Partagez | 
 

 Vivre ses rêves, oui mais comment ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage
avatar



Messages : 509
Date d'inscription : 11/06/2011
Age : 26
Localisation : Devant mon ordinateur, assise sur ma chaise.


MessageSujet: Re: Vivre ses rêves, oui mais comment ?   Jeu 16 Juin - 21:23

Bien que s’étant finalement déplacée pour rejoindre les trois autres, la voleuse s’assit pour ne pas faire son asociale, mais ne toucha pas à la nourriture. Pas de peur que ce soit empoisonné, mais plutôt car elle avait l’estomac noué depuis qu’Ethan s’était plongé dans ses souvenirs.
Les images lui revenaient sans cesse en tête et alors que les autres mangeait, elle griffonnait sur son carnet, elle écrivait, annotait, dessinait ce qu’elle avait vu. La tour, l’arme, le regard, la vue sur la ville… Et encore l’arme. Elle bloquait dessus. Elle la voyait, la sentait contre son front, puis le vide, plus rien…
Oul sursauta en entendant Ethan lui parler et d’un geste brusque, referma le carnet, surprise. C’était plus une habitude que de réellement cacher ce qu’elle avait dedans.

- Les armes… Non, pas réellement… J’avais promis à Agone, mon… celui qui m’a sauvé il y a cinq ans, qu’un jour nous viendrons ici tous les deux, il avait toujours voulu voir les ruines de Delta. Il me disait qu’ici se tenait une des anciennes bases militaires… Mais il est mort… Alors je le fais pour lui.

La voleuse s’assombrit. Parler d’Agone à des inconnus la dérangeait. La relation qu’elle entretenait avec l’homme avait dépassé le stade de maitre-élève, il était devenu un père pour elle, il lui avait tout apprit, tout. Et elle… c’était comme si le fait d’avouer sa mort à des inconnus qui ne le connaissaient pas, rendait sa mort encore plus réelle. Même en deux ans elle n’avait pas fait son deuil… C’était stupide non ? Pour un homme qu’on n’avait connu que trois ans… mais qui l’avait sauvé, éduqué et protégé.
Agone était plus qu'un simple homme. Elle n'avait pas d'honte à avoir de lui. IL était honnête pour un voleur, humain pour ses pairs et il avait tout fait pour lui enseigner la valeur de la vie. Non, même les inconnus méritaient de savoir la vérité sur Agone. Il resterait toujours dans son coeur et sa mémoire... Elle ne l'oublierait pas.

- Au départ ce n’était que de la curiosité, mais si je peux, en même temps, découvrir des armes inconnues qui pourraient me servir… Alors oui, je me préparerais pour Gamma. Je compte bien y aller. Je sens que les réponses se trouvent entre les murs de la tour et j’y entrerais, soit par effraction, après tout je suis une voleuse, soit je m’y téléporterais. Quitte à ne pas en ressortir. De toute façon, je ne leur servirai à rien… Une amnésique qui n’a guère plus d’espérance de vie… C’est tout ce que je serais.

A présent, sure d’elle la voleuse fixa les flammes, l'air vraiment concentrée.

« Oui j’irais à Gamma… Je trouverais la personne de mes souvenirs et je découvrirais qui je suis… C’est mon but à présent… Gamma, prépare toi j’arrive… »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



Messages : 767
Date d'inscription : 24/04/2011
Age : 29
Localisation : Oasis


MessageSujet: Re: Vivre ses rêves, oui mais comment ?   Ven 17 Juin - 18:22

Un bon repas faisait toujours du bien. Certes Eira et lui n'avaient pas eut tellement à combattre sur leur route jusque Delta, mais la distance qui avait été couverte pouvait affamer n'importe qui et les émotions étaient aussi des choses connues pour creuser l'estomac. Après tout, les deux amies devaient être un minimum chamboules par ces retrouvailles après leur clash, non ? Donc le daim ne pouvait être que bienvenu. Oul répondit à sa question. Ainsi donc cela avait à voir avec Agone. Cet homme semblait avoir une telle place pour elle. A la fois un père, un mentor, un ami, un confident aussi sans doute. C'était sans doute la personne la plus importante de sa vie jusque maintenant, ce qui expliquait les souvenirs si nets et persistants qu'elle avait de lui.

Puis la voleuse continua sur son objectif, qui restait inchangé. Découvrir la vérité sur le pourquoi de ces souvenirs, son lien avec la cité des Muss, le pourquoi de la présence de la Tour des Quatorze dans sa mémoire. Sur ce points, tous les deux étaient semblables. Un objectif qu'ils voulaient absolument réussir les pousserait à se rendre dans la ville technologique.


- Tant que tu es en vie et Sin, tu leur serviras.


Sa voix ne laissait trahir aucune hésitation.

- Les Muss ont été les premiers à comprendre d'où venaient les pouvoirs des Sins, et ont décidé de ce servir de cette particularité de leurs corps pour faire revivre leur cité. Ou du moins une partie dont la tour représente le centre, et le lieu le mieux gardé. Parce que c'est là-bas que sont conduits les prisonniers. Dans le sous-sol de cette tour où ils sont exploités jusque leurs dernières forces. Jusqu'à ce qu'ils s'écroulent mort de fatigue ou de vieillesse. Même si tu ne sais rien sur toi, ou sur ton histoire, ils s'en moquent. Tout ce dont ils ont besoin, c'est de ta force physique.

Les Sins capturés étaient réduits en esclavage afin que ce lieu brille à travers la nuit noire, afin que des centaines de milliers d'habitants privilégiés vivent dans un luxe outrageant et révoltant lorsqu'on en connait le prix. Là-bas rien ne ressemblait à ce qu'ils vivaient ici. Mais c'était cet inconnu que lui aussi devrait braver pour libérer son père, un jour.

_________________


Attention à la couleur du regard avec nous, car il n'y a pas loin de l'un à l'autre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



Messages : 509
Date d'inscription : 11/06/2011
Age : 26
Localisation : Devant mon ordinateur, assise sur ma chaise.


MessageSujet: Re: Vivre ses rêves, oui mais comment ?   Ven 17 Juin - 18:44

La voleuse écouta tranquillement Ethan. Oui, elle avait comprit que les Muss étaient plus dangereux pour les Sin que les Ashtarus, enfin, si l’on considérait comme elle que l’esclavage était pire que la mort.
Pourtant, elle haussa les épaules, comme si elle s’en fichait, ou si elle hésitait à révéler quelque chose. Elle sortit un carnet qui semblait un peu plus vieux que les deux autres et le feuilleta pour trouver la page qui l’intéressait. Relire ses écrits lui remémorait des événements qu’elle oubliait. Mais pas celui là. Elle s’en souvenait aussi clairement que si elle le vivait en ce moment même.

- Je sais ce que les Muss font, je pense l’avoir compris… Mais… je ne sais pas, c’est comme si… c’était différent pour moi. Je ne veux pas me venter, ni avoir l’air exceptionnelle, je suis juste moi… mais... j’ai déjà rencontré un groupe de Muss, enfin, je … crois... je pense... qu’il pouvait s’agir d’un des quatorze, ou d'un sous fifre, je ne sais pas du tout…et je n’ai rien eu. Il n’y a certes pas tous les détails, mais… Tiens, tu peux lire si tu arrives à déchiffrer mon écriture…

Oul lui tendit le carnet, afin qu’il puisse lire ce qu’elle avait marqué de sa journée. Enfin de cette journée en particulier. C'était plus facile pour être que d'expliquer par elle même.

« Mardi. Il fait chaud, trop. Je reviens juste des glaciers aussi, j’y ai caché les affaires d’Agone dans un coffre et je l’ai plongé au fond de l’eau. Pour le retrouver, aller au pic et plonger dessous. Ou se téléporter dessous. Personne ne pourra y aller, il fait vraiment froid dans l'eau. Non, plus que froid...

Midi, un groupe approche. Je ne sais pas qui ils sont. Amis, ennemis, proie ?
Je vais m’approcher discrètement. Si ils sont « méchant » je disparais, si ils sont "gentils" je verrais.

Soir. Etrange. Etrange journée.
Le groupe, des Muss en vadrouille. Recherchaient des Sin. Ils m’ont trouvé. Comment l’ont-ils fait ? je ne sais pas, je n’avais jamais été vue auparavant, et une fois attrapée avant que je puisse m’échapper, j’ai été assommée.
J’ai été amené devant eux, devant un homme. Inconnu certes mais qui m’a détaillé trop longtemps... Au bout d’un moment, il a bougé. M’a forcé à lever la tête, a découvert mes marques rouges. M’a tout de suite relâché, le visage crispé. Ses yeux étaient écarquillés, presque apeurés.
Pourquoi ? Je suis une voleuse, pas une tueuse.
Je me suis enfuie. Ou ils m’ont relâché intentionnellement ? On va dire que j’ai pu m’enfuir… »

A côté de l’écriture, dans les marges, sur les places libres se trouvaient des croquis, celui du visage d’un homme, de leurs vêtements, et encore de l’homme.
Oul n’eut pas besoin de regarder la page, elle la connaissait déjà par cœur.

- Tu ne le connaitrais pas par pur hasard ?
demanda t-elle à Ethan, j’aimerais le retrouver à Gamma… Il semblait me connaitre… peut être a t-il des informations...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



Messages : 288
Date d'inscription : 02/05/2011
Age : 26
Localisation : Grenoble


MessageSujet: Re: Vivre ses rêves, oui mais comment ?   Sam 18 Juin - 19:15

Eh bien il semblerait qu'elle soit bonne pour une descente à l'aveuglette, même si pour elle ça ne s'appliquait pas vraiment. Eira s'occupait surtout de surveiller Kania, contente de constater que la jeune femme semblait avoir un bon appétit et elle ne doutait pas que sa présence influençait pas mal celui-ci. D'ailleurs,elle ne manqua pas de la complimenter quant à ce qu'elle avait fait avec le simple gibier qu'elle avait.Après tout, la brunette adorait cuisiner, c'était son dada avant. Quand elles étaient toutes les deux à la Shora, elle s'appliquait à faire les meilleurs plats pour sa meilleure amie et ses yeux brillaient lorsqu'elle voyait que ce qu'elle avait fait lui plaisait.

Non, décidément, elle adorait voir que ce qu'elle pouvait faire était bon au goût de sa meilleure amie et mine de rien, ça n'avait pas vraiment changé. Parce qu'à lui parler gentiment, doucement, à la complimenter, Eira sentit qu'elle changeait de sentiments... enfin elle le sentait parce qu'elle ne voyait pas qu'elle rougissait et qu'elle souriait largement... Enfin sourire, ça elle le voyait.
Bon, c'est vrai que pour le coup, elle s'occupait beaucoup de la jeune ahstaru mais... elle ne pouvait pas s'en empêcher. Elle lui avait énormément manqué et causé bien des inquiétudes.Elle était réellement heureuse de la revoir en forme...plus ou moins et surtout de la voir reprendre vraiment goût à la vie.

La jeune femme s'intéressa davantage à la conversation, écoutant Oul et Ethan avec attention, imitée par Kania qui voulait se rendre utile et vraiment s'intégrer. Cette dernière se pencha également sur les croquis alors qu'Eira réfléchissait à ce qu'Ethan avait lu à haute voix, pour sa part, incapable de voir ce qu'il y avait sur le carnet.
En effet, le comportement de ces personnes était tout à fait étrange. Il y avait forcément un rapport, sinon elle serait en ce moment leur esclave !!!

_ ... Tu ne te souviens vraiment pas de ce qui s'est passé avant ton réveil... c'est étrange, vraiment étrange... quelqu'un a forcément voulu t'effacer la mémoire ou tu as eu un accident, ce n'est pas possible autrement... Je me demande si un de remèdes pourrait t'aider.
_ Tu arrives à les refaire ?
_ Pas sans aide... mais oui... Ca vaudrait sans doute le coup d'essayer... Et toi Ethan ? Qu'est ce que tu penses de tout ça ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



Messages : 767
Date d'inscription : 24/04/2011
Age : 29
Localisation : Oasis


MessageSujet: Re: Vivre ses rêves, oui mais comment ?   Sam 18 Juin - 21:03

Faire taire Clark de cette manière... ce que l'on pouvait affirmer, c'est que cette manière était efficace. Ainsi que loin de déplaire à l'intéressé. Même si en l'occurrence si une autre personne l'apprenait maintenant... cela pourrait donner une situation tout à fait épineuse qui le ferait sans doute rire. Vu que son frère serait tout simplement incapable de répondre physiquement en se défendant contre Kania... certes on pouvait trouver cela sadique, mais quand on pensait au nombre de fois où son alter ego l'avait mit mal à l'aise, ce serait juste une douce vengeance par personne interposée.

Enfin pour le moment, mieux valait laisser cela de coté, et essayer d'aider au mieux leur nouvelle camarade, qui commençait à devenir plus ou moins récurrente vu qu'ils se croisaient plus ou moins régulièrement. Cela faisait déjà la seconde fois maintenant, et si elle cherchait vraiment l'oasis, cela arriverait encore, à moins qu'ils ne l'emmène avec eux cette fois-ci. En tous les cas, il lut le journal à voix haute, qui était d'une écriture très lisible malgré les paroles de celle-ci, et regarda ce visage.

- Je suis navré, je crains de ne pouvoir aider. Je n'ai jamais été à Gamma encore. Sans doute les plus âgés seraient ils plus en mesure de le faire, comme Yuri. Vous savez celui qui avait fait la cabine. Lui cela lui dirait peut-être quelque chose.

Peut-être devait il penser à la tutoyer également... Le télépathe écouta également les remarques des deux meilleures amies qui se retrouvaient. L'idée était intéressante, même si lui ne voyait pas à quoi les remèdes faisaient références. pour autant l'excellente nourriture permettait aussi de bien réfléchir.

- Je suis d'accord avec vous. Pour qu'autant de son histoire manque, il y a eut un choc traumatique important qui a fait que le cerveau a bloqué pour protégé la personne, un coup grave aux répercussions insoupçonnées ou...

Le Johnson ne put s'empêcher un frisson de dégout face à l'idée d'agir ainsi. C'était une chose que lui haïssait, parce que c'était pire que tout comme manière d'influer sur les gens, et une chose qu'il ne se permettrait jamais, sauf véritablement dans une situation extrême.


- ... l'intervention d'un télépathe véritablement puissant, ou tout du moins d'un sin dont le don peut altérer la mémoire. Mais j'espère franchement que ce n'est pas ce cas là, parce que les récupérer à ce moment là pourrait s'avérer bien plus dur...


Pour ne pas dire infaisable. Après tout lui-même était loin de tout savoir du cerveau humain, même s'il était télépathe. Pour autant, cet homme était sa seule piste, et le moyen de récupérer peut-être un fragment se trouvait être celui-ci.

- Retrouver cet homme est sans doute nécessaire, mais pourrait s'avérer dangereux également. Après tout vu ce que l'on a fait ressortir tout à l'heure, peut-être que c'est la conséquence du tir de cet arme qui a altéré votre mémoire. En imaginant que le tir ait eut lieu.

Après tout le Frost Eagle des deux jeunes femmes tirait des rayons glacés. Qui disait qu'il n'existait pas des armes capable de produire de véritables décharges d'électricité, et qu'un tir en pleine tête aurait affecté les capacités mémorielles du cerveau qui fonctionnait par des micro signaux électriques ?

_________________


Attention à la couleur du regard avec nous, car il n'y a pas loin de l'un à l'autre.


Dernière édition par Ethan / Clark Johnson le Dim 19 Juin - 20:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



Messages : 509
Date d'inscription : 11/06/2011
Age : 26
Localisation : Devant mon ordinateur, assise sur ma chaise.


MessageSujet: Re: Vivre ses rêves, oui mais comment ?   Dim 19 Juin - 19:08

La voleuse écouta les propositions de ses trois compagnons.
Bien que surprise par l’intervention des deux amies, et surtout à propos de leur remède, elle semblait plus d’accord avec Ethan.
Vu les flashs qu’elle avait eu plus tôt, ça pouvait coller. Elle sursauta en se souvenant de l’arme sur son front. Une détonation et… elle n’était plus là. Elle se revit en bas de la tour, à l’observer juste avant qu’elle ne disparaisse, et ne se fasse attraper par les voleurs.
Resserrant ses bras autour d’elle inconsciemment, comme pour se protéger, Oul hocha la tête à la dernière phrase d’Ethan.

- Il a eut lieu. Je ne sais pas comment je le sais, mais il à eut lieu… J’en suis certaine. Mais je n’ai pas peur, oh non, pas peur du tout, et je retrouverais cet homme, je le retrouverais…

Elle ne comprenait pas les allusions d’Ethan sur le cerveau. Déjà que le sien n’était pas normal… alors étudier les autres comme lui… bon après tout il n’y pouvait rien, il était télépathe. C’était son pouvoir, on ne choisissait pas son pouvoir. Mais habituellement il correspondait au caractère de son porteur. Quelqu’un se souciant des autres aurait surement un pouvoir en rapport, alors que quelqu’un réfléchissant beaucoup, pouvait se retrouver télépathe…
Bien que n’ayant aucun souvenir de son enfance et du reste, Oul avait toujours vécu avec son don, même si au début il agissait sans qu’elle ne puisse le controler… et déjà à haut niveau.

« Ton don grandira en même temps que toi, plus tu vieilliras, plus il sera puissant, mais pour ça ma petite voyageuse, tu devras le maitriser, et pas te laisser maitriser par lui… »

A croire qu’Agone avait été un Sin aussi… Quoique… ça pouvait être vrai, il l’avait bien aidé avec son pouvoir, peut être que le sien était plus subtil, plus…
Oul secoua la tête. Après tout, elle ne connaissait pas la vie de son ancien mentor.
Elle récupéra son carnet qui apparu dans ses mains et le rangea dans son sac, mal à l’aise. Personne n’avait encore lu les pages, les secrets que contenaient ses cahiers, pourtant elle l’avait passé au Sin, presque sans hésitation. A croire qu’elle se ramollissait… ou qu’elle leur faisait confiance…

- Vous avez surement raison, mais… Je n’en suis pas encore là… sourit la voleuse, Je vais d’abord visiter les ruines, chercher des indices, des armes, des trésors, me renseigner encore puis je verrais. Mais merci de vous y intéresser quand même. Après tout on ne se connait pas vraiment, alors pourquoi faites vous ça ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



Messages : 767
Date d'inscription : 24/04/2011
Age : 29
Localisation : Oasis


MessageSujet: Re: Vivre ses rêves, oui mais comment ?   Lun 20 Juin - 16:53

Ainsi donc la décharge avait eut lieu ? C'était une chose qu'il fallait sans aucun doute prendre absolument en compte...Après tout c'était sans doute ça qui avait provoqué cette amnésie. Mais sans savoir quelle était l'arme précise ni les conséquences, dur d'évaluer les options qui s'offraient à eux pour l'aider. Mais en tous les cas, il était presque certain que pour avoir des réponses à leurs questions, un passage par Gamma semblait bien être obligé.

- Sans doute ne vaut il pas mieux trop s'avancer et voir les choses par étape. Il faudra beaucoup de temps avant de tout explorer. Delta est véritablement très grand. Et même s'il reste pas mal d'armes, rares sont celles qui sont encore utilisables en réalité.


La dernière question l'amusa légèrement, même si cela ne se vit pas et Ethan décida finalement de révéler plus ou moins certaines choses. Après tout après ces rencontres, à défaut d'avoir confiance dans la mémoire de la demoiselle, le télépathe avait une idée précise de la manière dont elle voyait les choses.


- On fait cela parce qu'on le veut, et qu'entre Sins il faut s'entraider, tout simplement. Nous avons assez d'ennemis sans en plus s'isoler soi-même, c'est une entraide qui a toujours existé, dans notre manière de voir les choses, à l'Oasis.

Ce qui apportait cette fois-ci une réponse claire aux anciennes questions de celle-ci sur d'où venaient les connaissances de l'ainé des jumeaux sur les siens. Non seulement il vivait avec beaucoup d'entre eux et les croisait, mais surtout savait très bien où se trouvait ce lieu secret, le seul sanctuaire vraiment existant pour le moment pour ceux comme eux.

_________________


Attention à la couleur du regard avec nous, car il n'y a pas loin de l'un à l'autre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



Messages : 509
Date d'inscription : 11/06/2011
Age : 26
Localisation : Devant mon ordinateur, assise sur ma chaise.


MessageSujet: Re: Vivre ses rêves, oui mais comment ?   Lun 20 Juin - 17:26

La voleuse hocha la tête. Certes cela prendrait du temps pour explorer Delta, mais après tout, ce n’était pas ce qui lui manquait. Elle n’avait aucune contrainte, et était libre de faire ce qu’elle souhaitait le temps qu’elle souhaitait. Et puis, avec son don elle pouvait aller où elle voulait, rapidement, sans problèmes et sans se perdre. Un avantage considérable, si en plus on considérait le fait qu’étant une voleuse, elle avait l’habitude de fouiller/voler/explorer rapidement, sans se faire prendre. Les étapes dont il parlait pouvaient bien convenir à des gens normaux, même des Sins, mais elle… Elle pouvait parcourir toute la cité en deux jours si elle le voulait.

- Je vous l’ai dit, je ne recherche pas plus d’armes que ça… je souhaite juste… visiter, explorer la cité. Si je trouve des armes pourquoi ne pas les étudier ? Comprendre à quoi elles servent, quels sont leurs attribution ? Mais ce n’est pas mon but premier, pas le moins du monde. J’avoue ne pas être très à l’aise avec les armes à feu… et ce depuis … depuis… hum… je dirais depuis ma renaissance.


Elle resta dubitative quand il parla des Sin. Ouais ben elle avait déjà été chassée par des Sin elle… être Sin ne voulait rien dire, ils étaient tous des êtres humains après tout. Certains ayant juste développé une aptitude… rien de plus.
S’entraider, peut être mais pour cela il fallait avoir confiance. Et se souvenir des gens aussi, ça pouvait aider.
Pourtant Oul se sentit visée quand le jeune homme parla d’isolement. Eh, c’était un choix de vie, pour elle, enfin, une obligation plutôt. N’empêche que ça marchait bien. Elle était certes seule, mais toujours en vie, alors que les fois où elle avait été en groupe, elle avait faillit se faire prendre… Non merci.
L’Oasis. Ainsi cet… cet endroit existait vraiment, et ne semblait pas être une étendue d’eau en plein désert comme elle le croyait au départ.

- Je m’en doutais un peu… Vous avez une façon de … enfin… ça se voit que vous n’êtes pas des vagabonds et que vous venez d’un endroit sécurisé si je puis dire… Vos vêtements sont plutôt propre, vous n’’avez pas la peau brûlée à cause du soleil Eira et toi, et d’après ce que j’ai entendu quand les deux ashtar… Kania et Eira parlaient, tu l’aurais aidé avec ton pervers de frère… Donc vous vivez quelque part… Caché… avec des Sin. L’oasis quoi.

La voleuse croisa les bras sous sa nuque en s’étirant. Un jour elle irait à l’Oasis. Comment ? elle ne le savait pas encore, mais si les trois compères y retournaient, elle ne les suivrait pas. Peut être qu’après Gamma…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



Messages : 288
Date d'inscription : 02/05/2011
Age : 26
Localisation : Grenoble


MessageSujet: Re: Vivre ses rêves, oui mais comment ?   Lun 20 Juin - 20:04

Eira ne disait plus rien, n'en voyant pas l'utilité puisqu'Ethan parlait bien assez pour elle et que de toute façon, il était le mieux placé pour répondre aux questions. Eyh !!! Elle faisait des efforts et des progrès certes, mais de là à rester dans une conversation et à répondre à chaque fois... Quand même pas. Enfin ça dépendait des personnes avec qui elle parlait. A l'Oasis, donner des "cours" sur les plantes, de conseils etc l'avait bien obligée à maintenir un flot assez... important de paroles. Mais en fait, c'était plus facile maintenant parce qu'elle n'avait plus le regard des autres qui la perturbait. Non pas que ce qu'on aurait pensé d'elle puisse la gêner, quoique parfois oui sans doute, mais elle aimait bien regarder les gens dans les yeux, adorant ceux-ci d'ailleurs et la multitude de couleurs qu'ils pouvaient représenter. Alors elle se perdait dans ses pensées et pfiuuut, y avait plus personnes. Maintenant, c'était un peu... difficile.

Enfin bref, elle écoutait tout de même avec attention et Kania, davantage encore, prête à recueillir le plus d'informations possibles, à chercher par tous les moyens à se rendre utile. Non, elle n'était pas une Sin, mais elle ferait tout pour se faire accepter et pour se faire pardonner. Elle savait qu'elle avait mal agi, elle le sentait et n'avait pas besoin qu'on le lui rappelle. Mais elle changerait ça !!!
Les deux jeunes femmes étaient tout de même sceptiques par rapport à la recherche sans but véritable de la jeune voleuse... et surtout, son envie d'aller à Gamma, sans préciser trop si elle se sentait prête ou quoi que ce soit... Cette fille était vraiment bizarre en fait et ce n'était franchement pas un compliment.
Pourtant, la blonde se leva rapidement.


_ Tu veux qu'on l'explore cette faille alors ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



Messages : 509
Date d'inscription : 11/06/2011
Age : 26
Localisation : Devant mon ordinateur, assise sur ma chaise.


MessageSujet: Re: Vivre ses rêves, oui mais comment ?   Lun 20 Juin - 20:22

La voleuse sursauta quand Blondie s’adressa à elle. Y aller maintenant ? Elle ne voyait donc pas qu’il faisait nuit noire ? Ah… non. Elle ne le « voyait » pas elle.

- Il fait nuit, répliqua la voleuse, peut être que toi tu ne vois pas du tout, mais nous autre avons besoin d’un minimum de lumière, sans vouloir t’offenser. Et je comptais attendre demain, pour être plus confiante… et ne pas gâcher une sphère phosphorescente aussi.

Toujours autant de tact. Oul croisa ses bras ne voulant pas avouer qu’elle était crevée. Elle n’avait pas dormi depuis deux jours, et là malgré ses essais, ça ne marchait plus, elle devait dormir. Même son pouvoir s’en ressentait.
Elle vit le regard que lui jeta la petite brunette et haussa les épaules. Bah, elle pouvait bien penser ce qu’elle voulait… Après tout, Kania avait l’air d’avoir été gâté petite, une famille, une amie… Elle ne pouvait pas comprendre le but d’Oul. De toute façon, qui le pouvait ? se renfrogna la jeune femme.
Et la jeune femme était aussi une voleuse, ce concept pouvait heurter la sensibilité de certains qui ne comprendraient pas sa motivation. Elle avait apprit à chercher, trouver, fouiller, voler. Elle comptait faire la même chose ici, c’est tout.
Oul bailla, en s’étirant. Oui, bon là ça se voyait qu’elle allait s’endormir sur place.
Cependant la voleuse s’immobilisa. Que faisait-elle ? Elle qui comptait dormir sous la coupole au départ, se retrouvait avec trois autres personnes, qu’elle connaissait mal, ou très peu. Allait-elle se coucher ici, alors que les trois autres pouvaient la tuer dans son sommeil sans réelle difficulté ?
Oui, elle était parano, mais ça lui avait sauvé la vie à diverses reprises.
Observant ses compagnons, la jeune voleuse hésita. Que devait-elle faire ? Aller dormir ailleurs vu qu’ils comptaient bien squatter son abri de fortune ? Rester ici en se couchant le plus loin possible des Sin avec de préférence une dague sous l’oreiller ? Ne pas dormir ? Les assommer pour être sure qu’ils ne feraient rien ? Se téléporter pour dormir ailleurs ? Non, vu son état elle serait capable de se téléporter dans l’eau gelée des glaciers.
Bon, autant prendre des risques.
La voleuse se releva et se dirigea vers son coin, dépliant sa couverture et s’enroulant dedans, posant sa tête sur son sac.

- Il est tard
, fit elle sans vraiment dire qu’elle était fatiguée.

La jeune femme hésita mais ne leur tourna pas le dos, au moins elle les entendrait…
Elle commença à fermer les yeux mais les images qu’elle avait vu plus tôt et qui la hantaient la firent frémir. Non, elle ne pourrait pas dormir avec ça.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



Messages : 767
Date d'inscription : 24/04/2011
Age : 29
Localisation : Oasis


MessageSujet: Re: Vivre ses rêves, oui mais comment ?   Lun 20 Juin - 20:51

Visiter les ruines et trouver des armes. Cela pouvait être intéressant. Après tout certaines des inventions technologiques pouvaient être utiles. Même si Ethan pensait plus au coté défense que l'attaque. Pour lui, rien ne valait son arc et ses flèches pour ça, ainsi que son autre petit secret. Mais ça c'était vraiment s'ils se retrouvaient dans une situation épineuse, et pour le moment, rares avaient été les cas correspondant à cela.

- Pourtant en tant que voleuse l'obscurité est votre plus grande alliée. Voilà des paroles pour le moins contradictoire.


Mais bon il était vrai que se déplacer dans le noir n'était pas une chose simple lorsque l'on était pas habitué. Après cela pouvait venir, comme tout. Simple question d'entrainement et de persévérance. La jeune femme signala qu'il se faisait tard, et cherchait plus ou moins à dormir mais sans sembler y arriver.


- Dans ce cas, vous devriez vous reposer. Je vais prendre la garde. On ne sait jamais ce qu'il pourrait arriver.


Le Johnson s'éloigna un peu, s'assit en tailleur et ferma les yeux. Au passage, il chassa un peu les images de l'esprit d'Oul et l'apaisa, la laissant céder à la pesanteur de la fatigue présente dans son corps, ainsi qu'un peu d'intimité aux deux amies qui avaient besoin de se retrouver sans doute. Pour lui, la raison principale de leur présence était maintenant réglé et il ne pouvait pas vraiment faire plus. Ce qui avait été affaibli par leurs réactions seraient renforcées par leurs réactions, c'était ainsi. Même si lui ne s'inquiétait pas trop. Leur amitié était bien plus forte que cela. C'était un coup dur mais elles s'en relèverait. Lui n'avait plus qu'une chose à garantir au final, c'était que Kania soit accepter, le reste se passerait sans même qu'il ait besoin d'y mettre son grain de sel.


_________________


Attention à la couleur du regard avec nous, car il n'y a pas loin de l'un à l'autre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



Messages : 509
Date d'inscription : 11/06/2011
Age : 26
Localisation : Devant mon ordinateur, assise sur ma chaise.


MessageSujet: Re: Vivre ses rêves, oui mais comment ?   Lun 20 Juin - 21:14

Bien sur que l’obscurité ne la gênait pas. Elle ne s’y sentait pas oppressée, était libre de ses mouvements, protégée même par cette obscurité qui lui garantissait un soutien, une cachette, un replis… Elle avait appris à y « voir », ses yeux s’habituaient très rapidement à l’obscurité, mais quand il n’y avait personne, autant aller au plus vite non ? En utilisant une lumière par exemple.
Oul rouvrit les yeux, perturbée par les images, et se tourna sur elle-même pour trouver une autre position. Mais Ethan l’apaisa, cachant comme il le pouvait les souvenirs flous de la voleuse. Elle voulut le remercier, mais ferma les yeux et s’endormit.
Elle rêva d’yeux bleus, à croire que ce qui la marquait c’était ça, comme si même avant qu’elle ne se souvienne de la tour, il y avait eu quelqu’un avec des yeux bleu…

(Allez, je passe le sommeil d’Oul).


Vers trois heures du matin, la jeune femme se réveilla et se leva silencieusement, allant prendre la place de la personne qui veillait. Encore à demi ensommeillée, elle ne remarqua pas s’il s’agissait du garçon ou des filles, l’envoyant juste se coucher. Elle s’assit, mettant sa cape sur ses épaules et observa le ciel.
Le soleil se levait tôt ces temps-ci, et vers cinq heures du matin, il commença à pointer le bout de son nez, alors la voleuse, son carnet sur les genoux, se mit à dessiner le lever du soleil, utilisant ses doigts pour atténuer les couleurs des pigments sur le papier. Pigments contenus dans une boite qu’elle venait de faire venir à elle. Sous le lever du soleil, elle commença à marquer ce qu’elle se souvenait de le veille, hésitant sur certains points.
Les autres dormaient toujours, les deux amies près l’une de l’autre et le garçon, plus loin, à l’écart des filles, comme s’il avait peur qu’elles lui sautent dessus en pleine nuit.
Bon, il n’y avait pas eu d’accident cette nuit, elle pouvait donc à peu près leur faire confiance. Et être gentille par la même occasion. Gentille et sociable.
Vers sept heures, Oul bailla et posa une main sur son estomac qui faisait encore des siennes. Tiens, c’était l’heure de manger.
Silencieuse comme la voleuse qu’elle était, elle fit venir de quoi bien manger pour commencer la journée, piquant sans scrupule sur l’étal d’un marchand ashtaru. Ou dans les réserves de sa planque.
Elle hésita à cuisiner. Après tout elle cuisinait, pas très bien, certes, ça ne l’intéressait pas, mais elle survivait avec ce qu’elle faisait, c’était passable. Mais autant laisser les bons à ce niveau là non ? Une des filles avait très bien cuisiné le soir précédent…
Quelques fruits, de l’eau dans une théière, des gateaux secs… ça devrait convenir non ?
En entendant du bruit, la voleuse se retourna et polie salua ceux qui se réveillaient.

- Bonjour, bien dormi ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



Messages : 767
Date d'inscription : 24/04/2011
Age : 29
Localisation : Oasis


MessageSujet: Re: Vivre ses rêves, oui mais comment ?   Mer 22 Juin - 15:51

L'obscurité avait quelque chose d'apaisant, de rassurant. Du moins c'était ainsi qu'Ethan le percevait. Peu importe ce que pouvaient en dire les autres, pour sa part, c'était une chose très agréable que de se retrouver là pour le moment. La situation était certes un peu particulière, mais la journée avait été joyeuse comparée à tant d'autre si monotones. Et le décor des ruines et du désert avait toujours quelque chose de familier, même si celles de Delta n'étaient pas celles que lui avait l'habitude d'explorer. Le vent soufflait cette nuit, provoquant des mugissements à travers les ouvertures dans les bâtiments. Cela aurait put ressembler à un chant funeste et inquiétant, mais pour lui ce n'était rien de tout cela, au contraire. Non, c'était nue mélodie qui l'aidait à rester calme, même s'il n'avait aucune connaissance de la musique, l'élément éolien avait toujours cette manière de le rendre plus calme, de lui conféré une immobilité digne de celle de ce qui l'entourait, tout en portant les bruits venant de l'extérieur. Si par hasard quelqu'un avait voulu les approcher, son odeur, ou le son de ses pas aurait été transporté, et sans doute même avant tout ça son esprit aurait été repéré par le télépathe. Celui-ci décida de laisser tout le monde dormir. Pour lui la méditation était une sorte de semi-sommeil qui lui permettait de récupérer en bonne partie, même si cela ne remplaçait pas le fait de dormir véritablement. Mais au cœur de la nuit Oul vint lui dire d'aller se coucher, et confiant celui-ci le fit, se mettant un peu plus loin par rapport aux deux demoiselles. Ce fut le bruit de l'eau en train de chauffer qui le tira légèrement du sommeil, de manière tranquille et apparemment il n'avait pas été le seul.

- Sans problème pour moi. Bonjour à toutes.


Après tout le Johnson était un habitué des missions dans l'Isisnahl de la surface et donc d'avoir un confort plutôt limité. Donc cela ne le dérangeait guère plus que ça et peu importe l'endroit où il dormait au final, tant que celui-ci était calme. Sa phrase lui fit aussi prendre conscience de son infériorité numérique en tant que seul homme entouré de femmes, situation dont son frère aurait sans doute profité ou fait des remarques, mais pas vraiment lui. Le jeune homme aux yeux de saphir frotta doucement ses yeux et secoua doucement la tête avant de s'étirer et de vérifier chacune de ses articulations avant de se poser près du feu et de saisir ce que lui tendait la jeune voleuse.

- Merci bien.

Inutile de demander si la nuit avait été calme, c'était sans doute le cas si la demoiselle aux yeux de rubis ne les avait pas réveillé, et si parler en pleine journée était quelque chose qui ne le dérangeait pas, son réveil se faisait plutôt de manière silencieuse quand ce n'était pas sous le coup d'une urgence.


_________________


Attention à la couleur du regard avec nous, car il n'y a pas loin de l'un à l'autre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



Messages : 288
Date d'inscription : 02/05/2011
Age : 26
Localisation : Grenoble


MessageSujet: Re: Vivre ses rêves, oui mais comment ?   Mer 22 Juin - 17:12

Eira savait qu'il faisait nuit, enfin plus ou moins... Elle savait du moins que la nuit n'allait pas tarder à tomber ou était tombée, parce qu'elle ne sentait plus la chaleur du soleil sur sa peau et aussi parce qu'elle entendait des animaux, petits, commencer à sortir de leur cachette... les "voyant" plus que ne les entendant en réalité... Des souris et mulots pour la plupart. Mais bon, elle se disait que quitte à aller dans une faille sombre... qu'il fasse jour ou nuit à vrai dire, ça ne changeait rien. Mais bon, apparemment, ce n'était pas au goût de la jeune voleuse qui semblait être plus fatiguée qu'autre chose !
Elle semblait hésiter d'ailleurs et Eira se concentra sur elle. Bon, elle n'était pas télépathe, mais elle se doutait des pensées qui l'agitaient... Ca aurait été les pensées de tout le monde à leur époque... Pouvait-on réellement faire confiance... Souvent, malheureusement, la réponse était négative... c'était triste, mais ainsi...

Ethan prit le premier tour de garde alors qu'Oul semblait finalement opter pour rester près d'eux et leur faire un peu confiance du moins.
Kania était nerveuse et tendue à côté d'elle, et la jeune blonde n'avait pas besoin de voir pour s'en rendre compte. Sans doute parce qu'elle connaissait la brunette depuis un bon moment. Elle décida de l'aider en quelque sorte en passant affectueusement ses bras autour d'elle, souhaitant bonne nuit à Ethan.

_ Allez... Toi aussi tu dois être fatiguée mon petit raton...

Bizarrement, ces quelques mots eurent bien plus d'effet que son étreinte et elle sentit Kania se blottir contre elle dans un gémissement. Peu après, la brunette s'endormait comme elle le faisait avant, contre sa meilleure amie et plus du tout décidée à la laisser s'éloigner. Eira sourit et veilla sur elle un moment avant de s'endormir à son tour et de prendre la relève du garçon un peu plus tard. Mais lorsqu'elle s'éloigna, Kania en fut réveillée et la suivit pour veiller avec elle, finissant par se rendormir la tête sur ses genoux. Oul les remplaça plus tard, gentiment et elles furent réveillée de la même façon que le jeune homme. Eira ne remit pas tout de suite ses lunettes de soleil, profitant de celui-ci sur son visage avec un léger sourire... Kania commença aussitôt à demander si elle pouvait donner un coup de main et à réfléchir à comment leur préparer un petit déj encore meilleur !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



Messages : 509
Date d'inscription : 11/06/2011
Age : 26
Localisation : Devant mon ordinateur, assise sur ma chaise.


MessageSujet: Re: Vivre ses rêves, oui mais comment ?   Mer 22 Juin - 17:26

La jeune femme hocha la tête.

- J’apprécierais bien que tu t’occupes de faire à manger, je n’ai pas trop envie de vous empoisonner… Je ne suis pas une cuisinière hors pair en cuisine, s’excusa t-elle en souriant doucement. Si tu as besoin de quoi que ce soit, dis le moi et je le ferais venir…

N’ayant jamais eut vraiment l’occasion d’apprendre avant de quitter les voleurs, la jeune femme faisait comme elle pouvait, piquant ses repas plus qu’autre chose. Et les rare fois où elle cuisinait, ses repas se ressemblaient toujours. Viande grillée et pomme de terre sous différentes formes. Pas de quoi faire un repas très élaboré donc.
Au moins, faire chauffer de l’eau était à sa portée, et verser des plantes pour se faire un thé aussi. Elle fit apparaitre des couverts sur le sol et versa son thé dans les verres avant de les tendre à ses compagnons.
Curieuse, elle observa la brunette cuisiner, de façon à mémoriser ses gestes et peut être de pouvoir les refaire plus tard. Oul lui posa des questions, essayant de comprendre la technique de la jeune fille. Oui, certaines fois, la voleuse pouvait ressembler à une petite fille qui apprend et découvre le monde et ce qui l’entoure.
Oul s’étira, et regarda Ethan. Il semblait fixer quelque chose. Elle suivit son regard et vit son carnet, encore ouvert à la page du lever de soleil, et qu’elle avait annoté pour se rappeler. D’un geste furtif, elle l’attrapa et le referma, gênée. Heureusement que le pouvoir du jeune homme n’était pas de lire au travers du papier hein… Parce que sinon il aurait été au courant de tout… et ça c’était pire que gênant.
Alors que le petit déjeuner se préparait, la jeune femme se leva et s’approcha de Blondie, hésitant sur son prénom. Elle l’avait déjà oublié…

- Euh… Eira ? C’est ça ? Ton prénom c’est Eira ? Tu es toujours d’accord pour… disons m’éclairer dans la faille ?

Ça par contre, elle ne l’avait pas oublié. Elle savait qu’elle devait aller voir, et blondie lui avait proposé pile quand elle-même souhaitait dormir, à présent qu’il faisait jour et qu’ils allaient bientôt manger (et reprendre des forces) ça pouvait le faire.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



Messages : 767
Date d'inscription : 24/04/2011
Age : 29
Localisation : Oasis


MessageSujet: Re: Vivre ses rêves, oui mais comment ?   Mer 22 Juin - 20:26

Le petit déjeuner. Un élément de cuisine qui pouvait paraitre assez simple, et pourtant qui pouvait se révéler bien meilleur si c'était préparé par une personne qui possédait un minimum d'habitude. Sur ce point, malheureusement ce n'était pas Ethan qui allait apporter grand chose. Généralement s'il était seul, celui-ci ne prenait pas ce premier repas de la journée ou se contentait de grignoter ce qui pouvait se trouver dans les placards. Non, ce point était clairement dévolu à son alter ego, alors celui-ci ne voyait rien de mal à laisser qui s'en tirait bien mieux que lui s'en occuper. Non, son regard se perdit un peu dans le vague, et sur le cahier de la voleuse qui semblait vraiment devoir tout noter. C'était véritablement horrible comme situation.

D'un point de vue humain, c'était une chose qu'il ne souhaitait de vivre à personne. Mais sur un autre plus personnel, au vu de son pouvoir, le cas d'Oul était également très intéressant. Puisque réussir à percer les raisons de cette amnésie progressive l'amènerait sans doute à mieux comprendre également les possibilités de son pouvoir. Le jeune homme les laissa parler, se perdant un peu dans les hypothèses sur ce qui était possible, sachant que la veille, certaines choses étaient remontées à la surface. Pour ce qui concernait la faille, lui cela l'importait peu, de toute manière, aucun d'eux n'était pressé par le temps, donc pourquoi pas.

Après tout peut-être qu'eux aussi y trouveraient des choses intéressantes. Ce cadeau hérité de leur grand père, cette croix particulière que portaient son frère et lui autour du cou venait d'ici également, et les jumeaux connaissaient leur utilité. Ici, même les objets anodins devaient être analysés, car une arme n'y ressemble guère toujours, c'était une chose à savoir. Au pire, s'il n'y avait vraiment rien, cela leur ferait une aventure.


_________________


Attention à la couleur du regard avec nous, car il n'y a pas loin de l'un à l'autre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



Messages : 288
Date d'inscription : 02/05/2011
Age : 26
Localisation : Grenoble


MessageSujet: Re: Vivre ses rêves, oui mais comment ?   Jeu 23 Juin - 12:19

Kania se secoua rapidement et n'eut pas vraiment besoin des paroles d'Oul pour se mettre au travail, leur concoctant rapidement un super petit déjeuner avec les moyens du bords, demandant parfois une ou deux choses à la voleuse mais peu parce qu'elle avait beaucoup de mal avec cette "pratique". Dans un monde où il y avait déjà bien assez de chaos, bien assez de souffrances, voler avait tout à fait de quoi être très mal vu !
Mais elle s'en sortait bien et Eira la "regardait" faire avec un sourire... Ce qui fit largement s'accélérer les mouvements de la brune et elle semblait fière, ravie que sa meilleure amie lui témoigne autant d'attention.

Ils avaient tous besoin de reprendre des forces pour la suite, surtout qu'Eira n'avait pas oublié la petite expédition qui était prévue. Descendre dans la faille... C'était une chose, mais ce n'était pas bien... grand, elle irait probablement seul avec Oul... Perdre quelqu'un dans le noir, même si elle, elle pouvait s'y retrouver... Franchement, ça ne valait pas le coup de prendre le risque. Sans doute Ethan et Kania s'occuperaient-ils de fouiller le haut de la faille et les endroits facilement accessibles où la lumière pouvait percer...
La jeune femme acquiesça lentement en souriant.

_ Ne t'en fais pas, je vais t'aider, j'ai dis que je le ferais... alors il n'y a pas de raison pour que je me dérobe. Mais il faudra me faire confiance... Là en bas, il peut y avoir des dangers, tu ne pourras sans doute pas les voir alors il faudra m'écouter...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



Messages : 509
Date d'inscription : 11/06/2011
Age : 26
Localisation : Devant mon ordinateur, assise sur ma chaise.


MessageSujet: Re: Vivre ses rêves, oui mais comment ?   Jeu 23 Juin - 17:11

La voleuse en voyant le trouble de Kania avait sourit, se doutant de ses objections. Après tout, elle n’avait pas tout à fait tort. Voler n’était pas très bine considéré, et a dépouillait les gens de leurs biens. Mais elle avait toujours vécu ainsi, du moins, de ce qu’elle se souvenait.

- Voler fais partit de moi, et bien que je ne vole pas pour donner aux autres, je ne suis pas Robin des bois non plus, je ne vole pas ceux qui n’ont pas grand-chose… Je fais attention…

Près de la grande blonde, Oul se sentait vraiment petite, mais toujours plus grande que Kania, heureusement. Lui faire confiance… pas facile quand on connaissait mal une personne. Voir même quand on la connaissait depuis longtemps.
Et puis la voleuse n’avait pas peur du noir, elle ne paniquerait surement pas. Elle ne paniquait pas en temps normal alors, même si elle se retrouvait seule avec une … non, plus une ashtaru, Eira était une Sin désormais, elle ne se laisserait pas aller.

- Si je dois te faire confiance, je demande la même chose. Je nous téléporterais là bas… Et si dangers il y a, je t’écouterais, certes, mais tu devras revenir vers moi que je nous remonte. C’est tout ce que je demande.

Son estomac fit un bruit sourd. Oups… Elle avait faim alors.
Elle retourna vers la brunette, déjà alléchée par l’odeur. Oui, ça sentait vraiment bon, ça la changeait de ses rapides petits déjeuner habituels. Elle allait peut être téléporter Kania pour chaque repas à présent…

- C’est bientôt prêt ? demanda la voleuse impatiente comme une enfant le matin de noël, je meurs de faim, et en plus a sent super bon... je pourrais avaler un éléphant… Enfin, un petit éléphant hein…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



Messages : 288
Date d'inscription : 02/05/2011
Age : 26
Localisation : Grenoble


MessageSujet: Re: Vivre ses rêves, oui mais comment ?   Jeu 23 Juin - 19:19

Eira sourit et hocha lentement la tête, l'air ni surprise, ni dérangée par les paroles d'Oul. Bien sur qu'elle s'y attendait... Après tout, la jeune voleuse avait oublié qu'elle les connaissait déjà enfin, elle se souvenait plus ou moins de les avoir croisé et semblait accepter cette éventualité. Etant donné que la confiance n'était pas encore au zénith... il était normal que des règles en quelque sorte soient énoncées non ?

_ Ne t'en fais pas, je t'écouterai et je reviendrai près de toi s'il y a le moindre problème. Et j'ai confiance... tu peux avoir tout aussi confiance en chacun de nous parce que personne ici ne te fera de mal...

Elle avait dit ça en relevant la tête, fixant le dos de sa meilleure amie qui s'était figée et se retournait lentement vers elle, les yeux brillants. Eira alla rapidement vers elle, n'ayant pas besoin de voir pour comprendre que Kania était encore émotionnelle, fragile en quelque sorte. Elle devait avoir perdu confiance en elle après ce qu'elle avait fait et ce n'était franchement pas flancher que lui permettrait sa meilleure amie. Vivre oui, sourire, plaisanter, gueuler, oui... mais pas flancher ni déprimer.

D'ailleurs, suite aux paroles de la voleuse, attirée par le repas, la jeune brune eut deux sourires. Le premier pour ses paroles, léger, le deuxième parce qu'Eira confirmait justement ce que venait de dire leur nouvelle amie... et ça... ça valait tous les compliments du monde pour la jeune femme.

_ Euh oui... c'est prêt ! Alors... servez vous et bon appétit, vous allez avoir besoin de force !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



Messages : 767
Date d'inscription : 24/04/2011
Age : 29
Localisation : Oasis


MessageSujet: Re: Vivre ses rêves, oui mais comment ?   Jeu 23 Juin - 19:50

La morale. C'était une chose intéressante à analyser que celle-ci. La manière dont les gens pouvaient voir le monde. Après tout, bien que le monde soit chaotique, certaines choses restaient. Et là se trouvait une grande différence entre Oul et Kania, assurément. L'une avait toujours vécue comme les Astarus pour le moment, et là-bas, puisque la nourriture pouvait largement être cultivée, le vol devait sans doute être une chose proscrite. Mais pour les Sins ou les humains qui vivaient en solitaire ou en petits groupes, voler est un moyen de survivre, de se garantir de voir un autre jour se lever. C'était une nécessité. Même si effectivement, avec le don d'Oul, tout cela devenait bien plus facile. Même pas besoin de s'approcher des lieux, juste de se focaliser sur sa cible. La maitrise que celle-ci avait de son pouvoir était tout de même incroyable. Cet Agone avait du lui apprendre beaucoup de choses. Une personne sans mentor ne se développait généralement pas aussi bien. Aurait il été un sin, ou bien en aurait il connu assez pour pouvoir la renseigner ? Peut-être. Des questions sans réponses. C'était sans doute ce qu'avait le plus en tête Ethan.

Mais bon rien de surprenant, cela faisait partie de sa personnalité. De réfléchir sur beaucoup de choses, de faire des hypothèses, et de voir lesquelles se confirment avec le temps. Mais dans tous les cas, s'il y avait une chose qui se confirmait, c'était les talents culinaires de la brunette. L'odeur était vraiment affamante, et bien qu'essayant de toujours paraitre un minimum distant, le ventre du télépathe se manifesta lui aussi. En même temps, vu qu'ils n'avaient rien mangé depuis la veille au soir.


- Je suis d'accord avec elle, cela sent trop bon pour ne pas être tentant. Je me demande qui de Clark ou toi cuisine le mieux... ce serait une idée d'organiser un concours.

Après tout, d'une part ça régalerait sans aucun doute le jury, et donc c'était déjà une bonne raison de le faire, mais en prime, Clark adorait les défis de ce genre, et vu son coté un peu machiste sur certaines choses ferait sans doute de son mieux pour ne pas perdre face à la jeune femme, ce qui pourrait s'avérer très drôle. Par ailleurs celle-ci annonça que le repas était prêt. Donc puisqu'on les invitait à se servir... Le jeune homme le fit sans opposer de résistance.

- Il n'y a pas à dire, vivre au contact de la nature permet de développer des dons en cuisine sans aucun doute. C'est plus difficile par ici quand même, mais ça change de ce dont j'ai l'habitude.


_________________


Attention à la couleur du regard avec nous, car il n'y a pas loin de l'un à l'autre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



Messages : 509
Date d'inscription : 11/06/2011
Age : 26
Localisation : Devant mon ordinateur, assise sur ma chaise.


MessageSujet: Re: Vivre ses rêves, oui mais comment ?   Jeu 23 Juin - 20:11

N’étant pas télépathe, Oul ne pouvais pas savoir ce qui semblait tant intéresser le jeune homme.
Mais il n’avait pas tout à fait raison. Agone l’avait aidé, certes à cultiver son don, mais même avant d’arriver chez les voleurs elle en avait une très bonne maitrise, comme si elle avait été entrainée. Agone l’avait juste aidé à se souvenir des gestes, pensées à avoir pour s’en servir. Il ne lui avait pas appris à s’en servir, il l’avait aidé à se souvenir.
Oul rit à la remarque d’Ethan.

- S’il y a un concours, prévenez moi, j’adorerais être juge… Mon estomac se réjoui d’avance des plats qu’ils prépareront… Par contre, je ne suis vraiment pas d’accord. Même si je vis au contact de la nature comme tu dis, mes compétences de cuisine sont aussi élevées que le sérieux de ton frère… Pratiquement inexistantes.


La voleuse esquissa un sourire sarcastique et se servit en remerciant Kania. Déjà, ça sentait bon, ça ressemblait à quelque chose de construit, contrairement aux bouillis qu’elle-même « cuisinait » quelque fois.
Elle se servit pas mal, s’attirant els regards étonnés de ses compagnons. Il faut dire qu’elle se servait pour quatre pratiquement, mangeais tout le temps, et ne grossissais pas. Surement qu’après le petit déjeuner, elle se ferait venir des fruits encore…

- Oui, je mange beaucoup… Mais il faut dire qu’avec la téléportation, je brûle pas mal de calories… s’excusa t-elle

Oul se cacha derrière ses cheveux. Pour autant qu’elle se souvenait, elle avait toujours bien mangé, plus que les rares personnes de son âge qu’elle avait croisé, et beaucoup plus que certaines voleuses qui souhaitaient rester mince pour être plus agile. Elle l’était naturellement, et elle n’allait pas s’affamer pour perdre du poids, ah ça il en était hors de question. En plus elle n’avait pas besoin de perdre du poids. Elle était menue, agile et souple. Pourquoi changer ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



Messages : 767
Date d'inscription : 24/04/2011
Age : 29
Localisation : Oasis


MessageSujet: Re: Vivre ses rêves, oui mais comment ?   Ven 24 Juin - 17:06

Oui, un concours de cuisine aurait été des plus intéressants, sans aucun doute. Surtout si avec l'aide d'Oul, ceux-ci pouvaient avoir des ingrédients beaucoup plus difficiles à trouver autrement. Autant dire que là ce serait un véritable festin, et autant les faire cuisiner pour tout le monde et récolter un vote général, cela ferait sans doute un excellent moment pour tout le monde, même si vu la quantité de nourriture à préparer alors, ce serait un défi titanesque et presque impossible pour uniquement deux personnes. Le télépathe ne fut pas du tout surprit de la remarque de la voleuse.

- C'est normal. Chaque don de Sin a un coût pour son utilisateur. Que ce soit en terme de douleur, de fatigue, d'énergie, de résistance, ou dans votre cas, d'appétit. C'est une règle universelle. Utiliser notre don nous oblige à une contrepartie, équivalente à notre dépense. Alors mieux vaut trouver au plus tôt celle-ci pour la cerner et la respecter, avant de tenter au fur et à mesure de la repousser, par étapes.

Le rôle de professeur d'Ethan revenait vite. C'était une habitude. Après tout c'était lui qui s'occupait à l'Oasis de permettre à chacun de maitriser son pouvoir. En tant que télépathe, il pouvait saisir ce qui se passait dans leur tête, et en déduire comment les guider, pas par pas, sans brusquer quoique ce soit. Là, c'était un peu ça, même si c'était la première fois que celui-ci aidait un téléporteur. Au moins pouvait elle vraiment se déclarer experte dans le coup de la disparition !


_________________


Attention à la couleur du regard avec nous, car il n'y a pas loin de l'un à l'autre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



Messages : 509
Date d'inscription : 11/06/2011
Age : 26
Localisation : Devant mon ordinateur, assise sur ma chaise.


MessageSujet: Re: Vivre ses rêves, oui mais comment ?   Ven 24 Juin - 20:42

La voleuse hocha la tête. Il avait raison, manger était son point fort, sa source d’énergie.
D’après ce qu’elle savait, et des choses qui lui revenaient ponctuellement, chaque Sin était différent. Il n’y avait aucun pouvoir exactement identique. Il pouvait exister plusieurs télépathes comme Ethan, mais c’était comme si chacun avait sa spécialité. L’un pouvait peut être lire les pensées du moment présent, mais l’autre pouvait avoir accès à toutes ses pensées, même celles antérieures.
Elle-même pouvait se téléporter, téléporter des objets, des gens, voir uniquement ce que tenait les personnes, mais elle avait eu un rude entrainement, elle en était certaine. Et elle continuait de s’entrainer, afin de préciser sa technique, d’affiner ses mouvements, ses déplacements, sa vitesse… Enfin son don en général.
C’est ce qu’elle raconta à Ethan et Eira afin de voir si ses connaissances étaient assez précises. C’était ce qu’on lui avait appris avant, elle ne savait pas qui lui avait appris, ni pourquoi, mais elle se souvenait juste de ça.

- Et tutoie moi s’il te plait, je ne pense pas être vraiment plus âgée… De toute façon je ne sais pas quel âge j’ai… Me vouvoyez me vieilli… Et j’espère ne pas avoir de rides avant un bon moment.

Oul continua de manger, remerciant encore la petite brune pour le repas. Bien que suspicieuse au départ sur le fait qu’une ashtaru qui devait avoir pleins de griefs contre les sins soit près d’elle, à présent la voleuse était confiante. Kania semblait comme adoucie par la présence de son amie.
Ayant terminé, la voleuse se releva et se glissant sous la coupole, sortit à l’extérieur, prévenant ses compagnons qu’elle faisait un petit tour.
En réalité la voleuse souhaitait être seule pour s’étirer, et faire les assouplissements que les voleurs lui avaient appris. Faire ceci la détendait le matin et elle se sentait comme apaisée pour le reste de la journée. Puis ça lui permettait de rester souple et discrète.
Se perchant en hauteur grâce à une rapide téléportation, face au vent la voleuse fit ses mouvements, surveillant discrètement les environs et les trois du dessous.
Oul finit par redescendre, et apparut directement dans la coupole, derrière Kania.

- Vous avez terminé ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



Messages : 288
Date d'inscription : 02/05/2011
Age : 26
Localisation : Grenoble


MessageSujet: Re: Vivre ses rêves, oui mais comment ?   Ven 24 Juin - 21:59

Eira écoutait en silence, comme souvent. Kania se retenait d'interrompre les conversations, luttant contre son état normal, contre sa façon d'être pour se faire discrète et être mieux acceptée, surveillant sans cesse son amie sans savoir quoi lui dire.
C'était vraiment pénible d'ailleurs ! Elle avait passé des nuits, des jours à pleurer, à hurler, à penser, à prononcer tellement de mots, tellement de choses sur ce qu'elle ressentait et sur le besoin qu'elle avait d'être près d'elle... Et quand enfin elle avait pu la retrouver, c'était à peine si elle avait dit quelques mots. Enfin elles avaient parlé oui, mais ce n'était pas tout ce qu'elle aurait voulu dire, ce n'était pas le quart de ce qu'elle aurait voulu dire.

La jeune brune était plutôt contente du résultat. Elle avait réussi à faire quelque chose de présentable. Et oui, elle voulait absolument que ça plaise à sa meilleure amie. D'accord elle était gamine là, mais elle ne pouvait pas s'en empêcher.
D'ailleurs, celle-ci par ses compliments, et tout ceux des autres lui tira un grand sourire de satisfaction et elle n'avait aussi plus grand chose à envier d'une tomate très mûre !
Mais qu'est ce qu'elle se sentait bien...

Finalement, les discours cessèrent, ce n'était pas plus mal, elle se sentait vraiment de trop et le fait qu'Eira ne parle pas davantage qu'elle l'interloquait. Après tout... elle était une Sin à présent, non ? Elle devait être au courant de beaucoup de choses... Mais peut-être qu'elle ne voulait pas en parler devant elle après tout. Sa mine abattue ne passa pas inaperçue et la jeune blonde qui s'était levée, la rejoignit avec un sourire mi amusé, mi agacé, passant ses bras autour d'elle.

Elle n'avait pas besoin de parler pour lui dire qu'elle n'avait pas à penser à ça et que c'était stupide. Une brusque émotion noua le ventre de la brune. C'était stupide mais ce geste lui mettait le coeur à l'envers. Et dire qu'elle avait cru que plus rien ne pourrait la pardonner. Oul finit par s'éloigner et les deux jeunes femmes commencèrent elles aussi à s'étirer, ensemble, arrachant un immense sourire à la brunette qui se sentait véritablement revivre. Mais elle n'était pas la seule à penser ainsi.
Quand la voleuse revint, faisant sursauter Kania qu'Eira rattrapa adroitement, la jeune blonde acquiesça, lui disant qu'elle était prête et qu'il était temps d'y aller.
Elle se pencha vers sa meilleure amie avec un sourire.

_ Ne t'en fais pas, tout ira bien... je ne devrais pas en avoir pour très longtemps, à tout à l'heure mon raton...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



Messages : 509
Date d'inscription : 11/06/2011
Age : 26
Localisation : Devant mon ordinateur, assise sur ma chaise.


MessageSujet: Re: Vivre ses rêves, oui mais comment ?   Ven 24 Juin - 22:13

Oul ricana en voyant Kania sursauter, c’était toujours marrant la réaction des gens quand elle apparaissait et la brunette ne s’y était pas attendue, ce qui rendait la chose encore plus marrante. Enfin, uniquement pour elle.
Elle sourit néanmoins à l’air inquiet de la brunette, et la rassura sarcastiquement :

- T’inquiète pas petite, je vais te la ramener ta blonde… Et je ne lui ferais rien si c’est ce à quoi tu penses… Je ne suis pas trop fana des blondes d’ailleurs, surtout des filles, sans vouloir te vexer blondie.

Clark était un cas. Un vrai pervers, mais la voleuse était beaucoup plus subtile que lui. Certes elle aussi voyait des connotations sexuelles un peu partout, et faisait souvent des réflexions dans ce sens, mais beaucoup plus délicatement que le jeune homme.
La voleuse fit venir jusqu’à elle son sac qu’elle mit sur son dos. Il n’était pas beaucoup chargé vu qu’elle pouvait faire venir à elle ce qu’elle voulait, mais il y avait des choses dont elle ne séparait jamais. Comme ses carnets de souvenirs.
Oul fixa Kania et Ethan qui allait surement de leur côté « visiter » les hauteurs des ruines. Ils resteraient assez proches quand même. Proche en cas de danger, proche aussi, peut être pour ne pas laisser Eira avec une presque inconnue. Oul haussa les épaules, ils faisaient ce qu’ils voulaient après tout. Elle avait promit qu’elle était digne de confiance, elle n’allait pas se soustraire à cette promesse.
Elle tendit la main à Eira, et la lui attrapa, prête pour disparaitre dans la faille.
Les deux filles disparurent et quand Oul se matérialisa avec la grande blonde, elle du la tirer en arrière, la plateforme était plus petite que prévue.

- Désolée, j’avais pas vu… Enfin, toi non plus…

Il faisait déjà pas mal sombre vers le milieu de la faille et la voleuse s’y était arrêtée afin d’estimer la hauteur. Plus bas, il fallait descendre largement plus bas pour toucher le fond. A croire que les anciens habitants avaient creusé plus bas que prévu.
Oul repris la main d’Eira et se laissa guider vers le fond, poussant un soupir en sentant ses pieds toucher le fond. Il faisait à présent entièrement noir et si elle ne sentait pas le souffle de son accompagnatrice, elle n’aurait su dire si elle était seule ou non.

- Tu ressens des choses ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Vivre ses rêves, oui mais comment ?   

Revenir en haut Aller en bas
 

Vivre ses rêves, oui mais comment ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

 Sujets similaires

-
» mais comment se présenter ?
» Mais comment Moto GAto va faire pour gagner maintenant?
» C'que je fous là ? Ah oui, je suis morte... mais comment ?
» [What-if Cannes] Mais comment? [PV Anya] [Terminé]
» Faire de la Pub : oui mais comment ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Isisnahl :: Zones Urbaines :: Mégalopoles :: Delta-