Partagez | 
 

 Réacteur et réactions en chaine (Suite amusements sylvestres) [Clark]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar



Messages : 509
Date d'inscription : 11/06/2011
Age : 26
Localisation : Devant mon ordinateur, assise sur ma chaise.


MessageSujet: Réacteur et réactions en chaine (Suite amusements sylvestres) [Clark]   Mar 2 Aoû - 19:00

Précédemment >> Ici

Complètement chamboulée, la voleuse resta silencieuse la plupart du temps durant leur fin de promenade. C’était à présent sur et certain qu’elle ne pensait plus à son passé… elle avait de nouveaux sujets sur lesquels s’interroger.
Elle avait toujours été très réfléchie, trop fixé sur ses pensées… comme lui disait son ancien mentor, elle réfléchissait trop et n’agissait que rarement selon ses pulsions. Tout contrôler était devenu une habitude, contrôler son attitude pour rester impassible, contrôler ses actes pour être toujours à la hauteur, contrôler ses paroles, son ton… tout.
Et voilà qu’à cause du jeune homme elle était perturbée dans ses habituels contrôles. Il lui faisait perdre ses moyens, la preuve tout au long de la journée, et quand elle l’avait laissé la nourrir… Jamais auparavant elle n’aurait perdu son flegme et son attitude distante.
Oul hésitait grandement entre ignorer ce qu’il venait de se passé pour voir ce qui allait arriver plus tard, ou en parler avec Clark. Au moins là elle serait fixé… saurait comment réagir. Elle n’avait pas prévu qu’il réponde à son baiser, c’était embêtant… non, plus surprenant qu’embêtant.
Alors qu’ils quittaient la forêt pour qu’elle les transporte à leur rendez vous, la jeune femme décida de tout garder pour elle, et de se concentrer sur autre chose en attendant. Ils en discuteraient surement plus tard.
A leur arrivée dans la mégalopole près d’Eric qui les salua à nouveau, la jeune voleuse garda la main de Clark dans la sienne, s’avançant vers son ami.

- Tu ne leur as pas dit qui venait t’aider ?
- Je préférais t’attendre Oul pour voir ce que tu leur diras. Je préfère être prudent plutôt que d’en dire trop.
- Merci Eric, sourit doucement la jeune femme, dis… tu n’aurais pas un truc à manger par hasard ?

L’appel du ventre… L’heure du gouter de l’après midi.
Ben oui, il y avait beaucoup de repas par jour. Le petit déjeuner, l’encas de dix heures, le déjeuner, le goûter de l’après midi, le repas et la collation du soir.
La jeune femme eut un grand sourire quand il sortit de sa poche un gâteau fait par sa femme. On aurait dit qu’elle venait de voir quelque chose d’extraordinaire, gourmande comme elle l’était. L’humain se moqua doucement d’elle mais comprit qu’elle aurait besoin d’énergie à l’intérieur. Partageant le morceau en deux, la voleuse tendit la seconde part au Sin, l’observant manger sans même toucher elle-même à son gâteau.
Non, non elle suivait le chemin du gâteau hein, elle ne regardait pas les lèvres qu’elle avait embrassé plus tôt, non, non… le gâteau hein.

- Je m’appelle Oul Scarlet, se présenta t-elle aux autres hommes, je vais vous aider à…
- Une fille comme toi nous aider à détruire l’entrée ? Retourne à la cuisine fillette.

Décidée à cacher son statut de voleuse écarlate qui serait trop voyant pour les inconnus, après tout on ne voyait pas le visage de la voleuse écarlate… elle était une énigme aux yeux de tous. Oul se figea à la phrase d’un des hommes et fronça les sourcils apparaissant sous son nez.

- Je doute que tu veuilles que j’aille cuisiner si tu tiens à vivre et je pense être plus à même qu’un babouin mal rasé pour entrer à l’intérieur sans tout défoncer.

A la fois vexée, dégoutée et blessée dans son orgueil, la jeune femme détourna ses yeux rubis de l’homme et retourna près de ses amis tout en marmonnant qu’elle n’était pas une fillette.

- Je vais y aller avant… si c’est bon je reviens te chercher Clark… sinon, ben je reviens quand même de toute façon…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



Messages : 767
Date d'inscription : 24/04/2011
Age : 29
Localisation : Oasis


MessageSujet: Re: Réacteur et réactions en chaine (Suite amusements sylvestres) [Clark]   Mar 2 Aoû - 20:47

Le silence pouvait être quelque chose d'utile quelque fois, surtout lorsque l'on avait besoin de se parler à soi-même pour analyser une situation. C'était pourtant étrange de rester aussi silencieux, ce n'était pas vraiment son style. Mais bon comme il savait pas vraiment quoi dire, c'était peut-être mieux. Et puis ainsi il pouvait capter la vie de la forêt, les petits animaux, le bruit du vent dans les branches et les feuilles d'arbres. Qui était autrement plus tranquillisant que celui qui traversait le désert.Pendant ce temps, lui n'avait aucune idée des pensées d'Oul, mais cette manie du contrôle la rapprochait sans aucun doute bien plus d'Ethan que de lui. Sur ce point, ce serait à lui qu'elle ressemblait, lui aussi était maniaque sur ce point, contrôle, semblait même être son maitre mot, encore plus depuis la capture de leur père. C'était aussi pour cela qu'il ne confiait rien de sa souffrance actuelle, même si son cadet espérait que Margareth arrive peut-être à le faire parler.

Eric semblait être resté très discret, et pas uniquement sur Clark, apparemment Oul demeurait aussi inconnue que lui. D'un coté c'était une magnifique preuve de prudence, qui prouvait que la jeuen femme avait raison de lui faire confiance, et de l'autre, cela mettrait forcément ses hommes sur la défensive. Mais bon lui-même approuvait ça plutôt que l'inverse. Au cas où tout tournerait mal, cela leur laisserait l'effet de surprise. La question sur le gâteau le fit doucement sourire, même s'il savait que c'était une nécessité, et il en prit volontiers. Cela ne faisait jamais de mal. Par contre la remarque à l'encontre d'Oul n'était pas du genre à lui plaire, et d'ailleurs sa main se referma un peu de colère autour de celle de la jeune femme. Lui-même s'était présenté juste après elle. Même si celle-ci sembla très bien répondre, avant de dire qu'elle allait y aller en éclaireuse.


- Sois prudente.

La voleuse partie, et Clark resta près d'Eric, mais d'autres continuèrent de commenter ce qui venait de se passer, et le bserserk ne put pas rester sans réagir. C'était l'honneur de son amie.. ou plus qui savait... que l'on insultait.

- Cette fillette comme tu dis serait capable de tous vous tuer sans qu'un seul d'entre vous ne fasse que l'apercevoir, et elle est sans doute bien plus douée que vous. Alors je serais vous je mettrais un peu mon orgueil de coté pour voir l'aide qu'elle vous apporte. Après tout rien ne l'y obligeait.
- Comme c'est touchant... le gosse qui défend sa petite amie... tu ferais mieux de te taire. J'étais dans ce désert alors que tu étais encore dans les jupons de ta mère, gamin !

Mauvaise pioche. Très mauvaise pioche. Déjà que Clark était d'un tempérament explosif, mais alors s'attaquer à des amis et parler de sa mère avec aussi peu de respect dans la voix... c'était vraiment un ensemble de chose à ne pas faire.

- Ma mère est morte... et je ne permettrais à personne de parler d'elle sur ce ton. Quand à Oul, tu devrais avoir honte de parler d'une femme de cette manière. Je ne serais pas surprit d'apprendre que tu vis seul.

A noter qu'il n'avait pas contredit l'appellation de petite amie.

- Le gosse gueule d'ange pense faire le poids. Laissez-moi rire.
- Amène toi au lieu de faire fonctionner la tienne de grande gueule.

En l'occurrence, ce n'était pas la seule chose que cette personne avait de grand. Si Oul trouvait que Clark était grand, celui-là c'était une vraie force de la nature. Deux mètres de haut facile, et au moins un bon mètre vingt de large. Il aurait effrayé n'importe qui. N'importe qui qui était un simple humain n'ayant pas l'habitude de se battre. Eric avait bien essayé d'intervenir, mais le Johnson avait refusé tout net. Le combat démarra, mais le Sin n'avait pas franchement l'intention de faire dans la dentelle. Dès le départ il évita un coup et envoya son pied dans un genou, brisant sans remords son articulation. Celui-ci du poser un genou au sol, et un poignet suivit le genou, avant qu'il ne l'assomme d'un bon coup derrière la tête. L'autre finit allongé.

- Plus c'est grand, plus ça tombe de haut.

Lorsque le jeune homme se tourna vers l'entrée, il remarqua que sa camarade était de retour. Depuis combien de temps exactement, il n'en savait rien. D'habitude il aurait put le sentir, mais là la colère avait un peu trop prit le pas sur lui. Cet imbécile n'avait eut que ce qu'il méritait, c'était tout. Pour autant il s'excusa auprès d'Eric, avant de rejoindre la demoiselle Scarlet.

- On peut y aller ? cela vaudrait mieux, avant qu'un deuxième idiot ne finisse hors service.

_________________


Attention à la couleur du regard avec nous, car il n'y a pas loin de l'un à l'autre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



Messages : 509
Date d'inscription : 11/06/2011
Age : 26
Localisation : Devant mon ordinateur, assise sur ma chaise.


MessageSujet: Re: Réacteur et réactions en chaine (Suite amusements sylvestres) [Clark]   Mar 2 Aoû - 21:47

Toujours énervée, la jeune femme remercia Clark du regard avant de se téléporter dans l’ancien bâtiment. Elle se retrouva immédiatement plongée dans le noir et fit apparaitre dans sa main une lampe à huile, qui était plus facile à renouveler qu’une lampe torche… Surtout pour les piles qui étaient de plus en plus rares.
Eclairant son chemin, la voleuse nota mentalement tout ce qu’elle voyait. Le couloir où elle se trouvait devait être un des accès à toutes les pièces puisque sur tous les dix mètres environ, elle pouvait voir un trou béant qui amenait sur une pièce totalement noire. Des câbles trainaient par terre et pour les éviter elle devait être méticuleuse, après tout, certains étaient peut être encore branchés sur un générateur d’électricité et avec l’humidité présente, mieux valait ne pas prendre de risque.
Oul finit par bifurquer vers la droite, arrivant face à un ancien ascenseur. Les portes ouvertes donnaient sur un vide, qui descendait plusieurs étages plus bas, et grimpait jusqu’au plafond créé par l’effondrement du bâtiment.
En jurant, la jeune femme fit disparaitre sa lampe et venir à la place du lichen phosphorescent qu’elle avait montré à Clark le matin même. L’attachant à ses poignets, ses chevilles et ses cheveux afin d’avoir un minimum de luminosité, elle se balança jusqu’à atteindre le câble qui grimpait, afin de monter dans les étages. Grimaçant à cause de la douleur sur sa main droite, elle continua pourtant.
Arrivée au dernier étage, la voleuse se glissa hors de l’ascenseur et tomba sur un couloir plus éclairé qu’en bas… Etrange. Avançant prudemment, elle s’arrêta face à une sorte de baie vitrée qui donnait sur une salle entièrement blanche, où se trouvait une sorte de gros truc qui captait auparavant l’énergie utilisée dans les anciennes cités.
Contente de sa trouvaille, la jeune femme sortit du bâtiment et arriva au moment où Clark se jetait sur l’humain. Regardant le combat des deux géants, totalement surprise, Oul ne bougea pas d’un poil.
Quand Clark, vainqueur eut mit son adversaire au sol, et qu’il se soit tourné vers elle, la voleuse avança d’un pas.

- Tu sais… ce n’était pas la peine de te battre pour si peu… j’ai l’habitude qu’on doute de mes capacités uniquement parce que je suis une femme… C’est certes vexant mais ces abrutis ne s’en rendent pas compte… De toute façon ils ne méritent pas qu’on s’occupe d’eux tu sais.

Il faut dire qu’elle l’avait quitté après avoir ragé un coup sur l’homme et que lorsqu’elle revenait il était complètement transformé en loque. Elle ne se doutait pas de ce qu’il s’était passé entre temps. Et peut être cela était-il plus prudent, si elle avait entendu l’homme dire ces bêtises, sur qu’elle se serait jetée sur lui avant Clark. Rien que le terme fillette l’énervait.

- Oui, c’est bon il n’y a rien à craindre, vous pouvez percer,mais faites juste attention aux câbles, n’y allez pas en sortant de l‘eau en quelque sorte, ajouta t-elle à Eric, et il y a un générateur d’énergie en haut… Pour la ville, ce serait peut être bien non ? J’y vais de ce pas avec Clark.

Prenant la main de son compagnon, la voleuse l’amena directement face à la baie vitrée, qu’elle cogna du bout du pied. Solide cette vitre.

- Je ne peux pas traverser… surement à cause de l’énergie, enfin je crois… mais tu pense que tu pourrais briser la glace ? Sans te faire mal bien sur, tu es toujours blessé… et le docteur Scarlet t’a interdit le sport...

Et c’était elle qui disait ça… Alors qu’elle avait elle-même ignoré ses propres conseils. D’où la remarque « Faites ce que je dis mais pas ce que je fais… ». Frottant sa main droite contre sa cuisse pour faire passer les picotements, elle chercha un autre moyen.

- Non oublie, ne te fais pas mal pour rien… Peut être que… quelque chose d’autre pourrait marcher. Tu te souviens des branches de ce matin ? Quand je t’enlevais la douleur… Peut être qu’ici aussi ça ferait craquer le verre… Tu… Je peux tenter l’expérience ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



Messages : 767
Date d'inscription : 24/04/2011
Age : 29
Localisation : Oasis


MessageSujet: Re: Réacteur et réactions en chaine (Suite amusements sylvestres) [Clark]   Mer 3 Aoû - 10:33

La colère pouvait monter si facilement en lui. C'était aussi une partie de son caractère, le sin s’emportait rapidement, et avait finit par comprendre que tout cela était relié à son pouvoir, au fait que celui-ci se servait justement de cette colère pour le renforcer toujours plus, même s'il valait mieux que le Johnson n'entre pas en transe complète. Non, ça il préférait éviter. La dernière fois que c'était arrivé, plusieurs années auparavant, Ethan avait eut bien du mal à le retenir, et depuis sa force et sa maitrise avait augmenté; Alors même si son jumeau était devenu lui aussi plus fort, ce ne serait vraiment qu'une chose qui aurait lieu qu'en dernier recours. En tous les cas, à défaut de respecter un esprit de bonne entente, cette démonstration de force et de capacités de combat de la part du cadet des deux frères de l'Oasis semblait avoir calmé la majeure partie des esprits, alors qu'il n'avait même pas utilisé ses pouvoirs. Seulement des connaissances sur la fragilité de certaines articulations. Oul avait finit par revenir, et de ses paroles il en vint à déduire qu'elle n'avait pas entendu les paroles qui s'étaient échangées.

- Quelques fois il faut savoir remettre des abrutis en place, sinon ils prennent un peu trop de confiance et deviennent invivables ensuite. Là je crois qu'il n'y en a plus un qui te cherchera des ennuis.

La jeune femme n'avait rien entendu et c'était sans doute mieux, même s'il aurait sans doute été encore plus humiliant pour lui de se faire battre par la demoiselle que celui qu'il avait appelé le petit ami. La voleuse les transporta et Clark regarda la nouvelle pièce, très blanche. Elle lui expliqua son souci, et ce qu'elle attendait.

- Pas de souci, ça va être vite réglé. Ce n'est pas une vitre qui va me résister, crois-moi. Quand à ce qui concerne le sport, je crois que c'est un peu tard docteur, parce que je ne vois pas quel nom autre tu peux donner à ce qui s'est passé dehors.

Enfin... franchement avait elle oublié que Clark était tout, sauf un modèle de prudence ? Pour autant celui-ci n'eut pas le temps de commencer à convoquer son pouvoir que finalement la demoiselle changea d'idée. Peut-être cela valait il mieux, après tout qui savait si le fait de faire céder brutalement la vitre n'allait pas déclencher autre chose.

- Il me semble t'avoir déjà dit que j'avais confiance, non ? Vas-y. Sois calme et tout ira bien. Je sais que tu es amnésique par moments, mais tout de même.

La blague était légère, c'était surtout pour décontracter un peu l'atmosphère. Le jeune homme sourit alors qu'il partait se poser contre la vitre, et que la voleuse se rapprocha, posant une main sur sa blessure au torse, ce qui lui tira un léger frisson qui n'avait rien à voir avec la douleur, et une autre sur la vitre. Le berserk la laissa se concentrer, même si la voir ainsi lui donnait une nouvelle envie de l'embrasser. Il devait vraiment se calmer, ce n'était pas le moment. La voleuse écarlate fit agir son pouvoir, et la vitre se morcela de partout, à tel point qu'un petit coup ensuite de la part de Clark la fit s'effondrer.

Le membre de l'Oasis se retourna ensuite et récupéra doucement la main non blessée de son amie, regardant ce qui se révélait à eux. Un sifflement sortit de la bouche du jeune homme. D'accord, il ne s'était pas attendu à ça. Mais maintenant il comprenait que la pièce où ils étaient avait put rester allumer. Ce qui était devant eux était un générateur de grande taille, que même lui ne s'amuserait pas à essayer de déplacer avant d'être en pleine forme. Cela devait bien faire dix mètres de haut, alors il n'imaginait pas le poids. A celui-ci était aussi rattaché des caissons apparemment fermé hermétiquement, dont on ne voyait pas le contenu.


- Je me demande ce que ça contient.

_________________


Attention à la couleur du regard avec nous, car il n'y a pas loin de l'un à l'autre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



Messages : 509
Date d'inscription : 11/06/2011
Age : 26
Localisation : Devant mon ordinateur, assise sur ma chaise.


MessageSujet: Re: Réacteur et réactions en chaine (Suite amusements sylvestres) [Clark]   Mer 3 Aoû - 11:17

- Dehors et cette après midi, ajouta t-elle dans un souffle avant de se taire.

Une fois son consentement donné, la voleuse ignora la petite blague, mais le poussa doucement pour qu’il soit en contact avec la vitre. Calme, elle l’était plus ou moins, et son amnésie elle n’aimait pas en parler… alors la montrer était encore pire.
D’abord hésitante, elle posa sa main gauche sur son torse en évitant de le regarder, et l’autre sur la vitre. Quand il frissonna, elle retira sa main rapidement pensant avoir commis une erreur, puis la reposa mine de rien, en omettant toutefois de poser ses yeux sur lui. Elle se devait d’être professionnelle pour le moment et non se laisser aller à d’étranges pensées…
L’air calme et concentrée, la jeune femme resta sur la blessure du torse avant de passer aux autres jusqu’à ce que la vitre soit entièrement striée. Elle recula d’un pas, comme si elle s’était brûlée à son contact et observa Clark la morceler d’un coup.
Un peu surprise qu’il récupère sa main alors qu’elle n’avait pas à les téléporter, la voleuse se laissa faire, ne sachant pas trop comment réagir.
Déjà qu’elle évitait tous contacts la plupart du temps, depuis la journée précédente quand elle l’avait sauvé des griffes des Muss, elle avait eu plus de contacts avec lui qu’en un mois normal… et elle ne pensait même pas à ce qu’ils avaient échangé plus tôt.

Posant ses yeux rubis sur le générateur qui semblait plus grand que prévu, la voleuse libéra sa main et en fit le tour mesurant mentalement son diamètre.

- Je ne sais pas, et je préfère ne pas téléporter le contenu avant de savoir ce que c’est… Si c’est dangereux on serait pas qu’un peu dans la merde…

A présent plus observatrice, la jeune femme leva les yeux au plafond qui était vraiment très très très haut, et aperçu d’en bas une sorte d’enfoncement qui pourrait lui servir d’appui. Se téléportant en l’air juste à côté, elle s’y accrocha et façon à voir le dessus du générateur. Tiens… Il y avait un numéro dessus… ou une date ? En tout cas la fin du chiffre semblait avoir été effacée par le temps… Se téléportant à présent juste au dessus du générateur, la jeune femme se laissa glisser sur le dessus. Se faisant brusquement éjectée alors qu’elle allait le toucher du bout du pied.
Se dématérialisant en plein vol, elle atterrit sur les fesses au sol l’air totalement choquée.

- C’était quoi ça ? demanda t-elle en se massant le bas du dos.

C’est que ça faisait mal ce truc là… Elle était habituée à des atterrissages plus en douceur… ses fesses s’en souviendraient elle en était sure.
Acceptant l’aide de son compagnon pour se relever, Oul fixa le générateur, interdite…
Tiens vu d’ici il ressemblait pas mal à quelque chose qu’elle avait déjà vu plus jeune…

- Il est puissant, comme si il avait été approvisionné depuis le… enfin ces dernières années, commenta t-elle. C’est pas un peu … bizarre d’ailleurs ?

S’immobilisant, la voleuse écarlate écarquilla les yeux, semblant ailleurs pendant quelques secondes. Elle finit par secouer la tête pour se remettre, mais observa la pièce comme si elle avait été ailleurs un court instant.

- Je… je crois qu’il y en a un comme celui là à Gamma…


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



Messages : 767
Date d'inscription : 24/04/2011
Age : 29
Localisation : Oasis


MessageSujet: Re: Réacteur et réactions en chaine (Suite amusements sylvestres) [Clark]   Mer 3 Aoû - 14:57

Un point pour la jeune femme. Dehors et cette après midi oui, en effet, puisqu'ils s'étaient poursuivis à travers les arbres. Mais bon ce n'était pas son style de rester sans en faire, et les risques avaient été minimum. Du moins autant que possible. Mais pour être vraiment franc, le jeune homme n'y avait pas du tout pensé avant d'engager le combat. Puis les deux avaient agit de manière à faire tomber la vitre, et venaient maintenant de découvrir un générateur de plusieurs mètres de haut, avec d'autres caissons. Qu'est ce que c'était que cette chose ? Lui n'en avait jamais vu de semblable, c'était la seule chose dont le sin était certain.

- Je suis d'accord. Mieux vaut que ça reste là tant que l'on en sait pas plus.

Le berserk la laissa observer alors que lui faisait de même, mais restait au niveau du sol. Ce qui l'intriguait surtout, c'étaient ces caissons au sol qui semblaient rattaché au générateur central. Qu'est ce qui pouvait bien se trouver dedans ? Mais alors qu'il était en train d'en observer un de plus près, essayant de repérer une marque, un mécanisme, un quelconque élément de distinctif, quand un mouvement au dessus de lui le mit en alerte et qu'il vit Oul en chute libre. Le jeune homme se prépara à la rattraper, mais elle se téléporta au sol, même si l'arrivée parut un peu brutale.


- Ça va aller ? Je ne sais pas ce que c'était, je sais juste que tu as fait un joli vol plané.

Le cadet des jumeaux lui tendit ensuite sa main pour l'aider à se relever. Lui-même continua d'observer l'appareil, mais ne voyait rien qui l'aidait à déterminer à quoi pouvait servir cet appareil technologique. C'était à n'y rien comprendre. Un ensemble dont il ne parvenait même pas à déterminer par où il se trouvait être approvisionné.


- Si, c'est bizarre, mais il est certain que tu as raison. Il ne pourrait pas avoir conservé autant d'énergie s'il n'avait pas été approvisionné depuis cinquante ans. Ce qui veut dire que quelqu'un l'a réapprovisionné, ou que quelque chose sert à ça par ici.

Ce qui n'amenait sans doute à rien de rassurant, parce que dans le premier cas quelqu'un connaissait l'existence de ce générateur, soit c'était un appareil automatisé qui tirait peut-être son énergie des petits caissons au sol, même s'il y avait plus de chance qu'il les fournisse en énergie. Les paroles d'Oul le stoppèrent.

- Tu en es certaine ? Cela te dit quelque chose en particulier ?

Mais si celui-là venait aussi de Gamma, où se trouvait être le modèle de cette partie des mégalopoles, peut-être valait il mieux montrer deux fois plus de prudence. Pourtant quelque chose le dérangeait, sans qu'il n'arrive à dire quoi.


- Tu as vu un quelconque élément particulier là-haut avant de te faire éjecter ?

Après tout, c'était pour le moment la seule réaction qu'avait eut ce vaste appareil. Le reste de sa nature restait un véritable mystère. Mais c'était toujours plus les quelques parties semblables au sol qui l'intriguaient plus que le générateur lui-même. Parce que la partie centrale semblait juste être un gros générateur d'énergie, apparemment bien rempli, mais les autres au sol semblaient pouvoir s'ouvrir. Qu'est ce qui pouvait y avoir là-dedans.


- Tu crois que ça ferait quelque chose si j'essaie de le toucher à nouveau ?


Lui s'en moquait de prendre des vols planés, il était solide et plus qu'habitué. Alors il s'approcha et posa sa main sur le générateur et sur un des caissons, pour voir ce qui allait se passer.

_________________


Attention à la couleur du regard avec nous, car il n'y a pas loin de l'un à l'autre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



Messages : 509
Date d'inscription : 11/06/2011
Age : 26
Localisation : Devant mon ordinateur, assise sur ma chaise.


MessageSujet: Re: Réacteur et réactions en chaine (Suite amusements sylvestres) [Clark]   Mer 3 Aoû - 16:33

Pour le vol plané, elle repasserait… Encore heureux qu’elle ait pu se téléporter sinon elle aurait percuté très douloureusement le mur.
Encore un peu groggy par sa brutale chute, Oul continua de fixer le générateur, sourcils froncés. Oui, il n’aurait pas gardé autant d’énergie normalement, c’était impensable et impossible. Essayant de trouver le moindre câble, la moindre piste qui puisse expliquer cet approvisionnement d’énergie, la voleuse finit par souffler. Si Clark avait raison, qui aurait pu réapprovisionner cette immense machine ? Et surtout comment ? Après tout, il n’y avait aucune entrée dans les parages, et le générateur avait été bien gardé par la baie vitrée…
Se tenant toujours au bras du sin le temps qu’elle reprenne ses esprits, la voleuse se crispa en sentant à nouveau les tremblements la prendre. Et ils restaient toujours concentrés sur ses mains, alors elle serra le bras de Clark, comme si de rien n’était.
A sa question, elle grimaça.

- Je pense… Je crois… Enfin, je ne suis pas sûre, mais où donc j’aurais pu en voir ? se défendit-elle gênée, je ne me souviens pas de tout je te rappelle.

La jeune femme sembla réfléchir, se mordant les lèvres.

- Peut être que… Je dis bien peut être, hein… ce n’est pas tout à fait sur, mais peut être qu’il y en avait un vers les niveaux inférieurs… afin d’approvisionner tous les étages… je crois qu’il se trouvait tout au fond d’ailleurs… sous les prisons des Sins… rajouta t-elle d’une voix blanche.

Ayant retrouvé le souvenir en question, Oul pâlit et détourna le regard, dégoutée. Elle se revoyait plus jeune se cacher das la pièce du générateur car son père ne pensait jamais à venir vérifier là. Après tout, le générateur absorbait lentement les pouvoirs des Sins… Enfin, surtout sur la durée, par sur le coup.
Elle leva les yeux vers le haut du générateur, et haussa les épaules.

- Rien de particulier, je n’ai même pas pu le toucher à vrai dire… J’étais au dessus puis… par terre.

La jeune femme avait juste ressenti comme un picotement dans sa nuque à l’endroit où se trouvait sa marque, mais ce n’était pas si important que ça ?
Elle hésita mais finit par lui faire part de son impression, après tout si ce n’était rien, elle pouvait tout aussi bien le dire, ce n’était pas honteux.

- Je ne préfèrerais pas que tu y …

Trop tard.
Et un deuxième vol plané, un.
S’approchant du jeune homme, la voleuse l’aida aussi à se relever et proposa de quitter l’endroit.

- C’est mauvais pour nous ça… Il serait plus prudent de laisser voir les humains. De toute façon, Eric me dira s’il trouvait quelque chose…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



Messages : 767
Date d'inscription : 24/04/2011
Age : 29
Localisation : Oasis


MessageSujet: Re: Réacteur et réactions en chaine (Suite amusements sylvestres) [Clark]   Mer 3 Aoû - 17:20

Clark avait eut peur pour la jeune femme lorsqu'elle avait volé. Heureusement celle-ci avait eut le bon réflexe, mais au cas échéant il se serait interposé sur la trajectoire de celle-ci. Que lui percute un mur, ce n'était pas très grave, il s'en sortirait, ce ne serait ni son premier, ni son dernier. Le mur avait plus à craindre d'une rencontre avec lui, que lui d'une rencontre avec le mur, c'était certain. Oul resta appuyée contre lui un temps et le jeune homme ne cherchait pas le moins du monde à la faire partir, lui laissant le temps nécessaire, en profitant pour parler avec elle de ce que ce générateur pouvait bien lui évoquer. Après tout si cela venait vraiment de Gamma, elle serait la plus à même de se rappeler quelque chose. Celle-ci sembla finir effectivement par se rappeler de l'utilité de ce genre de choses et l'annonça à son compagnon, dont les poings se serrèrent un instant. Alors voilà dans quoi était stocké l'énergie des siens ? C'était ce genre de machine qui convertissait peut-être l'énergie de leur corps en une autre qu'ils pouvaient utiliser pour faire fonctionner la cité ? Mais si tous faisaient cette taille, il en faudrait sans doute des dizaines pour faire fonctionner tout le Haut Gamma. Ou bien celui-ci n'était il qu'un modèle réduit ? En tous les cas, s'ils retournaient vers la tour, maintenant celui-ci saurait quoi détruire.

La jeune femme affirma n'avoir rien eut le temps de voir, et parla ensuite du picotement qu'elle avait ressentit au niveau de sa marque de sin. Voilà qui était intriguant. Lui-même toucha l'objet avant que la voleuse ait put lui conseiller de ne pas le faire et cola à son tour, ressentant aussi cet étrange picotement au niveau de son poignet gauche, et aussi une impression de fatigue. Comme si on lui avait retiré quelque chose. Il se redressa grâce à l'aide d'Oul.

- C'est plus que dangereux. Je suis certain que ça vient de prendre de mon énergie pour la convertir. Cette chose est capable de réagir dès qu'un sin la touche. Sans doute le générateur est il le gros du stockage, et les capsules là des parties détachables. Afin d'amener de l'énergie à un point ou un autre. Comme des petits réservoirs. Allons y.


Le duo redescendit donc à l'étage inférieur. Les hommes ne semblaient pas encore avoir réussit à tout percer. Bon, on lui avait interdit le sport, mais tout de même, ce ne serait pas grand chose. le Johnson s'éloigna un peu de sa camarade et la sorte d'aura rouge caractéristique l'entoura, avant qu'il ne prenne un des morceaux de murs et le déplace comme s'il ne pesait rien. Même si la hauteur de cette aura indiquait qu'au contraire il utilisait déjà une bonne partie de son pouvoir, juste pour être plus tranquille. Il dégagea les différentes autres parties tombées, s'arrêtant lorsqu'il vit que les autres avaient été commencée à être percées. Ce ne serait plus si long. Par contre lui du se mettre à souffler. La fatigue était plus présente que ce qu'elle aurait du être, d'habitude ça ne lui aurait rien fait ce genre d'exercice. Mais la fatigue et ses blessures semblaient plus présentes qu'il ne le croyait. Finalement oublier que seule la douleur était partie n'était pas vraiment une bonne idée.

_________________


Attention à la couleur du regard avec nous, car il n'y a pas loin de l'un à l'autre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



Messages : 509
Date d'inscription : 11/06/2011
Age : 26
Localisation : Devant mon ordinateur, assise sur ma chaise.


MessageSujet: Re: Réacteur et réactions en chaine (Suite amusements sylvestres) [Clark]   Mer 3 Aoû - 18:23

Alors qu’elle s’occupait de relever le jeune homme, la voleuse fixait le générateur. Encore quelque chose qui lui rappelait son passé… Il n’y aurait donc que ça toute sa vie ? Poursuivie par les démons de son passé ?
Bizarre, il était fatigué à cause de son contact avec la machine ? Elle n’avait rien sentit elle… Etait ce du à son enfance ? Quand elle passait des heures derrière l’un des générateurs de la tour ?
En haussant les épaules, la jeune femme décida d’oublier cette question, ne voulant pas se torturer plus avec d’autres questionnements.

- Je n’ai rien sentit, murmura t-elle, mais tu as peut être raison… si ce générateur donne de l’énergie aux caissons, ils sont transportables… et peuvent être … hum… disons réapprovisionnés. Mais si il réagit au contact ou à la proximité des Sins… comment expliques-tu que les Muss n’aient rien ? J’ai vécu là bas… et je n’ai pas souvenir de la moindre… hum… moindre chute de fatigue ou de mes pouvoirs. A moins … A moins qu’on soit immunisé par je ne sais quel objet ou produit, ajouta t-elle pensive.

Oul lui reprit la main naturellement pour redescendre à l’étage du dessous, toujours dans ses réflexions.
Elle le regarda utiliser sa force pour aider les hommes, alors qu’on ne lui demandait rien et surtout qu’il n’était pas obligé… Elle commençait à le traiter mentalement d’imbécile naïf quand elle se rappela qu’elle faisait la même chose que lui. Aider les autres même si ça ne lui rapportait rien à part la gratitude des gens…
La jeune femme piqua un fard se trouvant tout à coup bête, mais reprit contenance et vint aider son compagnon lorsqu’il eut terminé.
Elle pinça les lèvres, navrée de voir qu’il était essoufflé et fatigué d’avoir utilisé son pouvoir.

- C’est bon on arrête les efforts pour aujourd’hui, lui souffla t-elle, on rentre…

La voleuse salua Eric et disparut avec Clark, se matérialisant au même endroit que le matin, prête pour voir le coucher de soleil une fois de plus. Elle força le jeune homme à s’asseoir et se posa à genoux près de lui, ses mains glissant sur son torse pour trouver sa cicatrice.

- Tu n’aurais pas dû… tu es encore fragile… eh non, je ne veux pas de protestations… tu n’es pas encore cicatrisé, je n’ai pas guéri tes blessures, j’en ai juste retiré la douleur… Et elle à dur revenir avec tes efforts idiots… Rha les mecs alors… tu n’as pas besoin de prouver ta force tu sais… On le sait tous que tu es fort…

Avec un petit sourire, la jeune femme fit la même chose que le matin même et enleva la douleur superflue avant de s’installer correctement, assise à présent à sa droite, les jambes pendant dans le vide.
Oul leva son visage vers le ciel et inspira profondément, appréciant le vent dans ses cheveux et le soleil descendant sur sa peau.

- Agone me disait toujours lorsque l’on venait ici, qu’un coucher du soleil est sacré car il représente le renouveau… qu’il amène une nouvelle nuit, et un nouveau jour… que même si une journée meurt avec lui, elle renait le lendemain. Il comparait ma… mon arrivée chez les voleurs à un coucher de soleil, pour ce que j’avais perdu et ce qu’avais gagné… Je n’avais jamais vraiment cherché à comprendre… certaines fois il était trop sage pour moi…

Elle sourit.

- Il disait aussi qu’ici il était libre, libre de faire ce qu’il voulait, sans personne pour lui reprocher… Et il a raison, on est seul au monde ici… Personne ne se risquerait dans les parages car il n’y a rien ici… Et tant mieux… Seul au monde, oui en effet… soupira t-elle en rouvrant les yeux.

Les yeux écarlates de la jeune femme se baissèrent et elle secoua la tête avant de relever la tête vers le ciel.

- Avoue qu'on est bien ici.

Suite >> Ici
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Réacteur et réactions en chaine (Suite amusements sylvestres) [Clark]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Réacteur et réactions en chaine (Suite amusements sylvestres) [Clark]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Décès « suite à un malaise » du numéro deux de la police dans le Nord-Ouest.
» GW sur La Chaine Parlementaire
» Chaine de Jacque!! brute de forge
» Chaine qui circule mais qui fait rire
» Créa avec un petit japonais (chanteur ou acteur je sais pas

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Isisnahl :: Zones Urbaines :: Mégalopoles-