Partagez | 
 

 Vivre ses rêves, oui mais comment ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage
avatar



Messages : 509
Date d'inscription : 11/06/2011
Age : 26
Localisation : Devant mon ordinateur, assise sur ma chaise.


MessageSujet: Vivre ses rêves, oui mais comment ?   Sam 11 Juin - 16:27

Installée à l’ombre des ruines, Oul se reposait. Elle avait marché toute la nuit et commençait à en ressentir les courbatures, ainsi que la fatigue. Elle savait qu’elle aurait pu se téléporter, elle aurait peut être dû d’ailleurs… mais son voyage était avant tout en la mémoire de son mentor.

- Agone, pourquoi m’as-tu quitté ? murmura t-elle

Fermant les yeux, elle revit son mentor tenter de lui apprendre à lancer des couteaux pour toucher sa cible en son centre, elle le revit la première fois qu’elle l’avait téléporté, il semblait si fier, fier comme si il était son vrai père. Oul soupira et se cacha derrière ses cheveux.

Deux ans.
Cela faisait déjà deux ans qu’il était mort, deux ans qu’elle cheminait seule pour trouver des réponses sur son passé. Il lui avait dit qu’un jour elle se souviendrait… qu’un jour elle retrouverait sa mémoire, qu’un jour elle comprendrait. Mais même à présent, alors qu’elle avait vingt ans, Oul ne comprenait pas, ne se souvenait pas, n’avait pas retrouvé la mémoire. Au contraire, ça s’aggravait.

Elle se rappelait avoir vu son mentor mort, juste après qu'on l'ait tué, elle se souvenait de l’avoir emmené avec elle jusqu’aux glaciers du Sud. C'était le premier endroit dont elle se souvenait, après tout, c’était là qu’elle s’était, pour la première fois, téléporter, cela devait avoir un sens non ?
Et elle l’avait enterré, elle avait creusé dans la glace, jusqu’à avoir les doigts gelés, mais elle l’avait fait. Et à présent elle réalisait le rêve d’Agone.

" J’ai toujours voulu voir les ruines de la mégalopole Delta… j’ai entendu dire que c’était l’endroit où les anciens conservaient leurs armes… Peut être qu’un jour nous irons ensemble Oul, peut être… "


Et il était mort. Rien de plus simple. C'était juste triste.

- J’espère que d’où tu es, tu me vois Agone, je vais visiter ces ruines pour toi…


Oul se releva vivement. Des pas… quelqu’un arrivait vers elle. Quelqu’un… ou quelque chose ? Elle jura, attrapa son sac et disparut vivement, se rematérialisant plus loin, cachée dans les hauteurs des ruines, à l’abri des regards. Qui pouvait bien venir ici, il n’y avait rien ni personne… A part elle. L’aurait-on suivi ? Les traqueurs de Sin ?
Tout en pensant à cette éventualité, Oul dégaina sa dague fétiche et la fit tourner dans sa main. Impossible de rater sa cible de son perchoir, non, impossible.
Elle s’immobilisa en entendant des voix et tendit l’oreille, curieuse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



Messages : 288
Date d'inscription : 02/05/2011
Age : 26
Localisation : Grenoble


MessageSujet: Re: Vivre ses rêves, oui mais comment ?   Sam 11 Juin - 16:40

- Stupide... tu es stupide ma pauvre fille... Stupide !!! Tu es là à cause d'un rêve stupide ! Répondant à ton stupide besoin d'être à nouveau avec elle... et stupidement tu fais confiance à tes rêves stupides ! Qui ne sont que de stupides pâles reflets de tes stupides envies ! STUPIDE !!!!!!

Kania Venec parlait toute seule à défaut d'avoir un interlocuteur à harceler... Enfin harceler est un bien faible mot face à ce que la personne en question aurait subi.
Pas bien grande, brune, cheveux au carré, ébouriffés et gands yeux noisettes pleins de larmes de frustration et de colère, elle venait d'arriver aux ruines.
En tous les cas, elle n'était pas prudente, c'est le moins qu'on puisse dire. Parce qu'à moins d'être suicidaire, on ne venait pas dans ce genre d'endroit seule et en annonçant bien clairement sa présence en parlant fort et en s'insultant à moitié.

_ Et je lui dirai quoi de toute façon... Salut Eiry... C'est moi, ton imbécile de meilleure amie aussi tentée que tu puisses encore apprécier cette appelation sans me descendre venue te supplier à genoux de lui laisser une autre chance ???!!!! STUPIDE !!!!!

Elle continua ainsi encore quelques minutes, n'arrêtant que lorsque l'escalade lui demandant trop de souffle, elle n'en eut plus assez pour continuer à parler. Tout d'un coup, elle se figea et porta la main à l'étui attaché sur le haut de sa cuisse, prête à sortir son arme, enfin aux aguets...
Non, décidément, elle ne savait pas le moins du monde ce qui lui prenait.
Elle était bien rentrée à la Shora, elle avait abandonné l'idée même de sourire à nouveau, elle était complètement paumée, se sentait abandonnée et sa joie de vivre l'avait totalement desertée.
Et puis elle avait enchaîné ces rêves bizarres lui montrant ces ruines où elle se trouvait enfin. Au début, elle n'y avait pas fait plus que ça attention. Elle savait qu'elle aurait dû un jour s'y rendre avec Eira pour une mission ou une autre, c'était un lieu où beaucoup de nomades passaient pour s'abriter. Mais pourquoi dans ce rêve elle avait tellement envie et besoin d'aller là bas ? Comme si elle pourrait se sentir mieux uniquement dans ce lieu ?

Impossible à dire et encore plus à comprendre. Ce n'était pas son truc de réfléchir à ce genre de choses. Commenter beaucoup, argumenter, d'accord... mais réfléchir au pourquoi du comment, ça c'était Eira, pas elle. En pensant à la jeune femme, elle sentit quelque chose se coincer dans sa gorge et elle dû se tenir à un reste de mur pour ne pas tomber en arrière. Pourquoi était-ce chaque jour plus difficile hein ? La culpabilité la rongeait déjà bien assez... Elle regrettait tout. Et elle voulait tout changer, elle voulait se racheter... mais comment faire alors qu'elle ignorait où elle était ?
Alors il y avait eu ces rêves... Eira y était, ça lui avait suffi, elle s'était mise en route, et maintenant elle errait en parlant toute seule comme une vraie demeurée !!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



Messages : 509
Date d'inscription : 11/06/2011
Age : 26
Localisation : Devant mon ordinateur, assise sur ma chaise.


MessageSujet: Re: Vivre ses rêves, oui mais comment ?   Sam 11 Juin - 16:59

Oul plissa les yeux en observant l’arme que tenait l’inconnue. Du haut de son perchoir, elle pouvait tout voir et cela lui permettait d’étudier cette… fille sans se faire voir. Elle rangea sa dague dans le fourreau fixé à sa cuisse et aussi silencieuse que possible sortit de son sac, un arc en bois noir qu’elle arma, visant les côtés de la fille… Juste au cas où, bien entendu…
La voleuse bien décidée à ne pas révéler son pouvoir, à moins que l’inconnue soit une Sin aussi, et encore, rien ce n’était même pas sur, s’éclairci la gorge et demanda d’une voix forte :

- Qui est là ?

Elle voulu directement se frapper le front contre le mur à ses côtés. Quelle imbécile, quand on se cachait, on ne parlait pas à voix haute !
Si au moins l’inconnue avait était un inconnu, elle aurait pu jouer de ses charmes. Le peu d’homme qu’elle avait rencontré l’avait comparé à une déesse… enfin, ils devaient avoir dit ça pour l’amener dans leur lit surtout… Mais elle se savait pour le moins jolie… autant utiliser cet atout… du moins quand on le pouvait.
Oul se releva, sortant de sa planque et toujours en tenant en vue l’inconnue, s’assit sur le muret derrière lequel elle se cachait.
Elle eut un rictus en voyant l’étonnement de la fille. Oui, c’était toujours la même réaction quand on la rencontrait pour la première fois. Oui, ses yeux étaient rouges et non ce n’était pas une illusion d’optique. La voleuse rejeta les cheveux en arrière dévoilant encore plus son visage.

- Qui es-tu ? Que viens-tu faire ici ? Surtout toute seule…


La voleuse savait que si ça dégénérait elle pourrait disparaitre. Elle l’avait déjà fait. Elle s’était déjà échappé des mains des Ashtarus, et si cette fille en était une, elle referait de même. Quitte à la tuer avant…

- Tu as perdu ta langue petite ? Je ne suis pas très patiente, du moins à ce qu’il parait…

Afin de prouver ses dires, la voleuse tira sa flèche qui vint se planter aux pieds de l’inconnue. Une autre flèche apparut directement sur l’arc, sans qu’elle n’ait besoin d’en attraper une autre. Mais elle était si haut que l’inconnue ne put le voir, alors Oul fit semblant d’en remettre une autre vite fait. Cacher son secret, oui. Ne pas s’en servir, non.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



Messages : 288
Date d'inscription : 02/05/2011
Age : 26
Localisation : Grenoble


MessageSujet: Re: Vivre ses rêves, oui mais comment ?   Sam 11 Juin - 17:19

_ Stupide et...

Kania se figea dans le début de sa phrase. On venait de lui parler... Elle leva aussitôt la tête, ayant sorti d'un mouvement fluide son arme de son étui, la tenant fermement, prête à s'en servir.
Elle chercha l'origine de la voix et dévisagea son interlocutrice.
Eh bien... Elle pouvait parler celle-la !!! Elle était tout aussi seule qu'elle non ?
Elle se força à rester calme, à ne pas fixer la flèche qui était pointée sur elle.
Et d'ailleurs pourquoi cette fille lui posait des questions hein ? Normalement, elle aurait déjà du la descendre !!!Et rien de plus, on ne pose pas de question, on tue et c'est tout et...
Elle parvint enfin à la regarder bien en face et ouvrit la bouche sous la surprise.
Cette fille... ou plutôt cette femme, elle n'était plus une gamine, ça c'était certain !!!... cette femme avait les yeux... rouges... d'acccccoooordddd !!!!!

L'appelation au sujet de sa taille fit définitivement passer l'envie de la jeune femme de coopérer et d'être sage. Au départ, elle avait prévu de l'être, surtout vu la vitesse avec laquelle la flèche fila vers elle et se planta... pas bien loin, montrant l'habilité de la tireuse mais son caractère revint au galop. Et en aucun cas, elle ne se laissait faire et traiter de gamine !!!!
Les bras le long du corps, le frost eagle dans sa main commençait à répandre une désagréable sensation de froid dans ses doigts alors qu'elle était en train de le charger, pour pouvoir utiliser une puissante déflagration quand ça serait nécessaire.
Bizarre mais quelque chose se réveillait chez elle. C'est vrai qu'elle n'avait plus été en mission depuis son retour, elle n'avait pas eu à combattre depuis réellement... l'accident. Elle avait oublié ce que ça faisait, l'adrénaline, le bien-être qu'elle ressentait. La seule chose capable de lui faire oublier le malaise qu'elle ressentait constamment sans la présence de sa meilleure amie.

_ Je ne suis pas... PETITE !!! *vociféra t-elle* ... Mon nom est Kania... Kania Venec... et je cherche quelqu'un c'est tout !!!

Elle avait grogné comme un animal prêt à attaquer, néanmoins en position de faiblesse et de loin, elle le savait parfaitement. Néanmoins, si cette fille avait voulu la tuer, elle l'aurait fait depuis belle lurette déjà sans doute... Elle avait dû l'entendre arriver après tout.
Le visage d'Eira s'imposa à son esprit et elle soupira profondément, expirant pour retrouver son calme, le coeur serré. Elle leva les mains au dessus de la tête, ne cherchant pas à riposter. Après tout, elle n'avait plus grand chose à perdre... La vie ? Au moins elle arrêterait de crever de douleur.

_ Et...toi t'es qui ? Une humaine ou une Sin... tu n'es pas une ashtaru ça c'est certain et... tu n'as pas l'air d'une Muss, en plus de ça tu sembles aussi seule que moi... alors.... t'es qui ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



Messages : 509
Date d'inscription : 11/06/2011
Age : 26
Localisation : Devant mon ordinateur, assise sur ma chaise.


MessageSujet: Re: Vivre ses rêves, oui mais comment ?   Sam 11 Juin - 21:29

Oul ne put s’empêcher de rire. Un rire sarcastique, voir très sarcastique, mais un rire quand même.

- Qui je suis ? C’est une bonne question petite… Je suis le Père Noel… Tu sais celui qui amenait des cadeaux dans l’ancien temps…

La voleuse observa l’inconnue… enfin cette Kania, et baissa les yeux vers son arme. Curieuse elle voulut savoir ce que c’était, mais sa paranoïa repris le dessus et alors qu’elle relevait l’arc dans un geste amical, Oul revisa la fille.

- Pose ton arme… A tes pieds… Quoi que non, tu la poses et tu recules de dix pas… DIX PAS… Pas un de plus pas un de moins… Tu peux aussi les faire en dansant je dirais rien… Fais des entrechats tant qu’à faire, ça me fera un spectacle…ironisa t-elle en cachant son visage derrière ses longues mèches noires.

Alors que … Kania semblait obéir, Oul réfléchissait, ses yeux rouges rivés sur la fille. Cette Kania connaissait bien les « races », et devait avoir quelques griefs contre les Sin vu la façon dont elle prononçait leur nom. Qui disait ne pas aimer les Sin, ou tout du moins, les « traquer », elle pouvait être une ashtaru… Qui dit ashtaru vivant dit problèmes… La voleuse eut un rictus, c’est sur qu’une fois mort, il n’y en a plus beaucoup de problèmes…
Toujours en la surveillant, Oul fit venir son sac à elle, très discrètement, comme si elle l’avait attrapé elle-même, et sauta jusqu’au sol, retombant sur ses pieds comme si de rien n’était.
Elle s’approcha de Kania et remarqua, avec beaucoup de regrets et de honte, qu’elle n’était pas beaucoup plus grande qu’elle.
Mais cinq centimètres feront toujours la différence, un point c’est tout.
La voleuse, toujours son arme pointée vers Kania l’observa froidement.

- Qui je suis ? Je suis une voleuse, le reste je m’en fiche… Et toi tu es quoi ? demanda t-elle en insistant sur le dernier mot. Sin, je ne pense pas, muss non plus, humain, jamais, tu dois être une ashtaru… et que viendrais chercher une ashtaru ici ? Quelqu’un ? Il n’y a personne, c’est vide depuis longtemps…

Oul plissa les yeux, tentant de comprendre la brunette.

- Tu n’as pas peur… observa t-elle avant de replonger dans son mutisme habituel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



Messages : 288
Date d'inscription : 02/05/2011
Age : 26
Localisation : Grenoble


MessageSujet: Re: Vivre ses rêves, oui mais comment ?   Sam 11 Juin - 21:47

Ok, c'était officiel...
Kania avait vu pas mal de choses malgré son jeune âge et elle pouvait affirmer un truc... Cette fille là n'était franchement pas net ! Nan mais sérieux !!! Qu'est ce qu'elle fichait seule déjà dans ces lieux, c'était quoi cette façon de parler et ça voulait dire quoi ses paroles ?!!!! Et pourquoi elle parlait de père noël heinnn ?!!!
Pour la peine, la brunette perdit complètement sa légendaire grande-gueule, restant estomaquée.. Non, cette fille là était non seulement bizarre mais sans doute pas mal atteinte... mais de toute façon, qui ne l'était pas dans ce monde de dingue hein ?

Elle lui donna des ordres et la jeune femme obéit docilement, sans doute parce que le ton, autoritaire l'avait incitée à le faire bien davantage encore que la menace de l'arme. Eira aurait fait quelque chose, elle l'aurait protégé, quoi qu'il arrive... elle aurait probablement agi stupidement d'ailleurs, risquant de se faire tuer, mais elle n'aurait sans doute pas coopéré...oh non pas elle.
L'étrangère descendit de son perchoir et s'approcha d'elle et même si elle était à peine plus grande qu'elle, Kania se surprit à la fixer avec un mélange de respect et de douleur. Eira aussi était plus grande qu'elle... beaucoup plus grande d'accord !!! Parce que quasiment une tête de plus, ce n'est pas rien !!! Mais elle s'en fichait d'être petite... ce contraste lui plaisait, lui donnait toujours une bonne excuse, un prétexte pour être protégée par sa meilleure amie et pour avoir droit à une étreinte.

Elle secoua la tête en se mordant la lèvre inférieure. Encore ce fichu truc qui se coincait dans sa gorge et lui donnait l'impression d'étouffer !!!
Elle avait été tellement stupide, tellement bête, elle s'en était pleinement rendu compte... Oh pas de venir ici seule, ni de venir ici en parlant haut et fort, ni de ne pas riposter, ni... la seule chose qu'elle regrettait c'était l'accident. Elle ne savait toujours pas ce qui avait guidé son bras, ce qui l'avait fait agir ainsi mais elle avait fait la plus grande erreur de sa vie, elle le savait parfaitement. Jamais elle n'avait autant regretté quelque chose, jamais... Jamais Eira ne lui avait donné l'occasion de regretter quoi que ce soit en fait. Elle était toujours près d'elle, elle la surveillait, la protégeait, savait la calmer, riait de ses coups de gueule, de ses éclats de voix, la comprenait comme personne ne le pourrait jamais... enfin... pas autant qu'elle ne le pensait vraiment... Il y avait des choses qu'elle ne voyait pas, ne comprenait pas...

Kania inspira à nouveau profondément pour chasser ses larmes.
Elle ne savait même pas pourquoi, mais elle se mit à répondre...

_ ... Oui je suis seule... je suis à la recherche d'un rêve... un stupide rêve... je traque... un rêve idiot qui m'a montré qu'ELLE serait là... Alors... oui, je suis une ashtaru. Navré si ma façon de prononcer le nom des Sins t'a offensé... ce n'est pas de la haine, je ne crois pas, à part envers moi-même. Je cherche ma meilleure amie qui est devenue une Sin et que j'ai stupidement..."repoussée" ! Et non je n'ai pas peur de toi parce que je n'ai plus rien à perdre !!!!!!!

Belle tirade... la voix un peu brisée certes, mais il y avait de l'énergie !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



Messages : 509
Date d'inscription : 11/06/2011
Age : 26
Localisation : Devant mon ordinateur, assise sur ma chaise.


MessageSujet: Re: Vivre ses rêves, oui mais comment ?   Sam 11 Juin - 22:22

La jeune femme observa la brunette. Non, elle ne semblait pas mentir… Son visage ne trahissait pas de mensonge et ses narines ne tremblaient pas… Mais pouvait-on vraiment faire confiance à une ashtaru ?

- Vous autres Ashtaru êtes complètement bourrés de préjugés… Vous n’avez toujours pas compris qu’on ne choisit pas ? Imbéciles ! grogna t-elle sans abaisser son arme.

Eh pas folle la voleuse… Après tout elle avait affaire à une fille du clan de ceux qui la traquaient, elle et les Sin. Elle ne se considérait pas comme les Sin, ils n’étaient rien pour elle. Elle était une voleuse avant d’être une Sin, point final.
Sans relâcher son arc elle recula et se baissa pour récupérer l’arme de Kania qu’elle observa rapidement avant de se retourner vers la brunette.

- Elle provient d’ici n’est ce pas ?

Plus une affirmation incertaine qu’une question… Mais Oul plongea ses yeux rouges dans ceux de Kania. A la regarder ainsi, elle pu déceler la peur, oui, mais pas d’elle, peur pour son amie.
La voleuse ne comprit pas. Elle n’avait pas d’amis après tout… Le fait de s’intéresser à autrui lui était inconnu, sauf pour les manipuler… et ça elle le faisait bien.

- Ton … amie n’est pas là… Repars maintenant. Retourne chez toi petite.

La jeune femme ne se comprit pas elle-même. Elle avait une ashtaru entre ses mains, elle aurait pu en éliminer au moins un… mais non, elle lui laissait la vie… Et en plus la laissait partir. De quoi se cogner la tête contre un mur.
Baissant son arc qu’elle rangea dans son sac, Oul tourna le dos à Kania et retourna sur son perchoir, commençant à escalader les ruines. Sa technique de voleurs lui permit d’arriver en haut rapidement, toujours moins que si elle s’était téléportée, mais plus rapidement qu’un humain. S’asseyant comme quelques minutes plus tôt, elle observa Kania qui n’avait pas bougé.
La voleuse rejeta ses cheveux en arrière, dégageant ainsi son visage impassible.

- Pars, j’ai dit… Retourne traquer les Sin qui n’ont rien demandé… Je suis certaine que tu le fais très bien, dit la jeune femme d’un ton amer, après tout, vous n’avez rien d’autre à faire…

Plus vite elle serait partie, plus vite elle pourrait fouiller les ruines à la recherche d’armes, et plus vite elle pourrait retourner à sa chasse aux informations.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



Messages : 288
Date d'inscription : 02/05/2011
Age : 26
Localisation : Grenoble


MessageSujet: Re: Vivre ses rêves, oui mais comment ?   Dim 12 Juin - 9:07

Cette fille lui disait quelque chose... Elle ne savait pas pourquoi, elle ne savait pas d'où... Mais cette fille... lui disait quelque chose. Son air hautain, son ton sarcastique quoi qu'elle dise lui évoquaient quelque chose dans sa mémoire en partie "vidée". Non, elle ne se souvenait pas d'elle, mais elle avait l'impression de l'avoir déjà vu... Peut-être croisée...
Aux vues de sa façon de parler et de se montrer menaçante envers elle, ce n'était certainement pas une simple humaine et comme les Muss ne se déplaçaient jamais seuls...
Elle était peut-être, non sans doute une Sin. Elle était certainement un peu tarée mais c'était peut-être une Sin et c'était à peu près la seule chose qui l'intéressait. Même si elle la menaçait, elle s'en fichait. Si elle appartenait bien à ce "groupe" d'individus à pouvoirs, elle connaissait peut-être l'Oasis, elle avait peut-être vu Eira, elle lui dirait peut-être où elle était...
Elle secoua légèrement la tête, se traitant mentalement de "pauvre fille" de s'emballer ainsi, même si c'était son caractère de le faire. C'était du grand n'importe quoi à l'heure actuelle.
Pourquoi cette fille connaîtrait-elle Eira ? Elle avançait apparemment seule et sans attache alors pourquoi saurait-elle hein ?

Elle la laissa faire tout ce qu'elle voulait sans esquisser le moindre mouvement, ne grimaça même pas quand elle examina son arme alors que quelques mois plus tôt, elle aurait étripé, plus ou moins, la moindre personne y touchant, y compris un Ashtaru. Personne ne touchait à son arme sans qu'elle y soit vraiment contrainte et forcée... sans qu'Eira lui dise que c'était ce qu'elle devait faire... Sur la crosse, il y avait leurs initiales enlacées, la petite gravure ressemblant à un raton laveur qui l'avait fait hurlé la première fois qu'elle l'avait vu, gravure réalisée par sa meilleure amie... et qu'elle observait depuis, affectueusement, sous les angles, en connaissant les contours par coeur.
Néanmoins, comme elle redéposait l'arme au sol, il n'y avait pas non plus de quoi s'énerver... Mais en même temps, elle se sentait seule et perdue.
N'ayant plus la force de se battre, ni d'aboyer sur qui que ce soit.
La seule force qu'il lui restait, c'était bien celle de pleurer... encore... Jusqu'à en perdre la voix à force de l'appeler...

A sa grande surprise, Oul cessa de la menacer et lui dit de partir, retournant sur son perchoir. Cette fille était vraiment bizarre, jolie certes... mais bizarre !!!! Et pas qu'un peu !
Kania se baissa sans la regarder davantage, comme si elle s'en fichait qu'elle la vise à nouveau et l'abatte froidement, ramassant son arme. Ce qu'elle ressentait ? Du désespoir et de la peur pour son amie bien sûr, des choses qu'on ne pouvait pas vraiment comprendre sans les avoir vécu et encore... peu de personnes pouvaient comprendre en réalité.
Elle releva la tête, fièrement, fixant l'inconnue d'un air... bravache.

_ Je reste là !... Je... l'attends...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



Messages : 509
Date d'inscription : 11/06/2011
Age : 26
Localisation : Devant mon ordinateur, assise sur ma chaise.


MessageSujet: Re: Vivre ses rêves, oui mais comment ?   Dim 12 Juin - 11:00

Toujours assise en l’air, la voleuse balança ses jambes comme si elle s’impatientait. Non. Elle s’impatientait. Sortant trois balles avec lesquelles elle s’entrainait de temps en temps pour coordonner, et sa vitesse et la manipulation d’objets, une technique qui lui avait été apprise par les voleurs, Oul se mit à jongler à une main, l’autre posée sur sa dague. Juste au cas où…
Le visage caché derrières ses mèches noires, elle rétorqua sèchement.

- Eh bien attend petite. Mais laisse-moi te dire une chose. Elle ne viendra pas. Personne ne viendra. Alors ne me fais pas perdre mon temps et repars.

En voyant que Kaina n’était pas décidée à bouger, Oul poussa un soupire ponctué de jurons. Elle attrapa son sac et redescendit au sol. Se retrouvant face à la jeune fille.
Elle se rappelait quelques années plus tôt s’être retrouvée face à une autre jeune fille qui s’était révélée être elle-même. Là c’était différent. Pas beaucoup plus grande que Kania, Oul était cependant plus âgée, pas de beaucoup, mais la jeune fille faisait… jeune fille, et elle plus femme. Ou peut être était ce du au fait d’avoir peu de souvenirs et d’avoir du grandir plus vite pour s’adapter ?
Elle l’observa longuement, puis fit un pas sur le côté, lui laissant la place.

- Alors vas y. Attend ici comme si tout allait te tomber dessus sans rien demander… Moi je pars. J’ai d’autres choses à faire que de baby-sitter une Ashtaru.

La voleuse commença à s’éloigner, commençant déjà à oublier Kania. Elle secoua la tête. Non, cette rencontre pouvait être importante… Elle devait le marquer dans le carnet.
Oul s’arrêta brusquement et s’assit au sol comme si de rien n’était. Non, pas oublier. Pas oublier…
Le carnet sur les genoux, elle écrivit rapidement avec un fusain pointu.

« Ai rencontré une fille. Brune. Kania. Ashtaru. Cherchait quelqu’un. »

La voleuse s’arrêta, pensive. Après tout, elle-même cherchait des réponses… Cette fille pouvait bien recherchait une personne, c’était son droit. Elle rangea son carnet et se releva, bien décidée cette fois à visiter et fouiller les ruines à la recherches d’armes ou de trésors quelconques …
Mais c'était sans compter sur la Ashtaru...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



Messages : 288
Date d'inscription : 02/05/2011
Age : 26
Localisation : Grenoble


MessageSujet: Re: Vivre ses rêves, oui mais comment ?   Dim 12 Juin - 11:23

S'il le fallait... Elle se battrait... Pour rester ici, pour l'attendre ici.
C'était tellement stupide... Un caprice de gamine mais elle ne voulait pas quitter cet endroit. Elle l'avait vu en rêves plusieurs fois, elle y avait vu Eira. Eira qui l'attendait et la regardait gravement... Elle et ses yeux bleus tellement expressifs et en même temps tellement fermés sur le reste du monde. Elle s'était amusée à croire que ces regards différents ne seraient à jamais que pour elle, que rien ne les séparerait. Elles se l'étaient promis, pour toujours, elles seraient ensemble et puis...il y avait eu cette catastrophe, cet accident... et tout avait été brisé.

Alors que la jeune femme se postait devant elle et l'observait, Kania secoua la tête pour chasser ses pensées morbides. Elle avait peur, elle avait mal, elle souffrait comme elle ne pensait pas qu'elle pourrait un jour souffrir. Mais elle ne renoncerait pas au mince espoir qu'il lui restait. Elle avait rêvé d'Eira dans une sorte de futur possible, ici... pas comme précédemment dans tous les rêves qui lui rappelaient ses souvenirs, les moments qu'elles avaient passé ensemble, certains proches, d'autre vraiment lointains, remontant à leur plus jeune âge. Elle attendrait... S'il le fallait, elle attendrait des jours, des nuits... C'était le seul indice qu'elle possédait et le seul espoir qu'il lui restait.

Kania n'avait pas envie de se battre, elle avait perdu ses envies belliqueuses et sa haine envers les Sins, sa façon de voir rouge en leur présence depuis ce qui s'était passé. Depuis l'accident, c'était comme si elle redevenait enfin elle-même, comme si son endoctrinement avait été brisé. Elle se sentait à la fois tellement plus libre, comprenant son aveuglement et en même temps tellement prisonnière de ses actions passées et de ce qui s'était passé parce qu'elle n'avait pas su se contrôler. Sa main se porta à son cou... Le collier d'Eira, qu'elle lui avait un jour passé au cou en disant qu'elle pouvait le porter... parce qu'il était précieux pour elle... et que sa brunette l'était tout autant. La jeune femme sentit sa gorge se nouer et se frotta vivements les yeux pour faire fuir les larmes qui menaçaient de la rendre à nouveau si vulnérable.

Bon... L'inconnue ne lui avait pas fait de mal, même si ses mots avaient été cruels et elle s'était éloignée... avant de se mettre à fouiller.
Kania rangea son arme, se doutant qu'elle n'aurait pas à s'en servir et ne comprenant pas pourquoi elle agissait ainsi, elle se mit à suivre l'inconnu avant de se planter tout d'un coup devant elle.

_ ... On ne s'est pas déjà rencontrées ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



Messages : 509
Date d'inscription : 11/06/2011
Age : 26
Localisation : Devant mon ordinateur, assise sur ma chaise.


MessageSujet: Re: Vivre ses rêves, oui mais comment ?   Dim 12 Juin - 11:39

Oul comprit rapidement qu’elle était suivie. Oh bien sur elle aurait pu disparaitre tout simplement pour éviter que cette fille la suive, ce qu’elle n’appréciait pas des masses. Mais son attitude n’était pas hostile, juste curieuse. C’était d’ailleurs étrange venant de la part d’une Ashtaru. Et ça, ça l’intriguait.
La voleuse finit par lui accorder quelques minutes d’attention et releva la tête quand Kania se planta devant elle. Elle passa une mèche de cheveux derrière son oreille et fixa la jeune fille.
Si elles s’étaient déjà rencontrées. Bonne question. Oul perdait souvent la mémoire, et ne se souvenait pas le moins du monde d’avoir lu quelque chose sur cette ashtaru dans son carnet. Elle fronça les sourcils, tentant de se souvenir mais fut prise d’un mal de crâne. Oui, ne pas chercher, c’est vrai… ça faisait mal.

- Je ne me souviens pas d’une ashtaru aussi enquiquineuse que toi… Mais ça ne veut rien dire. Peut être. Peut être pas. Je n’en sais rien, et je n’en ai rien à faire.

La voleuse se détourna à nouveau, perplexe. Non aucun souvenir ne remontait. Pas ces quatre dernières années en tout cas. Peut être avant, quand elle était… elle ne savait pas. Rien ne subsistait de ses quinze premières années de vie. Rien. Le vide complet. Elle avait commencé à vivre après. Quand Agone l’avait sauvé.
Cependant, très curieuse, Oul se retourna vers la brunette et posa ses mains sur ses hanches, l’air d’attendre une réponse correcte.

- Pourquoi ? Pourquoi une Ashtaru s’intéressait à quelqu’un d’autre que son clan ? Je te dis quelque chose ? Tu as déjà rencontré quelqu’un avec les mêmes yeux que moi ?

Espérant qu’elle lui fournirait des informations sur ce qui pouvait s’apparenter à son passé, la voleuse, avoua à contrecœur :

- Je ne me souviens de rien avant mes quinze ans… Peut être qu’on s’est croisé, peut être pas. Je ne peux pas t’aider petite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



Messages : 288
Date d'inscription : 02/05/2011
Age : 26
Localisation : Grenoble


MessageSujet: Re: Vivre ses rêves, oui mais comment ?   Dim 12 Juin - 18:46

Kania plissa les yeux, essayant de se souvenir. Elle avait beau réfléchir, elle n'arrivait à rien, elle ne savait qu'une chose, cette fille, elle l'avait sans doute croisé, non elle avait la certitude de l'avoir croisé un jour... Sans doute alors qu'elle était avec Eira lorsqu'elles avaient été capturés par ces Sins... Parce que l'un d'eux avait essayé de lui effacer la mémoire à la demande de sa meilleure amie, quelle traîtrise, elle avait fui, mais elle savait que certaines choses sur ce qui s'était passé lorsqu'elles étaient avec eux, étaient floues... vraiment floues pour certaines.
Il avait peut-être réussi à effacer quelques trucs en fin de compte.
Elle secoua la tête, reportant son attention sur la fille... pour le moins bizarre qui lui faisait face.
Pourquoi donc semblait-elle si curieuse ?

Elle resta bouche bée. Quoooooiiii ????!!!
Elle ne se souvenait pas de ses quinze premières années ?! Mais.. c'était pas possible !!! C'était même carrément impensable ! Comment elle pouvait ne pas savoir ce qui s'était passé ? Comment ?! Ca tenait du surréaliste !!! Elle avait forcément un problème pour ne pas pouvoir se souvenir. On lui avait effacé ses souvenirs... ou il y avait autre chose ?

_ ... c'est... c'est horrible... tu... tu sais pourquoi tu ne te souviens pas ?

C'était presque dit gentiment... Il fallait dire aussi que depuis l'accident, depuis qu'elle avait vraiment l'impression d'être elle-même, elle ne sentait plus cette haine envers les Sins, ça la soulageait pas mal d'ailleurs, mais ça ne changeait pas ce qui s'était passé ni comment elle pouvait LA retrouver et se racheter...

_ ... J'ai l'impression de t'avoir déjà vu... mais ça ne daterait pas... de très longtemps en fait... je... je ne sais pas... je ne sais plus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



Messages : 509
Date d'inscription : 11/06/2011
Age : 26
Localisation : Devant mon ordinateur, assise sur ma chaise.


MessageSujet: Re: Vivre ses rêves, oui mais comment ?   Dim 12 Juin - 19:05

La jeune femme ricana sarcastiquement.

- Bienvenue au club alors, fit sombrement la voleuse en se détournant.

Oul continua ses recherches comme si la brunette n’était pas là. Elle farfouilla dans les décombres, soulevant, dépoussiérant, enlevant, écrasant les différents matériaux qui se mettaient au travers de son chemin, même si cela soulevait plein de poussière.
Les jambes à présent toutes poussiéreuses, la voleuse finit par tomber sur un coffre. Ou du moins ça ressemblait à un coffre. Un coffre entièrement en métal. Comme certains que possédaient les voleurs dans leur planque. En faisant très attention à ses gestes, la voleuse fit apparaitre un outil métallique et le glissa dans la fente qu’elle avait dénichée sur le côté. Elle tourna quelques secondes l’outil et finit par ouvrir le coffre.
Curieuse, elle plongea le bras dedans et le ressorti, la main vide. C’était bien sa veine… Il ni avait rien dans ce coffre… ou du moins, presque rien. Un tout petit sachet se trouvait pratiquement collé contre la paroi du font. Elle gratta rapidement avec ses ongles et le décolla, le ramenant vers elle.
Un sachet… Non, ce n’était pas un sachet, plutôt une plaque. Une plaque aussi métallique.

- Ma parole, il n’y a que ça de ce côté ? Du métal…

Elle rangea pourtant la pièce dans son sac et se releva, dépoussiérant un peu ses genoux. Sans même se retourner, elle sut que Kania était toujours derrière elle. Oul jura.

- Tu vas me suivre longtemps comme ça ? Non parce que si c’est ça autant que ça m’amuse… Donc suis moi en marchant sur les mains, je ne sais pas moi…

La jeune femme rejeta ses cheveux en arrière dévoilant son visage et continua sa route, obligée de marcher par la présence de la brunette. Si Kania n’avait pas été présente, Oul serait surement déjà arrivée à destination. Même en marchant. Après tout elle était une vagabonde, habituée à marcher, vivre seule, et surtout pas embêter par des individus inconnus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



Messages : 288
Date d'inscription : 02/05/2011
Age : 26
Localisation : Grenoble


MessageSujet: Re: Vivre ses rêves, oui mais comment ?   Dim 12 Juin - 20:49

La jeune femme se disait que si elle l'observait attentivement, si ses gestes étaient particuliers, peut-être que ça l'aiderait à retrouver la mémoire sur cette fille... Peut-être qu'elle se souviendrait... Non, ça ne revenait pas mais la certitude qu'elle l'avait connu là bas... lorsqu'elle était prisonnière des Sins avec Eira grandissait. En fait, elle ne se souvenait pas vraiment des gens... Elle se souvenait qu'ils étaient assez nombreux et assez forts pour les avoir maîtrisé sans mal, mais en même temps, avec des pouvoirs changeait forcément la donne alors bon... Mais pas de visages... rien... elle se souvenait qu'un garçon était très pervers mais impossible d'évoquer ses traits.

Bien sur, elle se souvenait d'Eira... Elle était dans ses pensées depuis si longtemps qu'il aurait fallu de longues minutes pour réussir à effacer le souvenirs de son amie de son esprit... et ces minutes, cet homme ne les avait sans doute pas eu. Elle se souvenait de s'être enfuie, en larmes, d'avoir bousculé le garçon pervers et récupéré son arme qu'on lui avait confisqué, sur lui, courir... courir... courir... C'est ce qu'elle avait fait elle ne savait plus combien de temps, se cacher dans des ruines et pleurer jusqu'à ce que l'épuisement l'emporte dans un sommeil peuplé de cauchemars...

Kania se passa une main sur le visage, ne se souvenant que trop bien du désespoir qui l'avait envahie, elle le ressentait encore après tout. Elle finit par arrêter de suivre et d'observer avec tant d'attentions la jeune inconnue. Elle s'était dit que si elle l'avait bien rencontré à ce moment, d'autres souvenirs remonteraient, peut-être que quelque chose avait été dit sur l'Oasis, comment le trouver... elle fouillerait partout pour enfin la revoir, lui demander pardon et... tant pis si ça ne fonctionnait pas, qu'elle refusait de l'écouter et que les Sins la tuait... Elle s'en fichait tellement à présent.

Abattue, elle s'assit par terre, le visage appuyé contre ses genoux qu'elle avait replié vers elle. Comme pour faire écho à sa culpabilité, des souvenirs bien trop heureux lui revenaient en mémoire. Des paroles, des sourires... son surnom...

_ Je suis tellement désolée... tellement désolée *murmura t-elle dans le vide*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



Messages : 509
Date d'inscription : 11/06/2011
Age : 26
Localisation : Devant mon ordinateur, assise sur ma chaise.


MessageSujet: Re: Vivre ses rêves, oui mais comment ?   Dim 12 Juin - 21:14

La voleuse leva les yeux au ciel et continua d’avancer. Elle n’allait certainement pas s’arrêter pour une fille pleurnicharde qui semblait complètement perdue. Cependant, bien qu’étant assez loin, Oul se permit de faire une réflexion.

- Moi aussi je suis désolée… Désolée de devoir supporter les pleurnicheries d’une gamine. Par les caleçons de Merlin… reprends-toi ! Ce n’est pas en restant prostrée que tu vas parvenir à réaliser ton souhait. Si c’était ça… Je saurais depuis longtemps qui je suis.

Amère, la jeune femme serra les poings et continua d’escalader les ruines.
Son passé absent la pesait. Elle aurait aimé savoir qui elle était, pourquoi l'avait-on abandonnée, pourquoi son premier souvenir était l'immense tour, pourquoi son corps était recouvert de marques rouges...
Mais elle avait dit ce qu’elle avait à dire à la brunette. A présent, elle faisait ce qu’elle voulait. Comme partir par exemple. Oui, ça ça serait bien.

Ressassant les quelques souvenirs qu’elle possédait, la voleuse essayait de se souvenir des renseignements qu’on lui avait fourni sur cet endroit. Bon, continuer au nord des ruines jusqu’à la fissure géante, descendre tout au fond, et prendre la première porte à droite. Bon, pas encore de fissure en vue pour Oul qui commençait à s’impatienter. Déjà que la patience n’était pas son point fort, mais devoir en plus marcher sans pouvoir se téléporter… tout ça à cause de la présence d’une Ashtaru…
Non. Si elle était venue avec Agone, elle aurait agit de même. Tout fouiller avant de parvenir au but final. Même si Agone aurait sans doute préféré lui aussi se téléporter avec elle, il aurait choisit de marcher. Marcher avec sa fille adoptive. Ensemble.

- Agone… Pourquoi es-tu partit si tôt ? gémit la jeune femme en relevant vivement la main gauche.

Ses yeux rouges se fixèrent sur sa main. Et voilà, en plus elle s’était coupée. Que du métal ici… Oul essuya sa main avec un morceau de tissus et la banda, décidée à la soigner plus tard. Plus tard comme le soir même, quand elle aurait monté son camp de fortune. D’ailleurs d’après la couleur du ciel, elle allait bientôt devoir abandonner et trouver un endroit pour la nuit. Elle n’allait quand même pas fouiller de nuit. Et elle avait faim.
La jeune voleuse découvrit une plateforme plate, à l’abri d’une sorte d’ancienne coupole en verre. Elle s’y glissa silencieusement et soupira. Il n’y avait personne… Tant mieux.
Pourtant elle entendit à nouveau des pas et se douta que la brunette l’avait suivie.

- Tu n’as pas finis de me suivre ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



Messages : 288
Date d'inscription : 02/05/2011
Age : 26
Localisation : Grenoble


MessageSujet: Re: Vivre ses rêves, oui mais comment ?   Dim 12 Juin - 21:24

Normalement elle devrait être en train de lui hurler dessus et pourquoi pas... en train de se battre avec elle ?! Non pas parce qu'elle était sans doute une Sin, mais plutôt parce qu'elle l'énervait avec sa façon de parler et son air hautain. Non Kania ne se laissait jamais faire. Elle gueulait, râlait, pestait même... pouvait étourdir quelqu'un avec ses paroles mais elle ne restait pas immobile à encaisser sans rien dire. Ca c'était Eira... que rien ne semblait atteindre à part les paroles, faits et gestes de sa meilleure amie...
Elle se redressa et shoota dans un caillou, rageusement.
Qu'on lui dise quoi faire, qu'on lui montre cette fichue voie à suivre et elle la suivrait !!! Peu importerait les dangers, elle les braverait tous...

Mais rien, pas de manifestation divine, pas de brusque apparition de son aînée, pas de sourire en coin si agaçant et si mignon en même temps... Rien à part les ruines, le sable et... une emmerdeuse paumée qui parlait également toute seule !!!
Pour la peine, elle sentait son envie de battre remonter... et disparaître aussitôt sous une nouvelle vague de chagrin. Elle avait vraiment eu de la chance de ne rencontrer personne durant sa fuite parce que suite au traumatisme qu'elle avait subi pendant l'accident... elle ne se serait probablement pas défendue...
Elle secoua vivement la tête, se traitant d'idiote. Non, ce n'était pas une attitude décente pour une guerrière !

Elle s'entraînait depuis des années, elle avait été formée pour le combat... bon d'accord, pour tuer les Sins, destinée qui la rebutait à présent mais... elle savait se battre, c'était une seconde nature ! Elle n'allait pas abandonner ! Elle allait chercher et... chercher encore !!!
Secouée enfin, elle se mit à faire les cent pas, ne suivant pas réellement Oul puisqu'elle était plutôt occupée à marcher en réfléchissant, se mordillant la lèvre inférieure, marmonnant très bas toute seule... Sauf que tout d'un coup, elle entendit vraiment des bruits de pas et des voix d'hommes et se figea... un groupe venait par ici...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



Messages : 509
Date d'inscription : 11/06/2011
Age : 26
Localisation : Devant mon ordinateur, assise sur ma chaise.


MessageSujet: Re: Vivre ses rêves, oui mais comment ?   Dim 12 Juin - 21:54

La jeune femme aux yeux rouge passa la tête hors de la coupole et se figea. Un groupe d’humain s’approchait. D’après leur tenue, elle ne les connaissait pas… enfin, ce n‘était pas les voleurs de l’ouest, ça c’était certain.
Sans s’en rendre compte, Oul sortit sa dague et fit apparaitre une autre dague. Laissant son sac en place, caché sous la coupole, elle se glissa à l’extérieur armes au poing.

- Parce que bien sur, vous venez ici juste pour la vue,
marmonna t-elle pour elle-même.

Se glissant silencieusement le long des murs pour se rapprocher des humains, Oul se planqua dans l’ombre et écouta les bruits de pas, comptant dans sa tête la distance qui les séparait.
« Plus de cent mètres, quatre vingt… en bas à gauche… »
Les renseignements qu’elle mémorisait lui permettaient d’établir sa technique de défense. Ou d’attaque. Elle ne souhaitait pas être embêté, ce n’était tout de même pas trop en demander non ?
Elle ferma les yeux et se téléporta derrière l’un d’entre eux, aussi silencieuse qu’un songe, et plaquant une main sur sa bouche disparut.
Sans scrupule, elle se téléporta dans les glaciers et abandonna l’humain tremblant, refaisant le même coup avec les autres qui ne comprenaient pas pourquoi certains d’entre eux disparaissaient.
Quand Oul se matérialisa derrière l’un des derniers, celui-ci se retourna et prévint les autres alors qu’elle-même disparaissait. Ah la saleté… C’était bien la peine de ne pas les tuer tiens… Quoi que… avec le froid et le peu d’habits qu’ils possédaient… Ils finiraient gelés.
Sortant à nouveau ses dagues, la voleuse réapparut, prête à se battre… Et à éviter les autres coups qu’ils tenteraient de lui faire.
Son esprit occupé à déchiffrer les techniques de combat des humains pour mieux les parer, Oul ne vit pas la petite brune se joindre au combat. Ses dagues à présent plantées dans le torse d’un homme plus entrepreneur que les autres, la voleuse ouvrit les paumes, faisant se téléporter d’autres armes dans ses mains et continua de se battre.
Habituée des combats au corps à corps, la jeune femme finit par venir à bout de son adversaire l’envoyant percuter un rocher.

- Vous êtes venus pour me pourrir la vie ou quoi ? gronda t-elle, pas moyen d’aller se promener tranquillement…

Elle compta les hommes à terre et s’étonna. Elle n’en avait pas abattu tant que ça non ? Elle se rappelait quand même de ce qu’il s’était passé en cinq minutes… Oul se retourna et découvrit Kaina. Elle fronça les sourcils, en avisant l’arme que tenait la brunette, et se savant déjà grillée, se téléporta plus loin de la jeune fille, faisant apparaitre son arc en main. Au cas où… On n’est jamais trop prudente… Surtout avec des gens armés.

- Toujours toi… quel mot n’as-tu pas compris dans « rentre chez toi » ? fit sarcastiquement la voleuse peu à l’aise à présent. Et baisse ton arme petite tu va te blesser…

« Ou me blesser… » rajouta mentalement la jeune Scarlet.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



Messages : 288
Date d'inscription : 02/05/2011
Age : 26
Localisation : Grenoble


MessageSujet: Re: Vivre ses rêves, oui mais comment ?   Lun 13 Juin - 8:45

Kania avait été surprise de l'arrivée de ces personnes. Elle ne les avait pas vu durant son trajet, plutôt long en fait, jusqu'aux ruines et fronça les sourcils. Remarque... elle était arrivée depuis déjà un moment et puis s'ils venaient du sud, normal qu'elle ne les ait pas aperçus, même perchée sur une dune.
Alors qu'elle réfléchissait rapidement, tentant de maîtriser le tremblement de ses mains, ne se souvenant que trop bien d'une de ses missions sans Eira et de la tournure que ça avait pris... et du combien ça aurait pu être encore pire si les ashtarus n'avaient pas débarqués et ne l'avaient pas secourue... Elle ferma les yeux, utilisant une des techniques de sa meilleure amie pour s'apaiser, appuyant le médaillon autour de son cou contre le creux de sa gorge, réduisant l'arrivée d'air. Son rythme cardiaque se fit plus lent et sa main se serra sur la crosse de son arme.

Elle avait déjà vu les manoeuvres d'Oul et n'avait pas tardé à comprendre ce qu'elle était. Elle fut rassurée dans un sens de ne pas sentir de haine envers la jeune femme... Rien... Peu importe ce qui la rendait dingue auparavant dès qu'elle était en présence de Sins, ça ne fonctionnait plus... du moins pour l'heure, et elle n'allait pas se retourner contre celle qui était plus ou moins en train de les protéger... enfin elle protégeait sans doute davantage sa propre peau que celle de l'ashtaru mais quand même !!!!
son regard se fit froid tandis qu'elle réajustait la mitaine à sa main droite et se mettait à tirer, sentant le froid de son arme envahir ses doigts puis son poignet. Ca faisait bien longtemps qu'elle ne s'en était pas servie... Mais là, elle n'allait pas s'arrêter.

Alors qu'elle continuait de tuer leurs ennemis, adversaires ou peu importe qui balançaient des insultes, paroles salaces et autres âneries tout en tentant de les atteindre, elle ne se méfia pas une seconde de sa "compagne d'arme" pour l'occasion. Non, là, elles se battaient ensemble.
Venant finalement à bout des hommes, Kania laissa docilement son bras retomber le long de son corps, tenant toujours son arme. Que l'inconnue aux yeux rouges ne s'inquiète donc pas, elle n'avait pas la moindre intention de se battre contre elle. Pourquoi le ferait-elle ? Alors qu'elle n'était plus poussée par une haine terrible et incompréhensible ? Alors qu'elle était maîtresse de ses décisions et actions ?

Mais elle regretta aussitôt de l'avoir fait parce que tout d'un coup un autre groupe surgit. Ils avaient dû se dissimuler dans les ruines pendant leur combat. Ils étaient donc finalement bien plus nombreux que prévu et ils les encerclaient. La jeune ashtaru se prépara aussitôt à se battre au corps à corps puisque pour le coup, son arme ne servirait pas, ne lui offrant pas d'angle de tir suffisant dans le combat rapproché. Sa main se posa sur un couteau à sa ceinture alors qu'un type gigantesque se dressait devant elle, lui assenant un coup terrible à la tempe, elle chancela, leva son bras pour se protéger, un sourire mauvais au visage et les yeux injectés de sang il voulut abattre son bras. Et il bascula dans un sifflement et éclair bleu, se prenant c dernier en pleine tête.
Il y eut un léger temps d'arrêt alors que tous se retournaient vers l'origine de cet éclair en tout point semblable à celui qui avait terrassé, par l'arme de Kania, certains des leurs un peu plus tôt.

Une jeune femme se tenait en haut d'un muret, blonde, un Frost Eagle à la main, les yeux couverts par... soit une sorte de large bandeau noir... soit plutôt des lunettes de soleil larges. L'arme était encore entourée d'un rayon bleuté, le sifflement de charge se faisait légèrement entendre alors qu'elle redressait la main et tirait sans état d'âme sur un groupe. L'attaque cette fois beaucoup plus puissante en terrassa trois d'un coup, les assommant pour un bon moment... enfin s'ils n'étaient pas tout simplement morts. Un jeune homme se tenait près d'elle d'ailleurs...
Kania se mit à trembler en la reconnaissant, la vision encore floue à cause du coup qu'elle avait pris... En tous les cas, ces humains, sales pervers qui les avaient attaquées... n'iraient pas plus loin...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



Messages : 509
Date d'inscription : 11/06/2011
Age : 26
Localisation : Devant mon ordinateur, assise sur ma chaise.


MessageSujet: Re: Vivre ses rêves, oui mais comment ?   Lun 13 Juin - 10:45

Oul jura quand elle comprit qu’elles étaient à nouveau encerclées, et vu la tête des hommes, ce n’était surement pas pour taper la causette… Bien que peu confiante, elle se rapprocha de Kania son arme à présent pointée vers les hommes. Après tout, même si elle était une Ashtaru, cette dernière n’avait rien tenté. Etrange certes, mais presque sécurisant. Presque.
L’arc disparut des mains de la voleuse. Ils étaient trop proches pour ça. Des poignards apparurent et elle se baissa pour éviter un coup, fauchant au passage la jambe de son agresseur d’un bon coup de pied avant d’abattra son poignard sur l’homme. Elle connaissait les techniques de parades, surtout celles des humains, cela ne lui posait pas de problème, après tout sa vie était en jeu.
Comme celle de Kania, mais Oul était trop occupée à sauver sa propre peau pour venir en aide à la brunette. Elle ne remarqua pas que cette dernière était en mauvaise posture, jusqu’à ce qu’un éclair bleu attire son attention, et celle de son adversaire, lui permettant de le téléporter avec les autres en plein glacier. Quand elle réapparut, perchée plus haut, elle découvrit une blonde tenant un pistolet… le même que celui de Kania.

- C’est donc à ça qu’il sert … marmonna la voleuse en redescendant de son perchoir

Tout danger à présent écarté, la jeune femme se cacha derrière ses cheveux et fit à nouveau apparaitre son arc. A cette distance ça collait toujours. Soit elle tirait… si blondie la menaçait, soit elle disparaissait. Au choix.
Se rapprochant de Kania, la voleuse l’interpella.

- Ça va fillette ? Non pas que ça m’intéresse, mais tu m’amuses… ironisa t-elle tout en restant à distance prudente.

Oul observa la nouvelle venue. Bon, si elle les avait aidé, et elle avait du mal à admettre qu’on ai pu l’aider, blondie devait avoir de bonnes intentions. Et Kania semblait perturbée, cette fille pouvait-elle être celle dont elle lui avait parlé ? Le rêve ?
La jeune femme plissa les yeux, son regard passant de la brunette à la blonde. Plutôt grande d’ailleurs.

- T’es quoi toi ? Enfin, t’es qui ? l’interpella t-elle

Elle planta son regard rouge dans celui qu’elle devinait à travers du bandeau/lunnettes et essaya de savoir. Ou du moins de comprendre par ses mouvements ce qu’elle voulait.

« Si c’est elle aussi une ashtaru, je pars tout de suite, tant pis pour Agone… je reviendrais plus tard …»


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



Messages : 288
Date d'inscription : 02/05/2011
Age : 26
Localisation : Grenoble


MessageSujet: Re: Vivre ses rêves, oui mais comment ?   Lun 13 Juin - 12:30

Kania ouvrait et refermait la bouche, estomaquée et incapable de penser ou de dire quoi que ce soit. En gros, elle était parfaitement inutile dans le combat et se serait certainement faite tuer si Oul ne s'occupait pas de certains des hommes tandis qu'Eira tirait et qu'Ethan... eh bien utilisait son pouvoir de télékinésie pour repousser vivement ceux trop proche de l'ashtaru. Ce qui en soit était une excellente tactique puisque permettant aussitôt un meilleur angle de tir à la blonde à ses côtés.
Finalement, ils en vinrent toujours à bout alors... que Kania continuait de faire le poisson hors de l'eau... A voir sa tête, c'était sans doute un mérou... ou au moins une loche saumonée...--'

Les paroles d'Oul ne la sortirent même pas de son état, d'ailleurs elle ne les entendit même pas pour être honnête. Elle fixait sa meilleure amie avec autant de surprise que si un fantôme avait surgi brusquement. Enfin c'était un peu l'idée aussi, même s'il n'y avait pas de raison pour qu'elle soit un fantôme mais bon... une sorte d'étonnement mêlé de crainte du moins.
Ethan près d'elle, attira le regard de la brunette et elle se mit à plisser les yeux, refermant la bouche. Déjà elle avait l'impression de se souvenir de ce type... Oui, elle était certaine qu'il faisait parti de leurs géôliers pendant leur mission avec leur groupe.
Se concentrant davantage, elle se rappela même qu'il s'agissait d'un Sin et lui associa automatiquement le pouvoir qu'elle avait cru voir lorsqu'un des hommes près d'elle, prêt à la frapper d'un poignard avait soudain été repoussé comme s'il s'était pris un mur en pleine face.

Eira avait rabaissé son bras, bien qu'un léger halo bleuté très pâle continuait de flotter autour de sa main. Elle entendit la voix d'Oul. Bien sur, elle avait remarqué la manoeuvre de la jeune femme et se tourna lentement vers elle. Du point de vue de la jeune Sin qui lui faisait face, rien ne devait être particulièrement spécial. Elle faisait face à deux individus, un jeune homme grand, aux cheveux argentés et aux yeux bleus, une jeune femme... grande aussi, blonde, au regard dissimulé. Du point de vue d'Eira par contre... Eh bien tout était noir et il y avait de très petits points verts lumineux, comme phosphorescents qui constituaient tout absolument autour d'elle. Pour l'instant, elle se concentrait uniquement sur la personne qui lui avait parlé donc le visage de celle-ci se formait avec des milliers et des milliers de petits points de lumière, le contraste entre ceux-ci et le noir environnant lui offrant une fidèle image de la réalité... ou du moins une image de ce qui lui restait de la réalité... les bâtiments, ruines etc moins concentrés en lumière pour le coup, bien que parfaitement perceptibles.

Elle la reconnut sans mal, entre autre parce qu'elle avait surtout appris à identifier les voix.
Elle lui fit un signe apaisant de sa main libre et rangea son arme, apparemment pas décidé à se battre, son visage exprimant à peu près autant d'expression... qu'un masque.

_ ... Bonjour Oul... J'imagine que tu ne te souviens pas de moi. Ne t'en fais pas, je n'ai rien contre toi, je suis une Sin... Ethan aussi... Mon nom est Eira...

Elle se tourna vers le garçon près d'elle et hocha lentement la tête, comme pour répondre à une question qui n'avait pas été formulée.

_ Non... je ne remarque pas les particules humaines non plus... il n'y a plus d'ennemis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



Messages : 509
Date d'inscription : 11/06/2011
Age : 26
Localisation : Devant mon ordinateur, assise sur ma chaise.


MessageSujet: Re: Vivre ses rêves, oui mais comment ?   Lun 13 Juin - 15:24

La voleuse plissa encore plus les yeux. D’où Blondie connaissait son nom ? C’était suspect. Aussi ne baissa t-elle pas son arme, ni sa vigilance. Pourquoi devait-elle les croire sur parole ? Si ça se trouve, c’était des Sin, bon, très certainement des Sin, mais peut être des Sin au service des Muss. Parano, la jeune femme recula de quelques pas.

- Comment connaissez-vous mon nom ?

Bien que peu confiante, Oul observa le compagnon de la blonde. Tiens, un type aux yeux bleus… Aux yeux bleus ? ça lui rappelait quelque chose ça… Des yeux bleus, où donc avait-elle pu en voir ? A part avec Agone bien entendu. Cependant ce petit détail la mis en confiance. Ou du moins la rassura quelque peu.
Oul abaissa son arme, la faisant ainsi disparaitre et réfléchit. Malgré le peu de souvenirs qu’elle avait, et ceux qui disparaissaient d’eux même, elle chercha si elle avait déjà rencontré Ethan… le mec aux yeux bleus. Mais rien. Soit elle ne l’avait jamais vu, soit elle avait oublié. Même pas besoin qu’on lui enlève la mémoire, son cerveau s’en occupait tout seul. Et s’était pénible… Surtout quand on se retrouvait un jour, perdue quelque part sans savoir pourquoi on était là…
La jeune femme hésita, mais se lança :

- Vous êtes des Sin donc… Mais cela ne signifie rien pour moi. Après tout, je me suis déjà faite poursuivie par les vôtres… Selon eux je n’avais pas à apparaitre dans leur camp… Je ne savais même pas où j’étais, comment aurais-je pu savoir d’ailleurs… je ne me rappelle de rien… marmonna t-elle avant de se reprendre. Pourquoi êtes-vous là ? Que voulez-vous exactement ? Et c’est quoi que tu portes sur les yeux ? Il va faire nuit…

« Mais qu’est ce qu’elle raconte ? » Se demanda la voleuse, « Particules humaines ? »
Bien que surprise de ce qu’elle entendait, Oul hocha la tête. Certes, cela n’avait aucun sens pour elle. Elle agissait, sans se préoccuper du reste. Mais même si elle ne comprenait pas, ça devait bien vouloir dire qu’il n’y avait pas d’humains, donc pas de danger non ?
L’homme et la blonde ne semblait pas mal intentionnés, et vu la tête de Kania, elle devait les connaitre. Bizarre. Déjà le fait qu’une ashtaru ne l’ai pas menacée, mais qu’elle soit amie avec de Sin encore plus.
Oul fixa le dos de la brunette en entendant les réponses à ses questions, le visage caché derrière ses cheveux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



Messages : 288
Date d'inscription : 02/05/2011
Age : 26
Localisation : Grenoble


MessageSujet: Re: Vivre ses rêves, oui mais comment ?   Lun 13 Juin - 16:12

Eira restait parfaitement immobile, droite, remettant en place l'étui de son arme en le clipsant pour éviter de perdre le pistolet si elle devait bouger rapidement. Elle n'était même pas surprise par les questions de la voleuse, de toute façon, il n'y avait plus grand chose qui la surprenait.
Sans avoir à le "regarder" réellement, elle se concentra sur Ethan, le voyant à son tour illuminé de petits points verts lumineux. Heureusement qu'il était venu avec elle.
Après tout, elle lui avait bien demandé s'il pouvait tenter à défaut de communiquer avec Kania du fait de la distance, lui envoyer une idée, ces ruines, pendant la nuit, afin que son sommeil fasse le reste.
Parce qu'il fallait savoir, qu'endormi, nos fonctions cérébrales sont bien plus actives et entre autre, nous ne portons pas réellement de jugement sur les idées qui nous viennent, les laissant se développer et évoluer, chose qui n'arrivait pas durant la non somnolance.
Heureusement qu'il l'avait aidé, heureusement que tous les Sins en fait avaient été là. Parce qu'elle n'était pas certaine qu'elle aurait pu accepter ce qui lui arrivait seule, et encore moins s'en sortir réellement. Bon d'accord, elle savait se battre et tout... mais quand on perd l'envie de vivre, savoir se battre ne sert franchement pas à grand chose --'.

Bref, heureusement qu'elle avait eu de l'aide... Et là, il avait encore accepté de la suivre... Décidément, il était trop gentil et elle en abusait certainement en lui demandant de l'aide.
La jeune femme se reconcentra sans mal sur la situation actuelle. Ah oui... Et ils l'avaient aidé à avoir confiance en son pouvoir et l'avait convaincue de s'en servir. C'était plus facile à présent, même si... ça restait tout de même assez... difficile à expliquer, tellement plus simple à montrer. Elle se servait généralement de son arme au lieu de son pouvoir, entre autre parce qu'elle n'osait pas encore l'utiliser sur des humains, ne sachant que trop ce que ça pouvait faire étant donné qu'elle voyait ce que ça faisait aux objets inanimés.
Eira resta de marbre au niveau des questions de Oul, mais une esquisse de sourire apparut sur son visage alors qu'elle remarquait l'attention que portait soudain la jeune femme à son compagnon aux yeux bleus... les petits points s'agitaient légèrement mais pas comme si elle était nerveuse, juste de la curiosité et de l'intérêt... Oui, bon, elle supposait que c'était ça plutôt --'. Elle avait encore pas mal à progresser de ce côté !

_ Nous sommes venus ici pour voir la jeune fille à tes côtés, pas pour te faire du mal, ni quoi que ce soit... nous ne sommes pas tes ennemis, nous ne sommes que des Sins, nous évitons les Muss et les Ashtarus autant que faire se peut... Quant à ce que je porte... mes yeux ne voient plus, je les protége de la lumière, c'est tout.

Néanmoins, elle les enleva pour prouver sans doute sa bonne foi ou elle ne savait pas trop pourquoi en fait. Honnêtement, elle n'avait pas du tout l'air aveugle, elle clignait les paupières, ses yeux étaient toujours aussi bleus bien que restant parfaitement fixes. Elle les remit rapidement, plissant malgré tout les yeux comme s'il y avait eu une forte lumière quand elle ne les avait plus sur le nez. Kania tremblait, ne se rendant même pas compte qu'elle pleurait en silence.
Les dernières paroles de sa meilleure amie la perturbait, l'anéantissait plus encore que si on l'avait frappé... longtemps et vraiment fort.

_... Eiry...

La jeune femme tourna la tête vers elle, comme si elle avait entendu son murmure et fit un léger signe de tête à Ethan, comme si elle lui demandait à ce qu'il la suive jusqu'aux deux filles un peu plus bas. Bon... elle parlait au moins bien plus qu'avant, normal, elle avait perdu sa meilleure amie et porte-parole, il avait bien fallu qu'elle change un peu...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



Messages : 767
Date d'inscription : 24/04/2011
Age : 29
Localisation : Oasis


MessageSujet: Re: Vivre ses rêves, oui mais comment ?   Lun 13 Juin - 16:42

On ne pouvait pas prévoir le futur. Du moins, Ethan ne connaissait personne capable de faire cela à l'heure actuelle. Cela viendrait peut-être, qui sait. Après tout pour le moment, les sins ne semblaient pas vraiment avoir du mal à réaliser l'incroyable. Quand on pensait ne serait-ce qu'au pouvoir de Margareth, après on se disait que l'imagination pouvait aller sans risque de se tromper sur ce qui était possible. Et si le jeune homme aux cheveux argentés avait en partit deviné qu'une chose allait se produire, celui-ci aurait bien voulu que les conséquences soient moins graves.

Cela remontait à quelques mois maintenant, que le télépathe avait assisté à l'éveil de la jeune femme en tant que Sin. Ainsi qu'aux conséquences, dont les plus notables étaient la séparation des deux amies et une étrange cécité, si on pouvait appeler ça ainsi. Par la suite, le jeune homme l'avait aidé à s'intégrer, et avait veillé sur elle, comme cela lui était arrivé plus d'une fois pour d'autres sins, l'encourageant également à développer son pouvoir, à ne pas le craindre et à prendre confiance dans son utilisation au fur et à mesure.

Les débuts avaient été laborieux, mais au fur et à mesure la jeune femme avait prit confiance en ses capacités, et fut bientôt capable à défaut de voir comme avant de se déplacer en autonomie, ce qui entraina une fois qu'elle fut sure d'elle une demande qui n'étonna en rien celui qui lui servait plus ou moins de guide. Celui-ci avait accepté sans hésité et tous les deux étaient donc partis pour Delta. Lorsqu'ils furent assez prêts pour qu'Ethan puisse établir un lien, celui-ci avait envoyé un rêve à la jeune brune, faisant confiance à l'esprit de celle-ci et au jugement de la blonde pour le reste.

Ayant ressentit la présence de l'esprit de celle-ci dans la ville, les deux sins avaient eut la confirmation que Kania était dans la ville, mais aussi d'autres présences, raison pour laquelle ils avaient pressé le pas afin de venir en aide aux deux jeunes femmes, puisque l'esprit d'Oul avait également été reconnu. Leur duo fonctionna très bien, Ethan mettant les cibles à bonne distance de par son pouvoir et Eira les tirant comme des lapins.


- Le groupe de sins que tu as croisé précédemment, Oul, c'était moi qui en avait la charge, d'ailleurs tu es arrivée en me tombant dessus. Cette fois là tu avais également rencontré ces deux demoiselles.

Les amnésies n'était pas ce qu'il préférait, mais puisque cela semblait un problème récurrent chez celle-ci, tout le monde avait apprit à ne pas en tenir compte. Ils marchèrent ensuite vers celles-ci, se rapprochant doucement, l'homme faisant attention que sa camarade ne tombe pas.


- Eira et Kania se connaissent depuis toutes petites. Et je crois qu'elles ont beaucoup à se dire. en tous les cas je suis heureux de voir que le message est bien passé par le rêve.

_________________


Attention à la couleur du regard avec nous, car il n'y a pas loin de l'un à l'autre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



Messages : 509
Date d'inscription : 11/06/2011
Age : 26
Localisation : Devant mon ordinateur, assise sur ma chaise.


MessageSujet: Re: Vivre ses rêves, oui mais comment ?   Lun 13 Juin - 17:08

Bien que gardant un visage plus ou moins impassible, la voleuse fut abasourdie. Alors comme ça Kania n’avait pas rêvé… Enfin si elle avait rêvé, justement. Et son rêve… son truc… sa prémonition, n’importe quoi se réalisait.
Cependant elle fronça les sourcils, et releva la tête.

- Agon… Euh… Ethan, c’est ça ? Tu lis mes pensées… Enfin je crois… Ton pouvoir c’est ça non ? T’immiscer dans l’esprit des gens ? Hein… quoi ? On s’est déjà rencontré ? Pourquoi je ne m’en rappelle pas ?
gémit-elle.

Oul tenta de se souvenir. Elle n’avait quand même pas perdu un souvenir qui avait moins de six mois quand même non ? Elle téléporta son carnet près d’elle et le feuilleta.

« Soit je n’ai rien noté, soit j’ai voulu noter mais je n’ai pas eu le temps… soit j’en sais rien… »

Rien, il n’y avait absolument rien de marqué à propos d’un type aux yeux bleus, ni sur une blondinette aveugle. Lui avait-on effacé ses souvenirs ? SI oui, qui ? Si non... Il lui faudrait vraiment trouver un moyen pour ne plus être atteinte par cette maladie…
Elle se mit à parler toute seule, habitude qu’elle avait prise depuis quelques temps. Après tout, elle était toujours seule, il fallait bien qu’elle se fasse la conversation… Ce n’était pas comme si quelqu’un acceptait de voyager aux quatre coins du pays avec elle.

- Un double… marmonna t-elle, Tout ce dont je me souviens c’est d’avoir vu double… Vu en double quoi, ça je ne sais pas… Peut être que j’avais trop bu… Non, je ne bois jamais. M’aurait-on assommée ? droguée ? hypnotisée ?

Elle tourna la tête vers les deux jeunes filles qui semblaient se retrouver.

« Je deviens folle, oui c’est ça, folle. Complètement cinglée… Comment se… Ashtaru et sin ? »

Elle finit par regarder Ethan et resta bloquée sur ses yeux bleus, jusqu’à ce qu’elle détourne le regard, mal à l’aise. Elle avait l’impression de revoir son passé.
Mais pourquoi il avait les mêmes yeux qu’Agone hein ? Ca la déconcentrait !


- Et sinon, à part ça… on se connait ? Tu pourrais lire mes pensées ? Enfin, m’aider plutôt… avec celles que j’aurais oubliées…

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



Messages : 288
Date d'inscription : 02/05/2011
Age : 26
Localisation : Grenoble


MessageSujet: Re: Vivre ses rêves, oui mais comment ?   Lun 13 Juin - 18:06

L'éveil... Brutal, inattendu et aux conséquences désastreuses, c'est le moins qu'on puisse dire...
Eira se remémora sans mal ce qu'elle avait senti, la peur, le désespoir d'avoir été ainsi rejetée, même si Kania avait l'air de vouloir parler, de s'excuser, elle ne lui en avait pas laissé réellement le temps et elle avait préféré la faire partir... avant qu'il ne soit trop tard pour elle. Elle était une ashtaru parmi des Sins, sa place n'était pas ici.
Non, décidément, se réveiller en partie aveugle n'avait rien de réjouissant, mais alors vraiment... rien du tout. Et il avait fallu du temps pour qu'elle s'y fasse. Heureusement, elle s'adaptait vite et puis considérait que de toute façon, elle n'avait plus grand chose à perdre, alors elle s'était acharnée sur son pouvoir pour être capable de le contrôler, de s'en servir, et en aucun cas d'être un poids pour qui que ce soit.
Enfin ça elle l'avait sans doute été à un moment puisqu'elle avait dû apprendre à "voir" avec son pouvoir. Au moins ne l'avait-elle pas rejeté ni rien.

Mais c'était vrai... Tous avaient été d'une grande aide.
En quelque sorte, elle avait eu un juste retour des choses puisqu'elle ne s'était pas montrée réellement belliqueuse avec eux lorsqu'elle n'était encore qu'une ashtaru, bien au contraire. Même si elle se doutait qu'ils l'auraient quand même aidé, même si elle avait été détestable. C'était sans doute ça, cette espèce de solidarité qui s'installait entre Sins. On ne se connaissait pas forcément, on était dans la même galère, ça valait tous les discours non ?
Néanmoins, ça allait beaucoup mieux, et elle s'était vraiment faite à son nouvel état. Elle évoluait parfaitement à l'aise, atteignait toujours sa cible avec son arme. Elle avait appris à faire avec et ça présentait des avantages en quelque sorte puisqu'elle n'avait qu'à se concentrer pas à vraiment voir, elle percevait le monde autour d'elle. Dans un sens, si elle avait connu Dardevil, elle aurait pu comparer son don de voir les particules et de pouvoir les manipuler, enfin pour le cas, juste de les voir, à l'espèce de sonar que possédait cet "homme". Elle percevait tout autour d'elle, même si elle devait se concentrer pour ça, aussi bien ce que sa vision périphérique lui aurait permis, que bien plus encore !

Mine de rien, ça pouvait se révéler très utile et en particulier dans le noir... parce qu'elle n'avait pas besoin de lampe pour sa part. Et pouvait au moins guider les autres dans de telles circonstances. Ethan parlait doucement à côté d'elle. Sa voix calme et son entrain à l'aider, ses encouragements avaient tous été d'une grande aide, elle devait l'avouer. Elle n'aurait sans doute pas progressé si vite s'il n'avait pas été là... mais bon, à présent, ils étaient amis, depuis un moment en fait.
Elle hocha lentement la tête et lui lança un léger sourire encourageant pour lui certifier qu'elle n'avait pas besoin d'aide et que tout allait bien. Même si maintenant elle n'avait plus le moindre problème pour se déplacer, "voir" les obstacles etc, il continuait d'être prêt à intervenir. Elle ne le prenait pas mal, bien au contraire, c'était gentil... et très gentleman, il fallait le lui accorder.

La jeune femme descendit rapidement et s'avança vers Kania, laissant Ethan discuter avec Oul, après tout... ils pouvaient bien parler... il avait vu juste, elles avaient des choses à se dire toutes les deux. La brunette justement, n'attendit pas que son ex meilleure amie la rejoigne et courut vers elle, s'arrêtant tout près, n'osant plus faire un geste, sanglotant en geignant des paroles incompréhensibles, beaucoup de "je suis désolée"...

_ Eiry... oh Eiry... pardon...pardon, pardon, pardon... Je ne voulais pas, je suis désolée... je suis tellement désolée... je ne... je ne sais pas ce qui s'est passé dans ma tête... je... pardon, pardon, pardon... je t'en supplie, donne moi une autre chance, s'il te plait...s 'il te plait...

Elle eut droit à un soupir et se prit une claque retentissante... l'instant d'après, une étreinte.

_ Calme toi... tu crois vraiment que j'aurais fait tout ce chemin pour te retrouver sans t'avoir donné une autre chance justement ?... Je ne t'en veux pas Kan... calme toi.

Autant dire que si elle avait arrêté de pleurer sur le coup, elle se mit à sangloter de plus belle en se serrant contre elle, gémissant pas mal de paroles totalement incompréhensibles tandis qu'Eira continuait de la serrer contre elle, se voulant sans doute apaisante.
Kania finit par reculer, la culpabilité et la tristesse ancrées sur son visage.

_ Tu es... aveugle ?
_ Pas vraiment... mes yeux ne voient plus certes, mais... je "peut voir" autrement, grâce à mon pouvoir...
_ C'est... c'est à cause de moi ? De ce que j'ai fait ?
_ --'... mais non idiote... arrête !

Elle soupira une nouvelle fois, fit un signe de tête à Ethan, et amena son amie à l'écart...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Vivre ses rêves, oui mais comment ?   

Revenir en haut Aller en bas
 

Vivre ses rêves, oui mais comment ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 7Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

 Sujets similaires

-
» mais comment se présenter ?
» Mais comment Moto GAto va faire pour gagner maintenant?
» C'que je fous là ? Ah oui, je suis morte... mais comment ?
» [What-if Cannes] Mais comment? [PV Anya] [Terminé]
» Faire de la Pub : oui mais comment ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Isisnahl :: Zones Urbaines :: Mégalopoles :: Delta-