Partagez | 
 

 Virée Nocturne (suite Passés...) [Clark]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar



Messages : 509
Date d'inscription : 11/06/2011
Age : 26
Localisation : Devant mon ordinateur, assise sur ma chaise.


MessageSujet: Virée Nocturne (suite Passés...) [Clark]   Jeu 29 Mar - 21:12

Précédemment >> Ici

Etre sur la défensive était devenu une habitude, une protection dans ce monde si étrange qu’elle traversait de long en large. Mais tout comme son compagnon, elle connaissait ses forces et ses faiblesses, même si avouer ses dernières était une torture.

- Ce n’est pas parce que je suis franche que je ne suis pas méfiante. Je mens quand j’en ai besoin, comme pour te sauver la vie il y a quelques jours, rappela t-elle, ça marche plutôt bien parce que je reste indescriptible, mais je ne comprends pas pourquoi le fait que je dise ce que je pense puisse déranger les autres…

Après tout, l’être humain lui était aussi étranger que son passé. Elle ne les comprenait pas, ne cherchait même plus à les comprendre après tout.
Oul secoua pourtant la tête à la remarque de son voisin, et lui donna une claque derrière la tête pour ne pas cautionner son comportement. Des yeux pour voir… Qu’il sorte une autre remarque de ce genre et elle le noyait.

Après les avoir téléporté les deux dans le bas Gamma, la voleuse rabattit sa capuche sur son visage, demandant au Sin de faire de même. Elle lui prit la main et le guida dans les rues qu’elle semblait connaître par cœur. Elle s’arrêtait aux bons endroits, au bon moment, évitant gardes, hommes ivres et autres problèmes. Arrivée vers une maison un peu à l’écart des autres, elle se glissa par la fenêtre, alors qu’elle aurait pu se téléporter facilement, et invita son compagnon à faire pareil. Une fois à l’ombre et à l’abris derrière les murs, elle s’expliqua.

- Nous sommes arrivés à mi chemin entre les deux quartiers, si il n’y a pas de vraie technologie dans les bas quartiers, aucuns marqueurs, pas de détecteurs… à présent ce n’est plus le cas. Ne t’avise pas d’utiliser ton don ou quoi que ce soit… On serait dans le pétrin si un de ces trucs se déclenchait… Se téléporter n’est pas toujours la bonne solution.

La jeune femme ramena une mèche derrière son visage et continua.

- J’ai pensé que tu aimerais mieux visiter la ville… Si jamais vous y reveniez seuls toi et ton frère… Je la connais… si tu parviens à mémoriser quelques endroits clé, ça pourrait vous sauver la vie. Cette maison par exemple… Terrain neutre entre les quartiers, personne n’y vient jamais… J’y ai mis un mouchard il y a quelques temps… Personne n’est venu. Et si tu cherches bien, tu pourrais trouver de quoi te défendre...

Elle désigna les poutres du plafond sur lesquelles elle avait planqué un sac rempli de matériel de défense, provenant très certainement des réserves Muss.

- Il faut toujours prévoir des coups d'avance,
se justifia t-elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



Messages : 767
Date d'inscription : 24/04/2011
Age : 29
Localisation : Oasis


MessageSujet: Re: Virée Nocturne (suite Passés...) [Clark]   Ven 30 Mar - 17:00


sans doute s'était il mal exprimé. Bien sur qu'elle était capable de s'adapter à ce qui se passait, et de mentir le cas échéant. Mais lorsque ce n'était pas nécessaire, celle-ci disait juste ce qu'elle pensait, sans mettre de gants ou chercher par des formules alambiquées à tourner autour du pot. Son incompréhension lui tira un sourire. C'était touchant d'un certain coté, cette innocence que celle-ci avait sur certaines choses, en connaissant excellemment bien d'autres parmi celles qui étaient nécessaires dans leur monde.

- Cela les dérange parce que souvent chacun traite les autres qu'il croise comme un étranger. Hors on ne se dévoile pas à un étranger dans sa manière d'être, quand toi tu restes juste toi-même, enfin ce n'est rien d'important.

La claque lui tira un nouveau sourire, s'attendant à une réaction de ce style pour la jeune femme. Après tout il était normal que celle-ci ne cautionne pas vraiment ce comportement, généralement bien plus masculin que féminin. Elle lui conseilla de rabattre sa capuche et il le fit. C'était ce qu'il y avait de mieux à faire, surtout que sa couleur de cheveux n'était pas ce qu'il y avait de plus idéal pour être discret. Mais bon on ne choisissait pas son physique à moins d'en avoir le pouvoir. Par contre sa déclaration le laissa surpris.

- Cette maison n'est pas d'un coté ou d'un autre du champ de force qui délimite les quartiers du bas et du haut gamma ? Tu veux dire qu'elle se situerait entre les deux ?

Voilà qui était intéressant si c'était effectivement le cas. Il ne s'était pas entièrement repéré et n'était pas certain d'être déjà au niveau du champ de force, mis en tous cas rien que les armes déjà et les moyens de défense seraient utiles sans aucun doute. Sa petite amie se justifia, et il sourit amusé.

- Mais je suis d'accord. Enfin dans la famille le roi de la prévision des dangers, c'est Ethan. Moi je suis plus dans l’improvisation totale, ce qui ne me réussi pas toujours.

Référence faite à sa capture qui aurait put lui valoir de prendre cher si la voleuse n'était justement pas passé par là. Mais bon quelques fois il fallait bien compter sur la chance également. De plus au vu de ce qui s'était passé depuis, c'était sans doute ce que l'on pouvait appeler un mal pour un bien. Donc il n'allait pas se plaindre.


- Il y a un moment que je n'avais plus prit le temps de faire un peu d'escalade urbaine avec le risque de me faire découvrir. Cela va être drôle.

_________________


Attention à la couleur du regard avec nous, car il n'y a pas loin de l'un à l'autre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



Messages : 509
Date d'inscription : 11/06/2011
Age : 26
Localisation : Devant mon ordinateur, assise sur ma chaise.


MessageSujet: Re: Virée Nocturne (suite Passés...) [Clark]   Sam 21 Avr - 16:35

Gamma, sa ville natale. Bien que recherchée, Oul aimait y revenir, après tout, les Muss ne devait pas s’attendre à la trouver à l’endroit où ils se trouvaient. Ne disait-on pas d’être proche de ses amis, mais encore plus de ses ennemis ? On ne la chercherait pas quelque part où elle n’irait pas si elle était intelligente. Mas elle l’était, et plus qu’eux vu qu’elle avait plusieurs tours d’avance. Echec.
La voleuse aurait pu faire le chemin les yeux fermés tant elle connaissait la ville, les yeux fermés et sans les mains pour toucher les murs. La maison, toute simple, toute petite, n’attirait pas les regards, et rien ne l’indiquait si on ne connaissait pas sa position. Mais c’était un endroit sur.
Quand elle expliqua à son accompagnateur sa particularité, elle eut un sourire.

- Exactement, après une étude où j’ai faillit y laisser des plumes, j’ai pu délimiter la distance des champs de force, et ceux-ci s’arrêtent chacun à 2 mètres de la maison. C’est une zone de non position, comme si elle n’existait pas pour les rayons, ou les Muss. Ils ne s’intéressent pas à ce qui est en dehors de leur « protection » pour ainsi dire. Mais il faut éviter de les alarmer, donc pas de pouvoir ici.

La voleuse lui présenta ensuite ce qu’elle y avait planqué, à savoir quelques armes, et des vêtements lui correspondant pour la taille, si jamais elle ne pouvait rien téléporter.

- J’ai bien vu que tu ne prévoyais rien, et c’est mal. Quand on ne prévoit pas, on ne met pas que soit même ne danger, mais les autres aussi. Tu as eu de la chance que je soit passée par là ET que j’ai pu nous sortir tous les deux de cette cinglée. SI je n’avais pas réussit, j’aurais été comme toi.

La jeune femme n’ajouta pas qu’elle même prévoyait le moindre mouvement, analysait très souvent ce qui l’entourait. Elle n’avançait jamais sur un coup de tête, tout était prévu, et même cela n’assurait pas toujours sa sécurité. Elle en avait conscience.
Elle aussi était impulsive, et se contrôler pour mettre toutes les chances de son côté en patientant était dur, mais sa liberté valait tous les sacrifices.
Oul finit par se relever après s’être recoiffée et s’étira.

- De l’escalade, oui. Du risque ? Pas le moins du monde, je ne vais pas t’amener dans le centre de Gamma, de nuit et par le temps qui court, les tours de garde sont doublés et même les voleurs, enfin je veux dire,
se rattrapa t-elle, même moi je ne pourrais pas passer entre eux, et je dis ça en omettant mon don et en me basant sur mes capacités de grimpeuse. Ils sont trop nombreux et trop rapides. On va aller dans les bas quartiers, moins de monde, et la vue sera surement plus intéressante.

La voleuse aux yeux rubis le guida hors de la zone. Après tout elle ne l’y avait amené uniquement pour lui montrer le refuge dans Gamma, non pas pour continuer jusqu’à la tour.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



Messages : 767
Date d'inscription : 24/04/2011
Age : 29
Localisation : Oasis


MessageSujet: Re: Virée Nocturne (suite Passés...) [Clark]   Mar 8 Mai - 13:38


Un lieu qui se trouvait exactement entre le Bas et le Haut Gamma. Cet endroit était une véritable trouvaille sans aucun doute possible. Après tout ce serait le moyen de pouvoir réussir à entrer dans la ville technologique sans que passer les gardes ne soit un problème. Un trou de souris dans un mur inexpugnable, et en prime transformée en véritable armurerie ne pouvait être pour eux qu'un vrai avantage. A une condition sine qua non cependant : que celle-ci reste inconnue de leurs ennemis. Autrement dit qu'ils n'y viennent où l'utilisent pour repartir que s'ils sont surs de ne pas être suivi, et garder ce secret entre un nombre limité de personnes.

- C'est entendu. Il est certain que déclencher une alarme ne pourrait que conduire au fait de révéler cet endroit, ce qui nous ferait perdre définitivement l'avantage que sa position nous offre. Clé à double tranchant et qui respecte des conditions précises d'utilisations.

L'équipement présent ne serait pas utile en termes de vêtements, son jumeau ou lui-même étant plus larges d'épaules que la voleuse, mais se révèlerait utile en ce qui concernait l'armement défensif et offensif.


- Chacun sa manière d'être. Je préfère réagir à l'instinct parce que rien ne se passe jamais vraiment comme on l'a prévu et que l'on est bien souvent obligé d'improviser. En l'occurrence je me suis retrouvé en très fâcheuse posture, je l'admets et je te remercie pour m'avoir tiré de là.

A dire vrai avant de voir Oul, lui-même avait commencé à penser à une ultime solution pour se sortir de là, mais cela n'aurait eut rien de très positif, car dangereux avec ses blessures et qui aurait peut-être conduit à une vraie guerre en sachant qu'il ne se serait pas contrôlé et aurait sans doute fait un carnage en transe. Donc autant ne pas parler de cela.


- Comme tu le souhaites, c'est ton terrain de jeu ici après tout, non le mien.

Le Johnson sourit puis se lança à sa suite à l'extérieur avant de commencer à grimper avec son style tout à fait personnel qui tirait pleinement profit de la puissance de ses muscles pour le faire progresser rapidement et de manière efficace, bien loin cependant de la beauté visible dans les mouvements emplis de souplesse de sa petite amie. Chacun sa méthode tant qu'ils restaient discrets et invisibles, non ?


_________________


Attention à la couleur du regard avec nous, car il n'y a pas loin de l'un à l'autre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Virée Nocturne (suite Passés...) [Clark]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Virée Nocturne (suite Passés...) [Clark]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Quand la virée nocturne se transforme en cauchemar | Nicolas de Ruzé |
» Petite virée nocturne dans les bois [Pv Angel ^.^] [HENTAÏ]
» Virée nocturne [Luna]
» [ Passé ]La bataille du Mont Gundabad
» Le reflet du passé [Terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Isisnahl :: Zones Urbaines :: Gamma :: Bas Gamma-