Partagez | 
 

 Découvertes diverses et variées (suite réacteur...) (hent') [Oul]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
avatar



Messages : 509
Date d'inscription : 11/06/2011
Age : 26
Localisation : Devant mon ordinateur, assise sur ma chaise.


MessageSujet: Re: Découvertes diverses et variées (suite réacteur...) (hent') [Oul]   Mer 17 Aoû - 10:09

Les marques qui la parcouraient s’étendaient sur toute une partie de son corps, des pieds au cou. Heureusement qu’elle n’en avait pas sur le visage, ainsi elle pouvait les cacher du mieux qu’elle pouvait, ce qu’elle réussissait avec brio grâce à sa tenue de voleuse. Peu de personnes pouvaient se venter de connaître ses « tatouages » puisqu’elle ne se baladait pas nue…
Et comme personne ne pouvait les voir, elle ne se posait pas plus de questions que ça, puisque personne ne soulevait de réelles interrogations dessus.

Au ton charmeur de Clark, la voleuse répondit par un sourire taquin.

- Je confirme, je suis très bien comme ça et je n’ai pas besoin de me remplumer… Tu peux même vérifier par toi-même, je n’ai pas de gras, ni de bourrelets et je ne veux pas en avoir… Et ne t’inquiète pas pour moi voyons, je mange tout le temps… Certes pas tes petits plats, mais je me nourris normalement. A quoi penses tu que me servent les crédit que je gagne hein ? Je préfère payer plutôt que de m’intoxiquer…

Parler ainsi de sa non réussite concernant la cuisine ne la gênait pas, après tout elle ne faisait que dire la vérité, et malgré ses efforts elle n’avait jamais réussi à cuisiner le moindre bon plat. Passable à la rigueur, mais bon… c’était un peu trop rêvé.
Et comme elle utilisait son don toute la journée, eh ben… elle mangeait tout au long de la journée, c’était tout, téléportant et repas, et encas…

- Te rendre la pareille hein… Hum, je sais pas… tu as été sage ? demanda t-elle ironique.

Appréciant largement le massage qui la détendait et décrispait ses muscles sur lesquels elle avait un peu plus forcés que d’habitude, le matin à cause du surf, et l’après midi à cause de cette fichue mission.
Les yeux fermés, ne se fiant qu’au toucher de son compagnon, Oul tressaillit en sentant que le massage devenait plus délicat, et que les caresses qu’il lui prodiguait, semblaient suivre le contour d’une des marques qu’elle avait dans le dos. La voleuse se retourna sur le lit pour fers face au Sin afin de répondre à son baiser, souriant devant son commentaire.

- Je prends ça pour un compliment alors… susurra t-elle à son oreille

Les mains à présent libre de la jeune femme se baladèrent sur le torse de son compagnon, effleurant délicatement ses blessures qui commençaient à cicatriser légèrement, avant de remonter lui caresser le visage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



Messages : 767
Date d'inscription : 24/04/2011
Age : 29
Localisation : Oasis


MessageSujet: Re: Découvertes diverses et variées (suite réacteur...) (hent') [Oul]   Mer 17 Aoû - 10:47

Ces marques faisaient partie du mystère d'Oul, c'était certain. Une des nombreuses choses qui jouait sur son personnage de demoiselle ténébreuse dont on ne savait presque rien, et à l'heure actuelle, Clark pas plus que n'importe qui ne pouvait prétendre les avoir toutes vues. Certes, une bonne partie, puisque la voir en plus ou moins maillot de bain en révélait, mais loin d'avoir le dessin complet pour le moment. Le sourire lui plut, loin de le laisser indifférent.

- Mais j'en ai bien l'intention de vérifier, et même de très près si cette charmante demoiselle me laisse faire. Quand à ce qui concerne les plats, je suis certain que je pourrais réussir à t'apprendre une chose ou deux. Regardes, tu t'en es bien sorti avec le surf non ?

Donc en guidant chacun de ses geste, offrant aussi d'un certain coté un moment de partage sur une activité, mais aussi entre eux, cela pourrait être intéressant, même si cela pourrait éventuellement partir en vrille vers une bataille de farine ou encore d'autre attaques culinaires du même style.


- Tu devrais savoir que je suis bien plus du genre vilain garçon. La preuve je n'écoute aucun de tes précieux conseils...

Et il n'écoutait aucun conseil en général, au grand désespoir de pas mal de monde, à commencer par Ethan bien sur, qui se demandait quand son cadet aurait un peu de plomb dans la cervelle et arrêterait de foncer sans prendre ne serait ce que le temps de regarder les lieux et les pièges possibles.

- S'en est un.

Et surtout une vérité. Même son frère le reconnaitrait sans doute, mais d'un point de vue strictement objectif, comme de bien entendu. La caresse le fit fermer les yeux un instant, avait que le jeune homme ne vienne chercher un nouveau baiser, appréciant décidément beaucoup les lèvres de sa petite amie, et pas que ses lèvres. Pendant ce temps là, ses mains continuaient de la caresser doucement, évitant cependant la zone blessée, cherchant les points sensibles alors que lui-même frissonnait du toucher sur son torse. Il fallait admettre que le Johnson était très tactile, mais aussi et surtout très réceptif au toucher, notamment de belles jeunes femmes. Une nouvelle découverte commençait sans doute, alors qu'en s'étant encore un peu plus rapproché, le sin sentait maintenant le torse de la demoiselle contre le sien. D'après Yuri dans un lit, on faisait tous la même taille. Si cela continuait ainsi, sans doute allaient ils le vérifier ensemble.

- Tu es dangereusement attirante, mais ça tombe bien, j'aime le danger...

Son ton était toujours aussi soufflé, alors qu'au fur et à mesure, mais sans brusquerie, le jeune homme devenait plus audacieux, l'une de ses mins retournant sous le haut de sa compagne, alors que l'autre était contre sa hanche qui n'était pas blessée.


_________________


Attention à la couleur du regard avec nous, car il n'y a pas loin de l'un à l'autre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



Messages : 509
Date d'inscription : 11/06/2011
Age : 26
Localisation : Devant mon ordinateur, assise sur ma chaise.


MessageSujet: Re: Découvertes diverses et variées (suite réacteur...) (hent') [Oul]   Mer 17 Aoû - 15:44

La demoiselle ténébreuse comme il l’appelait, était plus mystérieuse que sombre…
Le mystère lui permettait de garder sa couverture de voleuse écarlate, de ne pas se faire attraper, et d’entretenir une aura mystérieuse qui pouvait fasciner les gens. Et qui avait sûrement contribué à plaire au jeune homme…

- N’exagérons rien, le surf reste un sport et le sport on peut y parvenir avec de l’entraînement… la cuisine par contre… c’est ma bête noire…

Même si « cuisiner » avec Clark finirait certainement par autre chose qu’un bon repas. Les deux jeunes ne resteraient sûrement pas sérieux très longtemps, ou tout du moins elle…
Surtout si malencontreusement quelque chose arrivait sur le Sin…

- Je suis sûre que tu fais exprès de désobéir… Et que si je te disais par exemple de m’embrasser, tu finirais par écouter mon conseil… Le tout est de savoir bien te prendre… Ou tout du moins, d’avoir les bons arguments.


Comme pour les enfants, il lui faudrait certainement une bonne motivation, voir une récompense… ou un lot de consolation au pire. Après tout, tout le monde avait besoin d’une certaine forme de motivation pour parvenir à son but… Et autant que ce soit quelque chose de plaisant tant qu’à faire… ça motivait plus.

Le compliment la fit rougir et elle planqua ensuite son visage dans le cou de son compagnon, cachant à la fois ses joues et en profitant pour lui mordiller doucement le cou, avant d’y déposer un baiser.
La voleuse se laissa pourtant tirer légèrement en arrière alors que le Sin capturait à nouveau ses lèvres, ses mains se baladant dans son dos, effleurant sa colonne vertébrale et lui arrachant un frisson.
Oul avait l’impression que la distance qui les séparait, semblait aussi rapetisser… Ah non, ce n’était pas qu’une impression. A présent la jeune femme était à moitié sur lui en continuant de l’embrasser, avancée qu’elle n’avait même pas remarqué.

- Dangereusement attirante ?
souffla t-elle le front posé contre celui de Clark, je n’en espérais pas autant… Attirante m’aurais suffit tu sais… Mais j’aime bien…

Pour le prouver, la voleuse effleura ses lèvres avec un sourire, se reculant juste avant qu’il n’approfondisse ce baiser… Ah ben il la trouvait dangereusement attirante, alors elle n’allait pas lui faciliter la tâche.
Son sourire taquin s’effaça lorsqu’elle sentit une main glisser sous ce qu’il lui restait de haut, et elle ferma les yeux, le souffle court, appréciant le contact des mains chaudes du Johnson contre sa peau.

Effleurant l’intérieur des bras de son compagnon, Oul remonta jusqu’à atteindre les épaules, embrassant Clark dans le cou avant de faire passer ses mains aussi sous le tee shirt du Sin… Tee shirt qui commençait à devenir plus que gênant d’ailleurs et qu’elle s’empressa de téléporter « malencontreusement » sur une chaise, avant d’offrir un beau sourire innocent.
Bien sur que non, ce n’était pas elle qui lui avait enlevé le tee shirt…

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



Messages : 767
Date d'inscription : 24/04/2011
Age : 29
Localisation : Oasis


MessageSujet: Re: Découvertes diverses et variées (suite réacteur...) (hent') [Oul]   Mer 17 Aoû - 16:55

Il était certain que le mystère était une des clés du charme, et ce depuis bien des millénaires. Parce que de ne pas découvrir un élément le rendait justement bien plus intéressant que de le connaitre immédiatement en entier. cela faisait longtemps que les femmes avaient apprit à en jouer, et à l'utiliser sur les hommes afin de les faire céder pour atteindre leurs objectifs, quelques soient ceux-ci. Après tout cela faisait partie des ruses les plus anciennes de l’Histoire et resterait sans doute intemporel.

- Dans ce cas tu n'as qu'à voir la cuisine comme un sport. Après tout cela peut en être un, notamment si on se retrouve limité dans le temps pour préparer un repas. Ou du moins pourrais-tu le voir comme un loisir et non une obligation.

les dérapages risquaient peut-être bien d'arriver si des tentatives d'apprentissage étaient faites, mais d'un certain coté cela pouvait peut-être l'amener à mieux considérer celle-ci. Par des bons moments qui seraient rattachés à cette activité, et donc finalement retirer l'image sans doute négative qui était attaché à ce mot dans l'esprit de celle-ci.


- Ça... certaines choses sont sans doute bien plus facile à respecter que d'autres, c'est indéniable. Après tout pourquoi se priverait-on de choses plaisantes ? Si tu me demandes de t'embrasser, je ne vois pas de raisons de te le refuser.


Oul trouverait certainement de quoi le motiver, c'était un point sur lequel lui ne s'inquiétait absolument pas, au contraire. Après tout la jeune femme semblait avoir majoritairement cerné son caractère, donc aussi les différentes choses susceptibles de lui plaire, à commencer par elle-même. La morsure dans le cou n'était pas pour lui déplaire, provoquant une légère coupure de son souffle alors qu'il frissonnait et ressentir celui de la demoiselle quand ses mains passèrent le long de sa colonne vertébrale lui tira un sourire alors que mentalement celui-ci notait les points sensibles de sa compagne. Sentir son souffle contre son visage était également une chose plaisante, alors que la jeune femme lui parlait à voix basse, complétant cette impression d'intimité, sachant que de toute manière personne ne pourrait venir les interrompre où les épier ici.

Ressentir cette chaleur qui s'installait doucement à travers les corps ne lui était pas arrivé depuis un moment, mais restait toujours aussi appréciable. Tout comme le fait de voir que celle-ci semblait s'amuser, même si c'était un peu à ses dépends. Finalement la demoiselle revint un peu plus vers lui et son haut sembla disparaitre comme par magie. Ce coup là était pas mal et lui tira un sourire, mais lui allait éviter d'utiliser son pouvoir pour faire de même, puisque le Johnson doutait que la jeune femme n'apprécie de retrouver ses vêtements littéralement déchirés en deux. Mais profitant de ses mains qui frôlaient la peau de celle-ci, il vint chercher les bords de son haut et le fit remonter jusqu'à ce qu'il soit complètement retiré, le laissant par la suite tomber au sol alors qu'un nouveau baiser plus joueur et provoquant les liait, une de ses mains dans la chevelure nuit de celle-ci, et l'autre effleurant doucement ses côtes, presque imperceptible, alors que le berserk semblait décidé à voir combien de temps l'un et l'autre pouvaient tenir en apnée.

De ce nouveau rapprochement, le cadet des jumeaux sentait également de nouveau les formes de celle-ci être en partie pressées contre son torse, et une pensée fugace concernant le fait que lui appréciait de plus en plus le physique de sa petite amie lui traversa l'esprit alors qu'il partait s'attaquer à son oreille, la mordillant un instant juste assez fort pour que cela soit ressenti, puis embrasser délicatement sa mâchoire avant de lécher doucement son cou.

- Je sens que je vais vite devenir accro à ton goût et ton odeur...


_________________


Attention à la couleur du regard avec nous, car il n'y a pas loin de l'un à l'autre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



Messages : 509
Date d'inscription : 11/06/2011
Age : 26
Localisation : Devant mon ordinateur, assise sur ma chaise.


MessageSujet: Re: Découvertes diverses et variées (suite réacteur...) (hent') [Oul]   Mer 17 Aoû - 19:01

- Je préfère voir autre chose comme un sport, ajouta t-elle l’innocence même avec un sourire angélique.

La jeune voleuse le défia du regard avant de lui faire signe d’approcher.

- Alors… si c’est tellement plaisant… Embrasse-moi.

Elle n’avait réellement besoin de le demander puisque Clark semblait obtempérer de lui-même. Ah ça… L’embrasser semblait être devenu un des passe temps de son compagnon, non, pas uniquement un passe temps… Vu la passion avec laquelle le Sin l’embrassait, il devait y avoir plus, ce qui fit sourire la voleuse.
L’innocent massage du départ commençant à devenir de plus en plus… sensuel, Oul se demanda si ce n’était pas fait exprès par le Sin qui avait du manigancer tout ça… C’est qu’il réfléchissait plus qu’il ne le montrait… Ou peut être qu’il ne réfléchissait uniquement pour des moments comme celui là. Mais ce n’était pas elle qui allait lui jeter la pierre, vu le plaisir qu’elle prenait aussi à être dans ses bras.

Il est vrai que la voleuse commençait à avoir un peu chaud brusquement, surtout à être aussi proche de Clark, problème résolu par le fait qu’il lui retire son débardeur. Profitant de sa inattention momentanée, le jeune homme inversa les rôles, venant reprendre le contrôle de ses lèvres dans un baiser plus que provocant.
Oul frissonna en sentant une main parcourir son ventre, et remonter lentement, alors que l’autre dans ses cheveux les reliait tout autant que les mains de la jeune femme dans ceux argentés de son compagnon.
Déstabilisée par cette attitude, la voleuse se laissa tomber sur le dos, après tout, le matelas était confortable, et en profita pour rapprocher Clark d’elle, l’attirant vers elle et passant ses mains dans son dos, suivant la colonne vertébrale du Sin jusqu’à son bas de pantalon. Se retrouvant très très proche, du moins suffisamment proche pour sentir sa respiration contre sa poitrine, la demoiselle frémit en le sentant l’embrasser et descendre jusqu’à son cou qu’il lécha, ce qui la fit se cambrer légèrement, et la fit rougir.

- Accro à tout ça… Alors ne parle pas et agis, souffla t-elle en continuant son petit manège.

Et hop, un autre vêtement de disparut, mais qui donc pouvait bien les téléporter…
Sentant les mains de Clark descendre de plus en plus, Oul préféra téléporter elle-même son pantalon en cuir, plutôt que de le voir se faire déchirer ou difficilement enlevé. A présent tous deux en sous vêtements, la jeune femme effleura les blessures de son compagnon, avant de réinverser les positions et de se retrouver au dessus de lui qui était assis, les jambes accrochées à sa taille, et de l’embrasser tendrement alors que ses mains se baladaient le long de son torse descendant vers les abdos. C’est qu’il en avait de bon son copain… Autant en profiter non ?

- Tu veux toujours continuer ou tu es trop fatigué pour ça ? susurra t-elle le souffle court à l’oreille de Clark en posant ses mains sur les hanches du jeune homme.

C’était comme si les deux se testaient, poussaient l’autre dans ses retranchements pour voir qui abandonnerait ce jeu sensuel et énervant… Si l’homme en face d’elle n’avait pas été Clark, Oul aurait surement abandonné depuis longtemps pour continuer sur quelque chose de plus… physique, mais avec lui c’était différent… Comme si elle voulait profiter… Non, elle aimait ce qu’ils faisaient, ces attouchements taquins et sensuels à la fois qui la faisait frémir tout le temps…
Et elle espérait que pour lui c’était la même chose…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



Messages : 767
Date d'inscription : 24/04/2011
Age : 29
Localisation : Oasis


MessageSujet: Re: Découvertes diverses et variées (suite réacteur...) (hent') [Oul]   Mer 17 Aoû - 21:19

- S'en est assurément un. répliqua-t-il avec un sourrie amusé

Après tout, vu toutes les réactions que cela pouvait amener dans le corps lorsque cette activité était pratiquée, on ne pouvait pas ne pas le comparer à un sport, au contraire. On y retrouvait bien des éléments communs, entre le raccourcissement du souffle, l'accélération des battements du cœur, la transpiration éventuelle. Mais tout aussi certain que cette activité avait un coté très physique, aucune autre ne pouvait amener autant de ressentis plaisants à travers le corps, amenant la raison à se perdre doucement, jusqu'à disparaitre complètement.

- Avec plaisir.

Effectivement, pour ça il n'y avait même pas besoin de demander. Après tout les premières fois ne s'était il pas servi lui-même, et un peu contre l'avis de la demoiselle ? Cette sensation était bien trop agréable pour s'en priver une fois que l'on avait commencer à y goûter, d'autant plus quand sa partenaire était douée. le coup du massage était il pensé ? Plus ou moins à dire vrai. Même s'il n'y avait pas vraiment besoin de chercher très loin pour lui, après tout la nature de pervers avait quelques avantages pour imaginer comment faire déraper des situations classiques en des moments plus intimes.

Difficile de faire plus proche qu'eux en ce moment, alors que la voleuse et le berserk découvrait ce genre de choses ensemble pour la première fois. sentir l'autre réagir était toujours aussi appréciable, véritablement. Sentir ses mains sur lui amena un nouveau frisson, ainsi que la chair de poule vu l'intensité de celui-ci. Par contre qu'elle retire ses vêtements ainsi était à la fois inédit, c'était bien la première fois qu'on lui retirait ses vêtements sans même les ouvrir, mais aussi un peu gênant. Comment pouvait il espérer la faire patienter et la frustrer un peu avec cette barrière si sa reine des voleuse les faisait se retirer comme ça ? Bah ce n'était pas grave, il trouverait bien le moyen de se venger sur autre chose...

Et puisque la jeune femme avait demandé des actes, autant essayer de rétablir un peu le score des vêtements retirés. C'est dans cette optique que le jeune homme descendit ses mains, toujours en la caressant, pour retire son bas, mais celui-ci disparut à peine au contact de ses mains. Décidément un esprit semblait prendre un malin plaisir à les mettre à nu, au sens premier du terme. Les mains féminines de la jeune femme étaient un vrai plaisir sur son corps, et Clark sentait ses tempes cogner doucement mais c'était loin de lui déplaire, au contraire.


- Si tu crois que c'est mon style d'abandonner, tu m'as bien mal jugé et je vais te le prouver...

Un sourire joueur apparut sur ses lèvres, alors que son regard pétillait.


- Je crois qu'il y a une inégalité non ?

En effet, les femmes avaient toujours deux sous-vêtements, contrairement aux hommes. C'est ainsi que les mains du cadet partirent toujours en caressant sa petite aie jusqu'aux agrafes qu'il retira délicatement, avant de faire tomber les bretelles au cours d'un baiser, et de venir le retirer complètement en tirant... avec les dents. Le jeu n'était pas du tout pour lui déplaire, au contraire. Et la voir ainsi, presque à nu, lui rappela une phrase de celle-ci.

- Tu as raison, c'est tout de même bien mieux sans vêtements, surtout pour ça.

Profitant de voir cette zone inédite de l'anatomie de la jeune femme, du moins nouvelle dans le sens où là plus rien ne la masquait cette fois-ci, le Johnson en profita pour se rapprocher une nouvelle fois, et commencer à les masser, sans brutalité, mais au contraire de manière lente, pour la provoquer, alors que le cou de celle-ci subissait une nouvelle attaque. Certes, les deux jeunes gens faisaient l'amour ensemble, mais pour eux là il s'agissait bien plus de voir qui arriverait à faire le plus céder l'autre à ses pulsions, en résistant au sienne. Finalement peut-être était-ce même plus une sorte de combat, mais d'un type très singulier. Alors que celle-ci ne se gênait pas de son coté non plus, ne tardant pas à découvrir qu'en plus de son cou, ses tétons et chute de reins semblaient plus sensibles encore que le reste, point dont celle-ci allait sans doute profiter, si son compagnon ne la faisait pas céder avant. Parce que après ce massage mammaire, lui avait bien une autre idée pour lui amener encore plus de ressentis...

_________________


Attention à la couleur du regard avec nous, car il n'y a pas loin de l'un à l'autre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



Messages : 509
Date d'inscription : 11/06/2011
Age : 26
Localisation : Devant mon ordinateur, assise sur ma chaise.


MessageSujet: Re: Découvertes diverses et variées (suite réacteur...) (hent') [Oul]   Jeu 18 Aoû - 11:16

Il était vrai que Clark s’était déjà servi tout seul pour l’embrasser. La première fois quand elle avait emmené les Sins se baigner après être tombée sur Ethan. Elle se souvenait que le jeune homme aux yeux verts l’avait tiré sous l’eau pour l’embrasser. La seconde fois un jour plus tôt, et après encore et encore… mais c’était différent car désormais elle « acceptait » ses baisers plutôt que de lui courir après pour se venger. Un des avantages que lui conférait sa nouvelle position de copain… même s’il n’était pas dit que la jeune femme ne cherche pas d’autres moyens de vengeance…

Certes, retirer des vêtements de cette façon enlevait le côté découverte et lenteur puisque plus rapide… et aussi moins frustrant d’après la jeune femme. Comme si au vu des faits et gestes de son compagnon, elle avait comprit ce qu’il comptait faire, et avait décidé de l’empêcher de la faire patienter. Elle n’était pas quelqu’un de très patient excepté dans certaines situations, mais certainement pas dans celle-ci.
Alors que les mains du jeune homme descendaient jusqu’à ses fesses comme pour lui retirer son pantalon, et qu’avec un sourire taquin, elle fit disparaitre ce dernier. Continuant les caresses, les effleurements, les baisers rapides, et autres attouchements, la voleuse haussa un sourcil à la remarque de Clark.
Comment ça ils étaient à inégalité ? S’il n’était pas du genre à abandonner… elle non plus ne l’était pas, en quoi serait-ce inégal ?

- Une inégalité ? Non, je ne vois pas, chuchota t-elle pensive.

Pourtant, le regard pétillant et le sourire de Clark auraient du la mettre au courant, ou tout du moins la renseigner sur la nature de cette inégalité. Qui n’était certainement pas dû au caractère.

Alors que le Sin continuait ses caresses dans son dos, Oul fut surprise de sentir un relâchement de son soutien gorge… comme si les agrafes venaient de lâcher, et cessa un court instant de tripatouiller les cheveux de son compagnon, avant de se rendre compte de l’évidence de la situation. Le souffle court, et la respiration plus ou moins hachée, la voleuse observa sans dire un mot, Clark embrasser son cou, glissant jusqu’à ses épaules afin de retirer ses bretelles. Quand il remonta vers sa poitrine pour lui enlever la coucher superflue à ses yeux, avec les dents, la jeune femme cessa des respirer, les yeux fermés par cette proximité, non pas gênante, mais… nouvelle. Toute nouvelle.

Par réflexe, elle abandonna le dos de Clark pour poser ses mains sur sa poitrine comme pour la cacher, suivant du regard l’avancée de son haut qui rejoignait le débardeur au sol.
Elle-même se l’avouait, elle ne possédait pas une poitrine très (trop) développée, uniquement ce qu’il fallait, où il le fallait, et qui lui correspondait très bien par rapport à son physique. Mais par rapport à celle de Laury par exemple, c’était vrai qu’elle était moins… étouffante. Si elle avait eut celle de Laury, elle aurait tout de suite dû arrêter d’être voleuse… C’était trop volumineux…

- J’ai toujours raison… et … contente que la vue te plaise encore plus ainsi…
murmura t-elle un peu gênée.

Avec un sourire, le jeune homme la fit basculer sur le dos, lui retirant ses mains, alors que les siennes venaient à présent prendre place sur sa poitrine, alors qu’il retournait la distraire par des baisers dans le cou. Le pire c’est que ça marchait… Oul ne pensait plus du tout à ce que faisaient les mains du Sin sur son corps, étant déjà perdue à cause des activités de son compagnon, et parce qu’étant elle aussi occupée à effleurer les parties qui le faisait frémir.
Allongée sur le dos, collée au corps de Clark, la voleuse glissa ses mains dans son dos jusqu’à descendre pour atteindre l’élastique de son caleçon, alors que le Jonhson reprenait de plus en plus ses baisers fougueux que ses caresses de plus en plus osées, descendant jusqu’à ses fesses, ce qui la fit se cambrer sous le coup de la surprise, alors qu’en même temps elle l’embrassait sur le torse, ses mains jouant avec l’élastique du caleçon.
Fermant les yeux suivant distinctement les doigts du Sin sur sa peau, la jeune femme frémit et gémit doucement alors qu'il devenait plus entreprenant.

- Clark… On pourrait… arrêter... de jouer... tu ne crois pas ? demanda t-elle le souffle court dans le cou du garçon.

Quitte à avouer qu’elle n’en pouvait plus de cette attente, qu’elle voulait directement aller plus loin, et tant pis pour le « jeu ». Elle le voulait… et maintenant. Elle voulait qu’il arrête de jouer avec ses nerfs et que tout cela avance plus…


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



Messages : 767
Date d'inscription : 24/04/2011
Age : 29
Localisation : Oasis


MessageSujet:    Jeu 18 Aoû - 18:51

Dans la vie quelque fois, pour réussir il fallait oser y aller au culot. Ce point n'était véritablement pas un problème pour le jeune homme, qui en avait à revendre. Peu importe ce qui devait être fait, si cela paraissait complètement fou, dingue ou encore inconscient, si sa vie était en jeu alors que lui prononçait des paroles qui pouvaient troubler, ou faire des choses qui auraient gêné bien d'autres. Clark était du genre de personnes à avoir toutes les audaces, sans aucune retenue. A l'image d'embrasser des parfaites inconnues. Là, non seulement cela était loin de le déranger, mais en prime lui plaisait véritablement énormément. D'ailleurs se faire poursuivre était aussi un des buts de faire ce genre de choses, pour en rire après. Mais en tous les cas, sa nouvelle position par rapport à la jeune femme facilitait grandement les choses, c'était certain. Coté patience, lui non plus ne l'était pas tellement, mais entre son impatience et son coté joueur, le second l'emportait sans doute plus sur le premier.

Sa petite amie ne sembla pas saisir à quoi celui-ci pouvait faire référence. Bah, ce n'était rien. Dans ce cas lui allait rappeler doucement en quoi celle-ci pouvait consister et ensuite sa compagne comprendrait alors que cela n'avait effectivement rien à voir avec leurs comportements, qui étaient très similaires, mais avec les vêtements de la jeune femme. Leur proximité était nouvelle, dans le sens où c'était la première fois que le couple l'expérimentait ensemble, mais ce n'était pas pour déplaire au berserk, au contraire, qui sourit doucement en voyant la jeune femme cacher un instant sa poitrine. Vraie timidité temporaire, ou bien manière de le provoquer toujours doucement ? Quoique au vu sa de sa légère gêne, peut-être plus la première option. Tout cela avait un coté très touchant.

Mais véritablement le jeune homme ne cherchait plus qu'à continuer cette découverte, d'un corps qui était parfait ainsi. La taille de la poitrine n'importait pas forcément pour lui, l'harmonie du corps dans sa globalité étant bien plus beau selon son point de vue. Même si une forte poitrine était un sacré argument aux yeux de la grande majorité des hommes, il fallait l'admettre. Chacun voulait semble tout tout connaitre de l'autre, alors que bientôt, ils ne se cacheraient vraiment plus rien. Au moins sur le physique. Les lèvres de la jeune femme sur son torse étaient une sensation qui lui faisait perdre toujours plus pied, et lui ne voulait franchement pas le récupérer. Mais pourtant, même dans cet égarement total, son coté provocateur semblait ne pas perdre le nord, puisque son visage commençait doucement à descendre vers la poitrine de celle-ci. Celle-ci émit cependant une demande avant, entrecoupée.


- Tes désirs... sont des ordres.

Si le cadet était généralement un dragueur et un pervers invétéré, et qui s'assumait comme tel, l'importance qu'il donnait aux femmes se retrouvait aussi dans ces moments là, sous la forme d'une attention qui leur était destinée, les faisant toujours passer avant lui. Parce que ce qui lui plaisait le plus, c'était de voir que ses partenaires prenaient du plaisir à ce qui se passait entre eux. Après tout faire l'amour était un moment de partage, où plus qu'à tout autre moment, il fallait savoir être à l'écoute de l'autre. C'est ainsi qu'il descendit retirer le dernier sous-vêtement de la jeune femme, sentant le sien disparaitre, avant de revenir l'embrasser et de s'unir à elle, alors que leurs jeux précédents avaient amplement permit de faire que sa virilité soit prête à tenir son rôle.

La transpiration commençait à se faire présente, alors que son cœur semblait toujours battre toujours aussi vite, et que la température entre eux ne faisait que monter sans discontinuer. Les premiers mouvements de va-et-vient commencèrent, alors que après un nouveau baiser enflammé, le sin retournait sur ce qu'il avait en tête avant la demande de celle-ci, venant embrasser un des seins de la belle alors que sa main s'occupait de l'autre, jouant avec le téton. Un ballet des corps que rien n'arrêterait avant que chacun n'atteigne le sommet du plaisir était une chose dont on ne se lassait jamais. Cependant, malgré les apparences, Oul était encore parfaitement libre de modifier les choses pour suivre ses envies, son petit ami étant à ses "ordres" si on pouvait appeler cela ainsi. La nuit était leur, tout comme le corps de l'autre, sans aucun doute. La main dans sa nuque était une stimulation, comme celle au creux de ses reins. Ce qui était certain, c'est que Clark aimait vraiment la situation, et risquait vraiment de devenir accro si ça démarrait ainsi... mais bon c'est un risque que lui était entièrement prêt à courir, avec le sourire même et se constituant prisonnier de la voleuse sans résistance.


_________________


Attention à la couleur du regard avec nous, car il n'y a pas loin de l'un à l'autre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



Messages : 509
Date d'inscription : 11/06/2011
Age : 26
Localisation : Devant mon ordinateur, assise sur ma chaise.


MessageSujet: Re: Découvertes diverses et variées (suite réacteur...) (hent') [Oul]   Jeu 18 Aoû - 20:50

Y aller au culot n’était pas le fort de la voleuse. De son côté, elle réfléchissait, envisageait toutes les possibilités avant de se lancer. Mais une fois son objectif fixé, rien ne pouvait l’arrêter, que ce soit les obstacles qui se dressaient contre elle ou les répercussions de ses actes.
Par contre, même en étant audacieux, si jamais le Sin s’en allait embrasser des inconnues, ou même des filles connues de toute manière, il pourrait faire une croix pour passer une nuit de plus avec elle. Rester libre oui… mais jusqu’à un certain point… Ce qu’elle ne voudrait pas que le jeune homme fasse, elle non plus ne le ferait pas, c’était tout.

La découverte mutuelle de l’un et l’autre était plaisante, puisque serrés l’un contre l’autre, à s’embrasser, se toucher, se découvrir, chose qu’elle n’avait jamais réellement fait, se contentant d’une soirée, et pas plus. Bien que ce ne soit pas, à chacun, leur toute première fois, c’était néanmoins leur première fois ensemble, et pour l’instant, il semblait vraiment y avoir quelque chose… un bon feeling, des sentiments… Elle ne savait pas réellement.
L’unique chose qu’elle savait, c’était qu’elle aimait ces nouveautés, que le corps de Clark contre le sien était très agréable et que le fait que le Sin semble apprécier le contact de ses lèvres qu’importe l’emplacement, était réconfortant et la motivait encore plus.

Alors que son compagnon, malgré les caresses qu’elle lui prodiguait, semblait bien décidé à se rapprocher de sa poitrine, sa demande, le souffle court était parvenue aux oreilles de Clark qui lui répondit, l’air tout aussi demandant qu’elle.
Rapidement, leurs deux bas partirent rejoindre le reste des vêtements au sol alors que l’espace entre leur corps s’amenuisait, finissant par se combler. La voleuse ferma les yeux en le sentant entrer en elle et en profita pour mordiller le cou de son compagnon. Au final, elle n’était pas déçue, avec leur petits jeux sensuels et taquins, elle avait eut un aperçu de ce qui l’attendant et à présent qu’ils se lançaient enfin, la jeune femme poussa un soupire de soulagement, comme si l’attente l’avait réellement frustré.
S’embrassant comme s’il ne leur restait plus de temps pour ça, les deux jeunes ne faisant plus qu’un à présent, se mouvaient au rythme des va-et-vient, commençant à transpirer légèrement, ignorant cette pellicule sur leur peau, trop occupés à s’embrasser, à se toucher…

Etant étendue sous le Sin, ses mains habiles de voleuse se baladant dans le dos de son compagnon, descendant jusqu’à ses reins, la jeune femme se cambra alors qu’il abandonnait ses lèvres pour venir jouer, il n’y avait pas d’autre mot, pour jouer avec seins, ce qui lui offrait des frissons non contenus, si bien qu’elle préféra lui retirer une de ses mains, la posant sur sa hanche non blessée, alors qu’elle venait lui mordiller l’oreille.
Sentant sa respiration commencer à accélérer de plus en plus, alors qu’il en allait de même pour Clark, la voleuse repartit à l’encontre des lèvres de son copain, sursautant légèrement en sentant la main qu’elle venait de déplacer descendre le long de son dos et se poser sur une de ses fesses comme pour la rapprocher de lui, ce qui la fit se cambrer et passer ses jambes dans le dos de son compagnon, l’embrassant à perdre haleine, sentant qu’ils allaient bientôt tout deux atteindre la délivrance.

Une fois le dernier coup de bassin rendu et s’étant légèrement séparé, oh très peu puisqu’elle était couchée contre lui, sa tête sur son épaule, reprenant son souffle, la voleuse caressa son torse, un sourire ravi aux lèvres.

- Alors ? Pas trop déçu mon chéri ? demanda t-elle en embrassant rapidement son torse.

Oul espérait réellement que le Sin ait apprécié leur première fois, et pas la dernière, du moins le souhaitait-elle. Elle avait adoré ressentir ses sensations, ce corps contre le sien, l'expérience de Clark... Tout.
Elle ferma les yeux en sentant une main effleurer son dos et sa hanche, alors que son compagnon récupérait aussi son souffle.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



Messages : 767
Date d'inscription : 24/04/2011
Age : 29
Localisation : Oasis


MessageSujet: Re: Découvertes diverses et variées (suite réacteur...) (hent') [Oul]   Ven 19 Aoû - 6:22

Au niveau comportement, si on devait représenter cela par une route, celle de Clark serait une vaste ligne droite qui serait jonché des ruines des obstacles qui se seraient trouvés sur sa route. C'était ainsi. Le jeune homme ne changeait jamais son point de vue, sauf excellente raison, et donc ne vivait le monde que d'une seule manière. A fond et en démontrant qu'au final, changer ne servait pas, si l'on pouvait faire plier les autres et les évènements à son avis. Par contre en ce qui concernait son comportement envers les demoiselles, sa petite amie pouvait se rassurer. Certes, comme le sin l'avait admis, il regarderait certainement encore, commenterait à son habitude histoire de gêner éventuellement celles-ci, faudra pas non plus que son frère le pense malade, mais lorsqu'il était avec quelqu'un, celui-ci était fidèle. Pervers oui, goujat, non. Le jeune homme avait le respect envers la personne avec qui il s'engageait, et encore plus cette fois-ci.

Laisser le monde de coté pour une nuit avait quelque chose de plaisant. Celui-ci pouvait bien continuer de tourner sans eux pour le moment, et leur laisser ce temps qui n'appartenait qu'au couple, où tout le reste disparaissait. Ce moment où la seule chose dans l'esprit de chacun était l'autre, et toit ce que l'on ressentait en sensations plaisantes qui faisaient perdre la tête et ne donnaient que plus envie encore de s'y perdre. Ce qui était certain, c'est que tous les deux semblaient véritablement sur la même longueur d'onde, et qu'avoir un rapport aussi intime quand il y avait des sentiments apportait véritablement des choses en plus, qui allait au delà du simple désir et du plaisir des corps.

Lorsque la jeune femme mordilla son cou, la respiration de Clark se coupa avait qu'un soupir fiévreux ne sorte de sa bouche. Leurs jeux précédents ne faisaient que rendre l'instant présent plus intense encore, plus désiré et attendu, donc bien plus fort en termes de ressentis, alors qu'ils s'embrassaient comme si leur vie même dépendait de ces baisers, de cette union entre eux, et que les mouvements sensuels devenaient progressivement plus rapides, peut-être un peu plus brutes mêmes, et que les caresses gagnaient en pression, parce que contenir autant pour faire durer l'instant était difficile. Le cadet se laissait complètement emporter, la laissant maitresse de lui en étant maitre d'elle, dans cette union que leurs esprits ne saisissait plus, mais que leurs corps semblaient avoir toujours été fait pour connaitre, et que la cadence accélérait de plus en plus, que sa main qui avait été déplaçait sur la hanche de la jeune femme glissait au niveau d'une de ses fesses et la rapprochait, pour approfondir encore leur union et les emmener tous les deux vers un plaisir que l'on ne pouvait connaitre que dans ces moments là, un extase qui ne pouvait amener qu'à se sentir comme au paradis, avant que finalement le tout ne se calme doucement, et que la demoiselle ténébreuse prenne place au dessus de lui.


- Absolument pas déçu, tu ne devrais pas douter de toi, mon ange.

Le berserk lui sourit doucement avant de venir poser ses lèvres sur les siennes, gardant tout de même un large contact avec la jeune femme puisque leurs peaux étaient l'une contre l'autre, et que sa main caressait alternativement le dos et la hanche de cette magnifique jeune femme entre ses bras, ne se lassant jamais de ces contacts, de cette tendresse qui suivait l'instant purement physique. Même si se faire appeler mon chéri était encore un peu étrange, malgré que ce ne soit pas la première fois. Sans doute son état d'esprit changeait il tout, ou lui faisait il voir autrement. l'un et l'autre n'avaient pas été raisonnables, en étant blessés tous deux, mais bon, leur folie et leur témérité aussi commune que leur envie de l'autre, surtout après la longue provocation de ce matin, résister à ses pulsions aurait été inutile, surtout quand le Johnson voyait tout le plaisir que cela lui avait amené.

- Et pour toi ?

Une inquiétude qui commençait à se révéler, malgré le sourire de celle-ci qui ne semblait pas feint, leurs cœurs qui commençaient seulement à retrouver un rythme classique et la chaleur qui redescendait doucement alors que son corps semblait toujours brulant. Leurs expériences précédentes semblant avoir été faites pour magnifier leur moment de maintenant, ce qui l'amenait pour la première fois peut-êtr aussi à douter de lui, alors que jusque là le jeune homme était plutôt confiant en ses aptitudes à satisfaire les femmes. L'amour le troublait décidément jusqu'au plus profond de lui. Caressant ses cheveux, Clark l'embrassa sur le front, ne voulant pas quitter cette bulle dans laquelle tous les deux se trouvaient pour le moment, même si c'était purement et simplement égoïste. Personne n'était parfait, après tout.

_________________


Attention à la couleur du regard avec nous, car il n'y a pas loin de l'un à l'autre.


Dernière édition par Ethan / Clark Johnson le Ven 19 Aoû - 18:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



Messages : 509
Date d'inscription : 11/06/2011
Age : 26
Localisation : Devant mon ordinateur, assise sur ma chaise.


MessageSujet: Re: Découvertes diverses et variées (suite réacteur...) (hent') [Oul]   Ven 19 Aoû - 15:49

Représenter le comportement par une route était plus difficile pour la voleuse. Analysant tout et chacun, sa route ne serait certainement pas droite, mais une succession de carrefours, certains plus bouchés que d’autres, voir interdit, mais au dessus desquels elle sautait, arrivant encore à des croisements, des carrefours ou des demi tour. Un peu comme son don en réalité. Un pouvoir qui pouvait l’amener n’importe ou, peu importe ce qu’il pouvait lui arriver… et où il l’amenait.

Leur rapprochement plus que physique ne dérangeait personne, le couple avait donc droit de se laisser aller, d’abandonner tout complexe puisque l’autre avait semble t-il accepté son corps sans problème, d’aller plus loin même que de simples caresses. Ils ne faisaient rien de mal après tout, au contraire, c’était même plutôt quelque chose de naturel entre un homme et une femme. Quand on s’aimait, les rapports intimes devenaient plus qu’un simple désir à assouvir. Et c’était leur cas en ce moment même.

En effet, le fait d’avoir patienté, plus ou moins volontairement et intentionnellement, intensifiait les sensations, rendant les caresses plus torrides, les mouvements plus rapides, laissant à la voleuse l’impression d’être parcourue de sillons brûlants à l’endroit où les mains et les lèvres de son compagnon, se déplaçaient.
Même maintenant, alors qu’elle était couchée contre le Sin, Oul avait encore l’impression de ressentir les traces brûlantes sur sa peau.

- Mon ange ? Je ne suis pas un ange, loin de là… marmonna t-elle, et je ne doute pas de moi… Je voulais juste savoir si ça t’avait plût… ou tout du moins conforté dans l’idée que tu te faisais de moi…

Le fait de l’avoir appeler « mon chéri » était venu comme ça, elle n’avait pas réfléchi sur le coup, et étant donné qu’elle n’arrivait pas à exprimer ses sentiments, le surnom avait pour but de montrer qu’elle aussi tenait à lui.
Souriant alors que son copain l’embrassait tendrement, la jeune femme ferma un court instant les yeux, appréciant le contact, bien que collée à lui. Doucement ses mains passèrent sur les blessures du Sin, et elle effleura celle de sa hanche, juste par réflexe. Non, malgré tout, le pansement avait tenu, et les cicatrices de Clark se refermaient sans problème.
En remarquant l’air inquiet de Clark à sa question, la voleuse eut un vrai sourire devant cette hésitation. C’était mignon et touchant de s’inquiéter pour elle.

- Pour moi ? Eh bien… je ne dirais pas que j’ai pris mon pied, tu te sentirais bien trop flatté… ironisa t-elle en caressant son torse, alors… j’avoue… c’était très bien. Plus que bien même.

Elle ne voulait pas l’inquiéter sur ses compétences en la « matières », au contraire, il était doué, c’était évident avec ses nombreuses expériences. Le sarcasme était une part d’Oul, et même après ce qu’ils venaient de faire, elle était capable d’en user, et ce sans s’en même rendre compte. Après tout, comme il le disait, personne n’était parfait, et surtout pas elle.
Reprenant une respiration plus calme, la voleuse se rendit compte qu’elle avait lutté contre son pouvoir plus d’une fois durant cette douce activité. Habituellement, dès qu’elle était déconcentrée, surprise voir dans cet état, son don prenait les dessus, mais là, avec Clark… c’était comme si… elle s’était déconnectée.
Alors que son compagnon passait sa main dans ses cheveux, les décoiffant encore plus, et l’embrassant sur le front, la voleuse referma les yeux, souriant.

- J’aime ton contact… murmura t-elle doucement.

La jeune femme réprima un frisson et se redressant légèrement, plantant ses yeux rubis dans ceux émeraudes de son copain.

- Tu veux repartir quand pour l’Oasis ?

Non pas qu’elle souhaite se débarrasser de lui, au contraire, mais c’était juste pour savoir, se renseigner pour ne pas être prise au dépourvue. Vouloir le garder avec elle, ou plutôt rester près de lui était égoïste, elle le savait, tout comme lui faire subir chaque matin ou presque son amnésie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



Messages : 767
Date d'inscription : 24/04/2011
Age : 29
Localisation : Oasis


MessageSujet: Re: Découvertes diverses et variées (suite réacteur...) (hent') [Oul]   Ven 19 Aoû - 18:47

Qui auraient ils put déranger de toute manière ? La demeure de la voleuse se trouvait dans un creux de montagne auquel on ne pouvait accéder que grâce au pouvoir de la jeune femme, donc qui personne ne viendrait les arrêter, et ceux qui pouvaient éventuellement être contre leur rapprochement n'avait qu'à tenter de venir leur expliquer en face et se ferait recevoir, à l'image de ce stalker qui l'avait traité de "gros voleur", même si à ce moment là les deux jeunes gens n'étaient pas encore ensemble, du moins pas en tant que couple. Mais Clark n'avait aucun souci avec le corps de sa petite amie, trouvant que les marques étaient plutôt même un plus intriguant, et lui laissant une idée de chemin à suivre pour des caresses éventuelles, ce qui pouvait être intéressant d'un certain coté. Et ce moment qui les avait rapproché au plus près l'un de l'autre avait été véritablement et pleinement apprécié par le jeune homme, qui s'était laissé entrainer sans opposer la moindre résistance, au contraire, alors que son corps semblait se rappeler chaque endroit où la jeune femme avait posé une partie d'elle-même, comme marquant d'une manière indélébile, invisible mais perceptible que maintenant le berserk était à elle.

- Tu préfèrerais que je te traite de démone ? Après tout ce sont aussi des anges à la base, si on en croit ce vieux livre... seulement il sont déchus, c'est tout.

Son ton était moqueur et amusé, la provoquant un petit peu, ne pouvant s'empêcher de jouer d'un certain coté. Comme s'ils n'étaient pas vraiment ensemble et continuaient de se tester, malgré qu'ils le soient, comme pour ne jamais quitter cette entente qui semblait s'être faite entre eux.

- Non, ma reine des voleuses sera très bien je crois, et ça a fait bien plus que me plaire, et dépassé les idées que je pouvais avoir sur toi, si tu tiens à tout savoir.

Le surnom l'avait un peu surprit, mais pas dans le sens négatif, au contraire. Ces juste que sur l'instant, cela l'avait prit au dépourvu, mais Oul pouvait l'appeler comme elle souhaitait si le cœur lui en disait. La voir sourire lui en tira un, lui qui l'était déjà naturellement, et un léger frisson le parcourut alors qu'elle effleurait ses cicatrices. Par contre le sarcasme ne l'étonnait pas le moins du monde, c'était typique d'elle, ce qui agrandit son sourire. Après tout, le cadet des jumeaux l'avait sans doute cherché. Mais la jeune femme avait apprécié ce moment, et c'était tant mieux, puisque vu le plaisir que lui y avait prit, sans doute cela ne serait il pas leur seule fois, au contraire. Le murmure le fit frissonner, l'amenant à répondre sur le même ton.

- C'est réciproque... sinon crois tu que je le chercherais autant ?

Par contre la question suivante tomba plus comme un cheveu sur la soupe, ou une téléport sur un télépathe. Cependant dans son regard, celui-ci voyait que l'interrogation était sincère, et qu'elle s'en inquiétait vraiment. Après tout repartir pour l'Oasis pour lui voudrait dire forcément que l'un et l'autre ne se verraient plus pendant un temps. Même en acceptant l'indépendance de l'autre, cela risquait de leur peser au bout d'un moment, donc autant en profiter tant que c'était possible.


- Je n'ai pas encore décidé, une semaine, un peu plus peut-être. D'ici là les autres ne s'alarmeront pas de trop.

Et ses blessures se seraient sans doute résorbées, évitant trop de questions embarrassantes. Quand au coté égoïste, la demoiselle ténébreuse n'aurait pas du s'inquiéter, puisque lui-même en faisait preuve en étant parti sans prévenir, et voulait pour le moment rester un peu loin de tout ce qui était son quotidien. Quand aux amnésies, jamais lui ne l'en tiendrait pour responsable, et savait à quoi il s'exposait en acceptant, donc celle-ci ne devait pas s'alarmer. Finalement le couple finit par s'endormir, l'un contre l'autre, et une fois n'est pas coutume, celle-ci se réveilla avant lui, le sentant sous elle au réveil le lendemain, où ce qui l'était sans doute. Dur de juger du temps passé dans un lieu complètement fermé, heureusement d'ailleurs qu'aucun d'eux ne souffrait de claustrophobie.

_________________


Attention à la couleur du regard avec nous, car il n'y a pas loin de l'un à l'autre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



Messages : 509
Date d'inscription : 11/06/2011
Age : 26
Localisation : Devant mon ordinateur, assise sur ma chaise.


MessageSujet: Re: Découvertes diverses et variées (suite réacteur...) (hent') [Oul]   Ven 19 Aoû - 21:21

C’était sur, si la moindre personne contre leur rapprochement mutuel avait essayé de les séparer, voir de les empêcher de se voir, sûrement qu’après cette personne l’aurait regretté. D’un, Oul ne se serait pas laissé faire, personne n’avait le droit de lui donner des ordres ou de dicter sa vie, de deux si elle voulait être avec le jeune homme, personne ne l’en empêcherait, et de trois… elle aurait très certainement mis cette personne au tapis, même sans l’aide de Clark, avant de l’envoyer très loin.
N’ayant aucune idée du cheminement de pensées de son compagnon, qui semblait finalement bien aimer ses marques écarlates, allant même jusqu’à vouloir suivre leur contour partout sur son corps, la voleuse grimaça doucement.

- Un démone maintenant ? Tu en as d’autres des surnoms du même genre ?

Elle avait bien sur comprit l’humour taquin et provocant de Clark, mais se faire appeler démone la vexa légèrement, mais ce qui suivit la « calma » et rassura.

- La reine des voleuse me plait largement mieux…
sourit-elle, comment ça dépassé ? demanda t-elle curieuse, explique moi je veux savoir… ça m’intéresse pour plus tard…

Déjà curieuse de nature, le fait qu’il dise que leur première expérience ait dépassé ce qu’il pouvait penser, l’intéressait. Après tout, peut être qu’après, avec ses indications, ses réflexions, ils pourraient tout deux approfondir encore plus, voir innover… pour leurs prochaines fois. Car elle comptait bien ne pas s’arrêter en si bon chemin…

- Chercher le contact est quelque chose que tu fais même inconsciemment Clark… Surtout vu ton don qui est physique… je suis certaine que ton frère le recherche moins que toi… voir qu’il le fuit… Mais je suis contente que tu recherches MON contact à moi…

Après tout, le don des Sins reflétait leur caractère, chacun avait reçu un pouvoir qui lui permettait de mettre en avant soit sa qualité, son sens du devoir ou autre… Alors il pouvait bien influer sur le comportement non ? Si l’on regardait les deux frères, ils étaient aussi différent sur le comportement que sur le pouvoir qu’ils avaient. L’un était un tank et donc plus physique alors que le second était télépathe et plus… réfléchi.

A sa question sur son retour à l’Oasis, la voleuse fut désolée de voir son regard un peu inquiet. Non, elle ne voulait pas se débarrasser de lui… Pas du tout même.
D’un côté, ce retour à l’oasis les séparerait, puisqu’elle ne savait pas où pouvait bien se cacher l’endroit, si elle avait su… ils n’aurait pas été éloignés puisqu’elle aurait pu le rejoindre tous les soirs, passer ses journées avec lui… Mais découvrir le lieu où vivaient les Sins, bien qu’étant une expérience qu’elle devrait réaliser un jour ou l’autre, n’était pas encore dans ses priorités. Elle avait encore des scrupules à s’y rendre, ne voulant pas rendre encore plus compliqué la vie des personnes y vivant.
Quoi que puisse lui dire Clark pour la rassurer, elle restait une Muss recherchée, et ne perdait pas de vue qu’un jour ou l’autre, elle devrait faire face aux démons de son passé, et que cela l’amenerait à faire un choix.

- Un peu plus d’une semaine alors… ça me va… on aura encore pleins de choses à faire, sourit elle avant de l’embrasser.

Ils finirent par s’endormir, la voleuse finissant par utiliser Clark comme coussin-matelas-doudou, puisque gardant une de ses mains contre elle, sans même se demander comment la main était arrivée sur sa poitrine.
Le lendemain matin, la jeune femme se réveilla en première, et fut surprise de se réveiller avant son compagnon, qui dormait, un sourire bienheureux au visage. Peut être était-ce dû à l’emplacement de ses mains, ou à un rêve qui continuait leur première expérience, elle ne savait pas. Mais cette image la fit sourire.
Silencieuse et discrète comme la voleuse qu’elle était, Oul parvint à se glisser hors du lit, cherchant ses sous vêtements qu’elle enfila rapidement avant de s’étirer. Elle se retourna un instant pour regarder Clark, un sourire attendri sur les lèvres, avant d’observer son « garde manger ». Bon, si elle s’occupait du petit déjeuner toute seule, il n’aurait surement pas grand-chose à manger… a moins de les téléporter … Ce qu’elle fit, mettant silencieusement les mets sur la table avant de retourner s’asseoir sur le lit, caressant le visage de son compagnon tendrement et de l’embrasser pour le réveiller.

- Debout paresseux ou je vais croire que le sport d’hier soir t’a tellement crevé qu’on devra calmer nos ardeurs la prochaine fois… voir reculer la prochaine fois…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



Messages : 767
Date d'inscription : 24/04/2011
Age : 29
Localisation : Oasis


MessageSujet: Re: Découvertes diverses et variées (suite réacteur...) (hent') [Oul]   Ven 19 Aoû - 22:16

Si un point ne l'inquiétait pas du tout concernant Oul, c'était bien le fait de se défendre. Là-dessus, franchement Clark pouvait dormir sur ses deux oreilles, sa petite amie savait très bien quoi faire pour rétamer n'importe qui, et même être plus dangereuse que lui, puisque son pouvoir pouvait agir à distance, alors que lui avait besoin du contact physique, soit avec la cible directement, soit avec l'objet ou l'élément du décor que celui-ci voulait utiliser. Ah, ce second surnom semblait être moins plaisant, c'était noté, bon en même temps, ça se comprenait.

- Mais des surnoms, si je veux en trouver, ça ne sera pas un soucis, crois moi... mon trésor pour n'en citer qu'un.

Après tout une femme aussi belle, qui semblait tellement correspondre à soi-même que cela pouvait presque en paraitre troublant, c'était forcément rar et donc comme un trésor non ? Par contre sa curiosité l'amusa.


- Ce n'est pas drôle si tu sais tout tout de suite... je ne vais pas révéler chacune de mes pensées non ?

Un ton provocateur, et un grand sourire sur le visage, le jeune homme ne semblait pas tout à fait enclin à tout révéler, bien sur que ce serait intéressant, mais c'était bien plus drôle de la faire lutter un peu pour cela que de lui donner tout de suite. Son coté joueur ne s'arrêtait jamais. Sauf quand il dormait à la limite. Mais ce qui lui avait tant plus, c'était justement cette osmose entre eux, l'union avait été présente non pas uniquement dans le domaine physique, même si bien entendu dedans, mais surtout aussi dans leurs sentiments et leurs ressentis, et c'était ça qui l'avait amené à avoir été surprit de ce à quoi il s'attendait et avait évalué par le passé concernant Oul, quand tout ceci n'était encore à l'époque qu'un jeu.

- Il pourrait vivre dans une bulle sans toucher personne qu'il le ferait... enfin, il est certain que je n'ai pas envie de quitter ton contact.

Oui, chaque sin avait un don qui correspondait à son caractère, ou à une de ses passions, parce qu'il ne voyait pas quel genre de caractère pouvait conduire quelqu'un à réussir à faire sortir de ses doigts du thé ou d'autres boissons par la simple force de la pensée, et en prime d'y ajouter des effets selon ce qu'il voulait. Pour l'Oasis, le Johnson savait que pour le moment celle-ci ne se sentait pas prête à y aller. Mais lui en avait parlé, pour que cela reste dans un coin de sa tête, comme une possibilité, si un jour celle-ci changeait d'avis. Mais en attendant, fidèle à sa parole, le sin respectait son indépendance, sa liberté de décision.

- Sans aucun doute.

Le baiser était un excellent moyen de se souhaiter bonne nuit, et également de passer une bonne nuit de sommeil. Peu importe de quoi rêva le jeune homme, celui-ci ne s'en souvint pas, mais en tous les cas, c'est sur qu'ainsi appuyés l'un contre l'autre, ils ne pouvaient que passer une nuit de sommeil sans soucis. La voleuse pouvait bien l'utiliser comme tout ce qu'elle souhaitait dans cet ordre, cela ne le dérangerait pas. Vraiment pas, au contraire. Le sommeil du jeune homme était tel que celui-ci ne bougea pas le moins du monde lorsque la demoiselle écarlate se déplaça, mais sourit en sentant un baiser un peu plus tard, avant de soudainement la plaquer sur le matelas, et de se retrouver au dessus d'elle, lui toujours aussi nu que la veille.

- Chercherais-tu à m'insulter ? Là je ne vais pas être très d'accord... vraiment pas... tu es une vilaine jeune femme à qui je vais devoir réapprendre sa leçon apparemment.

Son ton était faussement accusateur, véritablement amusé et par contre son regard lui indiquait que sa phrase n'était pas fausse, au contraire, d'ailleurs l'ancienne Muss ne dut qu'à peine voir ses sous-vêtements disparaitre, lui ayant légèrement triché avec ses pouvoirs avant de venir s’emparer une nouvelle fois de ses lèvres en mordant l'inférieure juste assez pour bien le faire sentir.

- C'est dangereux de me provoquer, mais puisque tu sembles aimer le danger...

Le petit déjeuner allait sans doute attendre, parce qu'à jouer sur l'honneur et les capacités de son petit ami, c'était un autre appétit qui s'était éveillé et qui n'avait rien à voir avec l'estomac. Ils allaient partir pour un second round, et histoire de bien faire comprendre que lui était loin de s'épuiser pour ça, allait sans doute même aller encore plus loin.

- Je crois bien faire de ton plus tard d'hier... le maintenant d'aujourd'hui.

Pour le reste, ils avaient le temps, les fruits ne s'envoleraient pas. Avait il oublié de dire que son comportement était impulsif, et que la moindre provocation voyait forcément réponse ? Bon, dans ce cas, sa compagne n'allait pas tarder à l’apprendre.

_________________


Attention à la couleur du regard avec nous, car il n'y a pas loin de l'un à l'autre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



Messages : 509
Date d'inscription : 11/06/2011
Age : 26
Localisation : Devant mon ordinateur, assise sur ma chaise.


MessageSujet: Re: Découvertes diverses et variées (suite réacteur...) (hent') [Oul]   Sam 20 Aoû - 8:27

La voleuse pouvait être dangereuse si elle si mettait. Très dangereuse puisque, comme le pensait Clark, elle avait l’occasion de viser à distance. Et si elle comptait se venger de quelque chose, la jeune femme avait largement de quoi être vicieuse et méchante, même si la plupart du temps elle essayait de rester assez soft.
Le nouveau surnom la fit rougir. Elle n’était pas un trésor, pas le moins du monde. Elle était plutôt un nid à embrouille, un aimant à problèmes… mais surement pas un trésor.
Le fait qu’il ne souhaite pas répondre à sa question piqua encore plus sa curiosité.

- Allez, dis moi, je te jure que je l’oublierais facilement, fit elle l’air innocente.

Certes, Oul était amnésique, mais elle n’oubliait pas tout, encore heureux, et il lui semblait même faire des progrès depuis qu’elle avait des contacts avec les Sins. Peut être était-ce bon pour elle d’avoir des gens à pouvoir dans les alentours… va savoir.
Le grand sourire provocateur de son compagnon la renfrogna , mais elle finit par en rire doucement.
La comparaison qu’il fit sur son frère, la fit sourire mais ce qu’il rajouta sur son contact, la fit se redresser pour l’embrasser.
Le fait de savoir qu’il leur restait encore du temps avant un séparation prochaine la rassura avant de s’endormir, alors que son esprit cherchait ce qu’elle pourrait encore lui montrer, lui faire découvrir et partager de sa vie. Et plus tard ce serait son tour à lui de lui montrer son environnement, sa vie, ses activités... Un échange entre le couple. Quelque chose de naturel et plaisant.

Le lendemain matin, après une très bonne nuit de sommeil, la voleuse se leva, en première (!) et apporta de quoi bien déjeuner le matin, surtout qu’après leurs ébats du soir précédent, ils allaient avoir un petit creux en quelque sorte.
Alors qu’elle embrassait et taquinait son compagnon pour le forcer à se lever, Oul fut brusquement retournée sur le dos, se retrouvant placée sous le Sin, qui était toujours aussi nu que la veille au soir. Protestant pour la forme de ce retournement de situation, la voleuse en prit très rapidement son partit.

- Une leçon ? Ce genre de leçon, j’en veux bien tous les jours… Eh !


Le ton provocateur du Sin avait amené une attitude faussement obéissante de la part de sa compagne qui glissa ses mains dans son dos, descendant lentement plus bas, avant d’être surprise par la disparition de ses sous vêtements. Elle les chercha un court instant des yeux, se demandant comment il avait fait pour la déshabiller aussi vite sans pouvoir de téléportation, avant de se rappeler que le jeune homme pouvait être très rapide quand il le voulait.

- Que veux-tu ? A croire que j’aime le danger… surtout celui là… susurra t-elle taquine à son oreille.

Etant à présent aussi nue que son copain, Oul en profita pour venir l’embrasser, évitant délibérément ses lèvres, pour descendre plus bas, sur le torse, où elle savait qu’il était sensible.
Ignorant volontairement la dernière phrase de Clark, la voleuse recommença l’exploration du corps de ce dernier, pour que cette fois ci, ce soit lui qui abandonne leur petit jeu en premier. Après tout, elle sentait contre sa cuisse, qu’il était déjà tout à fait réveillé et prêt à recommencer leur ballet de corps qu’ils avaient eut hier soir, et donc que le faire patienter à partir de maintenant serait trèèèès frustrant pour lui.
Continuant ses caresses, baisers et autres effleurements, la jeune femme descendit de plus en plus bas, se fiant au souffle du Johnson. Plus il était entrecoupé, plus ce qu’elle lui faisait le rendait « fou ». Et ça lui plaisait de savoir que c’était elle qui lui donnait ces sensations.
Leur petit jeu dura moins longtemps que le soir précédent, puisqu’au moment où elle effleurait sa virilité du bout des doigts, et qu’il « jouait » au jeu du « je descends innocemment les mains dans ton dos ; pour te déconcentrer alors que je suis occupé avec tes seins », Clark retira immédiatement ses mains pour lui retirer la sienne, le souffle court. Ah vu son air, le titiller de cette façon était trop délibérée pour être taquine. Au contraire ça devait l’exciter encore plus, ce qui le poussait à arrêter les préliminaires pour ne pas décevoir après…

- Le petit déjeuner peut attendre,
souffla t-elle ayant elle aussi la respiration entrecoupée de par les activités de son copain, mais pas toi…

Collé l’un à l’autre, la jeune femme se cambra doucement quand il s’unie à elle, souriant au Sin devant le soupir de soulagement émis. Pas besoin de parole dans des moments comme celui là, les mouvements du corps étaient entièrement suffisant. Avant même que les mouvements du bassin ne commencent, la jeune femme noua ses jambes à la taille du Sin pour approfondir leur étreinte et donner des sensations plus fortes à chaque instant. Oul embrassa fougueusement Clark lui rendant la pareille qu’à peine plus tôt, en lui mordillant légèrement la lèvre inférieur, avant de s cambrer, gémissant contre les lèvres de son compagnon.

- Tricheur, murmura t-elle difficilement tant elle était prise dans le ballet de leur corps qui ne faisaient plus qu’un.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



Messages : 767
Date d'inscription : 24/04/2011
Age : 29
Localisation : Oasis


MessageSujet: Re: Découvertes diverses et variées (suite réacteur...) (hent') [Oul]   Sam 20 Aoû - 15:10

Le danger possède bien des formes, et bien des manières d'agir sur le corps. Certains étaient juste bien plus plaisant que d'autres, et du point de vue du sin, un merveilleux danger venait de le réveiller en cette matinée, même si à l'intérieur de la demeure de celle-ci, il était très dur d'évaluer l'heure, puisque de jour comme de nuit, les plantes phosphorescentes fournissaient toujours la même dose de lumière, ce qui amenait presque à penser que le temps ne passait plus, même s'il le faisait à l'extérieur, comme leurs corps leurs faisaient ressentir. La voir rougir l'avait fait sourire doucement, trouvant cela mignon de la part de quelqu'un pour qui ce n'était pas habituel.

- Je pense justement le contraire...

Sur ce coup, Clark était plutôt sur de lui par rapport à ce que ferait sa petite amie avec ce genre d'informations. Certes cela rendrait le tout bien plus intéressant pour plus tard, mais pour le moment, garder un peu de secret et la voir avec cette mine curieuse et un peu frustrée l'amusait. En tous les cas, la nuit l'un contre l'autre se passa très bien, et le réveil fut des plus appréciable, même s'il passa rapidement de quelque chose d'au départ tendre et légèrement amusant à un coté plus brusque et provoquant puisque la jeune femme se retrouva rapidement sur le lit.

- Fais attention je suis un professeur exigeant, surtout en terme de sport...


Si Oul commença à répondre à ses caresses, pour son plus grand plaisir, l'amenant à frissonner doucement, celle-ci ne sembla pas comprendre comment ses vêtements avaient brutalement disparus. Pour explication, le berserk avait utilisé son pouvoir, soulevant celle-ci sans mal, avant d'ouvrir les agrafes du soutien gorge, et de retirer la culotte de celle-ci si rapidement que des yeux classiques ne pouvaient pas le voir.

- Dans ce cas, tu risques d'y être confronté souvent...


Alors que le jeune homme allait l'embrasser, celle-ci descendit directement sur son torse, lui amenant des frissons plus violents, alors que son souffle s'entrecoupait... son but était assez clair. Lui faire perdre les pédales, alors que le soldat lui était déjà au garde à vous et tout à fait prêt à l'action, de manière presque douloureuse d'ailleurs vu le coté brusque de la mise en place de ce moment entre eux qui avait démarré bien plus sur les chapeaux de roues que le précédent. La demoiselle avait cependant raison concernant l'état d'esprit de son petit ami. Autant la veille celui-ci se trouvait avoir été très joueur, autant là c'était bien plus le coté désirant sa compagne qui était éveillé. Pour autant, bien décidé à ne pas entièrement la laisser faire sans se battre, lui-même la parcourut le long de son dos, s'attaquant à sa poitrine, mordillant même légèrement celui-ci avant de venir taquiner les tétons avec sa langue, pour l'entendre avoir le souffle bien plus court, et la sentir se cambrer.

Par contre quand la voleuse décida de s'attaquer directement à la partie intime de celui-ci, le cadet des jumeaux se stoppa et la stoppa, alors que son corps avait la chair de poule, et que son regard brillait. Si elle voulait l'exciter, c'était parfaitement réussi, aucun problème là-dessus. Non, lui n'allait sans doute plus attendre après une telle entrée en matière matinale et s'unit de nouveau à elle, sans la moindre hésitation, avec un soupir de soulagement, c'est qu'elle aurait été capable de se téléporter ailleurs pour se refuser à lui un temps et le provoquer encore un peu plus sans doute. Le baiser était loin de lui déplaire, au contraire, et la parole le fit sourire un instant.

Cependant celui-ci n'y répondit pas. Puisque la demoiselle Scarlet l'avait provoqué, celle-ci allait comprendre que même au réveil, son amant était capable de répondre entièrement présent, alors que les coups de bassins commencèrent, vigoureux et profonds. Celle-ci ne savait pas encore sans doute, mais aurait tout le temps d'apprendre au fur et à mesure, que Clark était le genre d'homme à toujours prouver ce qu'il avançait, quand c'était possible. En l'occurrence ici qu'il n'était pas du tout fatigué. Au contraire. cela se ressentait dans chacun de ses mouvements, de ses morsures ou passages de sa langue dans le cou de celle-ci, ou encore de la pression de ses mains, qui se révélait plus présente que la veille, donnant un coté un brin plus brusque à leur union. Mais voulant aussi pouvoir profiter de sa prise de plaisir, le sin finit par les faire se retourner, laissant Oul au dessus de lui, pouvant voir ainsi tout son torse, ses formes, et leurs expressions sous l’excitation et la chaleur du moment, alors qu'il pouvait caresser ses hanches, ou du moins l'une d'elle, et venir s'il le souhaitait s'emparer de ses seins, pour les masser et les presser encore. Voyant aussi une bonne partie du vaste dessin des marques de celle-ci, lui donnant un air presque d'amazone de l'ancien temps.


_________________


Attention à la couleur du regard avec nous, car il n'y a pas loin de l'un à l'autre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



Messages : 509
Date d'inscription : 11/06/2011
Age : 26
Localisation : Devant mon ordinateur, assise sur ma chaise.


MessageSujet: Re: Découvertes diverses et variées (suite réacteur...) (hent') [Oul]   Sam 20 Aoû - 17:37

Alors comme ça, Clark disait être un professeur exigeant, surtout en terme de sport… ça tombait bien, elle était un élève très attentive et apprenait vite… surtout pour des activités sportives comme celle qui allait très certainement débuter pour eux deux.

- Quand tu voudras pour ce… sport, susurra t-elle.

Commençant ses caresses habillée, elle fut surprise de se retrouver brusquement nue, ce qui en l’arrêta qu’un petit moment avant qu’elle ne se reprenne et décide de « mener la vie dure » à son compagnon, comme pour se venger de ce qu’il lui avait fait « subir » quelques heures plus tôt.

Elle ne pouvait pas dire que ça l’amusait de le voir perdre les pédales, mais plutôt qu’elle était fière d’elle, fière d’être la raison de ce comportement.
Frissonnant elle aussi à cause de ses répliques plus que sensuelles, la voleuse gémit et approfondit ses caresses et ses baisers. C’était comme un cercle vicieux. Plus l’un des deux se vengeait, approfondissait ce qu’il lui faisait, plus l’autre répliquait à sa façon, ce qui amena très rapidement le couple à avoir le souffle court et d’agréables frémissements. Enfin, jusqu’à ce que le jeune homme les arrête tout deux, frissonnant largement plus.

Le fait de sentir Clark s’unir si rapidement à elle, sans la moindre douceur, lui coupa le souffle un court instant alors qu’elle fermait les yeux, l’embrassant pour se remettre de cette sensation. Ensuite, autant les coups de bassin que les petites morsures et autres attouchements lui firent rapidement perdre pied, le regard voilé par ce qu’elle ressentait.
Oul comprit alors ce que signifiait réellement faire l’amour. Ce n’était pas juste un contact sexuel, c’était tellement plus…C’était partager quelque chose d’unique et d’intime…De se sentir libre, et heureux, provoquant un immense bonheur dans chaque parcelle de son corps et dans chaque cellule de son cerveau… C’était tout ce qui pouvait nous faire chanceler de plaisir, mêlés et multipliés par dix…
Et elle ne pouvait qu’aimer cela.

Le brusque changement de position sembla étonner la voleuse, surprise de se retrouver à présent au dessus du Sin, mais elle se reprit rapidement, profitant elle aussi de la situation pour caresser le torse de son compagnon. Le fait d’être caressée par les mains de Clark la fit se cambrer jusqu’à ce que la jeune femme ne se penche au dessus de lui, l’embrassant langoureusement alors que leurs deux corps continuaient de se mouvoir au même rythme, suivant un besoin naturel depuis des milliers d’années.
Cependant, cette fois ci, la téléporteuse ne put pas réellement contrôler son don, et ne se rendit compte qu’il avait prit le dessus uniquement quand son dos percuta l’armoire, Clark toujours contre elle, comme si cette téléportation ne l’avait pas dérangé le moins du monde, au contraire. A présent accrochée à lui, ses jambes entourant la taille de son compagnon, et sentant les mains du Sin sous ses fesses comme pour la soutenir, Oul les ramena dans le lit, mrumurant un vague désolée presque inaudible à cause de son souffle haché, et des lèvres de son copain qui se posèrent sur les siennes, scellant ses excuses par un baiser.

Atteignant au final la délivrance, le couple se sépara, restant néanmoins l’un contre l’autre jusqu’à récupérer une respiration plus calme. Laissant ses doigts vagabonder sur le torse, les bras, ou dans les cheveux de son petit ami, la jeune femme soupira.

- Si j’avais su qu’une simple petite taquinerie aurait amené à un état si… rapide, je pense que je l’aurais utilisé hier soir déjà.

Souriant de bien être, la voleuse finit néanmoins pas se redresser, en passant une main dans ses cheveux, grimaçant en se doutant de ce qu’elle devait donner comme spectacle. Ses cheveux noirs devaient être dans un état déplorable, complètement décoiffés à cause de cette activité physique.
Les attachant rapidement pour éviter plus de dégâts, la voleuse se rhabilla en tendant le caleçon au jeune homme, et s’étira.

- J’ai encore plus faim moi maintenant…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



Messages : 767
Date d'inscription : 24/04/2011
Age : 29
Localisation : Oasis


MessageSujet: Re: Découvertes diverses et variées (suite réacteur...) (hent') [Oul]   Dim 21 Aoû - 8:29

L’exigence était une chose naturelle pour Clark, lui-même s'était forcé depuis des années à se dépasser quelque soit le domaine, que ce soit ses pouvoirs ou encore son apprentissage des différentes manières de se déplacer à travers les ruines des différentes mégalopoles. parce que cette manière d'aller d'un endroit à un autre sans passer par les voies classiques de déplacement était le point fort de tous les sins de l'Oasis et même de tous leurs habitants pour échapper à leurs poursuivants, qui même s'ils étaient entraînés ne connaissaient pas assez le terrain généralement comparé aux humains à pouvoir. Mais pour le moment l'esprit du jeune homme était loin de penser à comment échapper à quelqu'un, au contraire, c'était plutôt tout l'inverse. Le sin ne voulait que se rapprocher de plus en plus de sa petite amie, même si ceux-ci étaient presque fusionnés l'un avec l'autre.

C'était si singulier, peu importe le nombre de fois où l'on faisait cela, le corps ne semblait jamais vraiment s'habituer et d'un coté s'était tant mieux, de ressentir tout ce qui se passait ainsi, de manière si forte et si présente, comme si les caresses et les baisers de celle qui avait accepté d'être en couple avec lui. Effectivement, le jeune homme était véritablement en train de perdre les pédales, et de se laisser glisser au fur et à mesure dans une perdition qui ne pouvait être que vraiment plaisante. La voleuse l'amenait de plus en plus à ne plus savoir retenir ses envies, et c'était d'ailleurs le but de leur jeu, mais sa fierté l'amenait tout de même à lutter pour ne pas céder immédiatement, quitte à ce que le passage de l'un à l'autre soit bien plus brusque et ample en termes de conséquences, mais ça ne sera sans doute pas pour déplaire à l'un et l'autre sans aucun doute, surtout au vu de ce que la veille leur avait déjà apporté.

Faire l'amour était une chose qui prenait peut-être seulement sens pour tous les deux, puisque c'était la première fois que le cadet des jumeaux se sentait dans cet état si singulier pour ses sentiments. Ce qui n'amenait que plus de beauté au moment physique qu'ils partageaient ensemble, alors que leurs corps,leur manière de penser, de voir le monde, mais aussi leurs désirs et volontés semblaient s'unir en cet instant. Véritablement Oul et Clark ne formaient plus qu'un, dans une osmose totale. Une impression d'être plus que complet qui était ce en quoi ce moment avait dépassé ses attentes. Un élément inattendu mais qu'aucun d'eux ne voulait plus retirer. Une union complète. Chacun abandonnait corps et âme à l'autre. La téléportation aurait put paraître surprenante, mais tout comme la Muss, le Johnson ne s'en était vraiment rendu compte que lorsque celle-ci s'était fini et il avait ensuite réagit par réflexe pour venir la soutenir, nullement dérangé d'être debout, mais suivit la volonté de sa partenaire, montrant l'acceptation de ses excuses qui étaient inutiles par un baiser, au contraire cette surprise était intéressante d'un coté, changeant complètement la situation, et le sin aux yeux verts n'était jamais contre les bonnes surprises. Finalement l'un et l'autre finirent par atteindre le summum de leur plaisir, et ils restèrent l'un contre l'autre, ne rompant pas le contact, la demoiselle Scarlet caressant son torse, ses bras ou ses cheveux, lui faisant de même avec ses cheveux, ses bras ou son dos.


- Peut-être est il bon de ne pas tout savoir tout de suite, nous laissant toujours le plaisir de la découverte. répliqua-t-il a demi amusé

Son honneur avait été en jeu, ou du moins l'avait il prit ainsi, bien que sachant que cela n'était fait que pour le taquiner, même si sa réponse avait en tous les cas parut être très loin de déplaire à celle-ci à en juger son regard. Celui-ci semblait serein et surtout appréciateur de ce qui venait de se passer une nouvelle fois entre eux, et la voir s'inquiéter de son apparence le fit sourire, alors que lui ne devait pas être mieux. Le jeune homme enfila donc son sous-vêtement et se posa à table après que son estomac ait répondu à la remarque de celle-ci, ce qui l'avait fait rire.

Mais voulant continuer ces contacts si simples, le berserk la prit sur ses genoux, la laissant s'appuyer contre son torse, alors que chacun commençait à manger doucement leur repas qui avait été amenés par les pouvoirs de la jeune femme. Quelque fois, le jeune adulte en profitait aussi pour embrasser la nuque de celle-ci. C'était vrai que même inconsciemment, celui-ci recherchait le contact. Une fois leur petit déjeuner, qui les avait sagement attendu, fini, le couple se rendit à la crique pour se laver, ce dont ils avaient besoin après leurs ébats de la veille et du matin, pour récupérer une apparence présentable, et aussi se détendre un moment au soleil. A lézarder ainsi, le combattant allait surement finir par bronzer alors que ses yeux étaient fermés, profitant de la chaleur du soleil sur sa peau en étant sur la pierre, et de l'odeur de son trésor qui n'était pas si loin.

_________________


Attention à la couleur du regard avec nous, car il n'y a pas loin de l'un à l'autre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



Messages : 509
Date d'inscription : 11/06/2011
Age : 26
Localisation : Devant mon ordinateur, assise sur ma chaise.


MessageSujet: Re: Découvertes diverses et variées (suite réacteur...) (hent') [Oul]   Dim 21 Aoû - 14:21

Se déplacer était certes difficile pour les Sins qui devaient à chaque fois inventer de nouvelles astuces, de nouveaux trajets afin de ne jamais se faire prendre, mais pour la voleuse, cela n’était pas un problème. Elle n’avait jamais eut de problème concernant le déplacement, jamais. Mais c’était aussi son don qui faisait cela, alors elle n’avait jamais eut à se dépasser dans ce domaine. C’était inné pour elle.
Contrairement au rapprochement qu’elle avait fait avec Clark. Et ce, autant sur le plan physique, qu’émotionnel et affectif.

Le moment qu’ils passaient tout deux ensembles, à ne plus pouvoir contrôler ni leurs envies, ni leurs désirs, était tout nouveau, mais si agréable, que leur osmose était totale. L’impression qu’avait Clark d’être à présent complet, la jeune femme le ressentait aussi, se demandant même si c’était normal…
Pour quelque chose d’inconnu, le couple se débrouillait plutôt pas mal, s’apprivoisant, s’apprenant à chaque instant. Après tout, il était vrai que même s’ils se ressemblaient, sur le plan du caractère, chacun avait néanmoins des parts d’ombres, de secrets qu’ils se devaient de respecter. Mais pour respecter quelqu’un, pour la voleuse il fallait déjà le connaitre. Déjà qu’elle ne donnait pas sa confiance à n’importe qui… Mais avec Clark, le courant passait… et plutôt bien même.

A présent allongé l’un contre l’autre, se procurant de douces caresses comme pour terminer ce moment de luxure, le couple semblait bien, plutôt serein même…

- Tu ne m’enlèveras pas le fait que je sois curieuse… et découvrir est une de mes passions… je tenterais donc de tout découvrir sur toi…

Oul l’embrassa rapidement avant de se lever, riant d’entendre le ventre de son compagnon répondre à sa remarque. Pour une fois que ce n’était pas elle…
Alors que la voleuse allait s’installer de l’autre côté de la table, elle fut attrapée et placée sur les genoux de son petit ami, qui l’embrassa dans la nuque. Bon, si elle comprenait bien, elle allait manger ici hein… S’installant donc contre son torse, elle déjeuna en prenant son temps et se releva, vérifiant sa blessure, ainsi que celles de Clark, avant de les amener dans la crique du jour précédant afin de se laver, et de se rafraichir à cause des efforts qu’ils avaient procurés la nuit même et le matin.
Alors que le Sin finit rapidement à « bronzer » sur le rebord, la jeune femme resta plus longtemps dans l’eau, démêlant ses longs cheveux noirs à l’aide d’un peigne, les frottant avec une sorte de plante qu’elle avait téléporté. Avec la chaleur du désert, les cheveux s’abimaient très rapidement, et la jeune femme avouait être assez soucieuse de son apparence, alors elle prenait soin de sa chevelure, ayant appris à utiliser les plantes de son environnement pour ne pas la dessécher.
Finissant à son tour par sortir de l’eau, elle fit tomber quelques gouttes d’eau sur le dos du Sin, avant d’attacher ses cheveux et de s’étirer.

- J’aimerais te montrer un endroit aujourd’hui… Mais je ne nous téléporterais pas directement là bas. Plus que la destination, le voyage en vaut la peine… et je pourrais aussi te raconter l’histoire de ce lieu... Enfin, si tu te sens capable de marcher une heure ou deux… mais je pense que tu le peux et que tes cicatrices ne t’en empêcheront pas.

Un sourire ironique aux lèvres, la jeune femme les ramena chez elle, afin qu’ils puissent s’habiller tranquillement. Se trouvant face à sa tenue de voleuse, Oul hésita en voyant la déchirure sur son flan droit et en soupirant téléporta sa tenue ailleurs pour la faire réparer. Elle en sortit une autre de son armoire, heureusement qu’elle en avait plusieurs, parce que vu ses exploits…
Une fois tous deux prêts, la voleuse les amena dans un nouvel endroit, en bas d’une falaise, et en désignant le chemin qui grimpaient sur le rebord de cette falaise, serpentant en zig zig jusqu’au sommet, elle expliqua.

- En haut se trouve l’ancien village d’Agone, je n’y suis allée qu’une unique fois avec lui, et je n’osais pas y retourner seule… peut être parce que je sais que si j’y vais-je risque de ne pas m’en remettre… D’un côté, je t’utilise un peu, grimaça t-elle, désolée Clark.

Elle n’y avait pas remis les pieds depuis trois ans exactement. Et pourtant, Agone y allait seul une fois par ans, et elle n’avait jamais su pourquoi, puisque le voleur lui taisait ses raisons. Pourtant suite à ses demandes répétitives, il l’avait emmené pour lui montrer, mais à une autre période de l’année. Elle se souvenait de sa réponse « Oul, tu ne peux pas y aller au même moment que moi… c’est personnel et tu risquerais de te faire prendre… alors non, tu restes ici et tu continues de t’entrainer d’accord ? ».
Et comme toujours, elle lui avait obéit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



Messages : 767
Date d'inscription : 24/04/2011
Age : 29
Localisation : Oasis


MessageSujet: Re: Découvertes diverses et variées (suite réacteur...) (hent') [Oul]   Dim 21 Aoû - 16:45

Se déplacer, mais surtout le faire avec rapidité et agilité. C'était cela qui était le plus important, de ne pas perdre de temps. le faire par les routes amenait les leurs à être bien trop exposés, et à moins d'être vraiment confiant sur ses capacités, aucun d'eux ne le faisait. Même Clark qui appréciait pourtant le danger préférait s'amuser à passer entre les différents éléments des ruines, les parcourant souvent au pas de course de manière rapide, sautant au dessus des petits obstacles, se servant des poutres pour prendre des appuis, des barres pour se balancer, sautant quelque fois par les vitres pour attraper des cordes et arriver plus loin. De plus si le jeune homme était seul, c'était encore d'autant mieux, puisqu'il pouvait alors faire des choses qu'il ne faisait pas autrement pour ne pas semer les autres, en utilisant son pouvoir, faisant des bonds improbables, certains lui donnant l'impression quelques fois de complètement s'envoler pour quelques secondes avant de se raccrocher à un nouvel élément. Une liberté que lui seul pouvait connaitre.

Le couple commençait effectivement à se découvrir, et il y avait fort à parier que la découverte prendrait beaucoup de temps, puisque chacun semblait très joueur, et donc que l'un et l'autre risquaient de ne pas manquer d'idées sur la manière de varier ce plaisir qui n'appartiendrait qu'à eux. Dire que le courant passait bien était un euphémisme. Pour peu on aurait presque put croire quelques fois que l'in et l'autre étaient télépathes sur certaines choses. Leur moment charnel se finit donc tranquillement dans les bras l'un de l'autre.


- Je ne cherche pas à te le retirer, au contraire, surtout que je fais la même chose de mon coté. je me demande juste qui de nous deux en découvrira le plus sur l'autre.

Même si le jeune homme avait des raisons de penser que ce serait elle qui l'emporterait assez facilement sur ce point. Après tout lui n'avait pas grand chose à cacher de sa vie, hormis peut-être l'état dans lequel pouvait le plonger son pouvoir quand le berserk laissait celui-ci prendre sa pleine ampleur, au point de lui faire perdre toute forme de conscience. Ce qui avait des avantages indéniables, mais qui constituait véritablement une épée à double tranchant. Le rire de celle-ci le fit sourire, alors que lui-même ne pouvait pas vraiment empêcher son estomac de se manifester, c'était normal après tout ce qu'ils avaient dépensé en énergie en s'unissant deux fois l'un a l'autre sur quelques heures. Le petit déjeuner fut donc tranquille, et chacun partit ensuite pour la crique, en profitant pour se laver, et Clark observa Oul un instant alors que lui-même n'avait pas tellement de soucis avec ça. Ses cheveux lui retombaient naturellement devant le visage et tout autour de sa tête, et les mèches étaient généralement entretenues par une amie de l'Oasis, coiffeuse, qui avait des doigts de fée sur ce point. Le Johnson s'étira en même temps que sa petite amie et eut un hochement de tête.


- Je me pense parfaitement capable de marcher une heure ou deux, ne t'en fais pas. Je pensais pourtant t'avoir démontré plus tôt que j'étais en forme.

A sa seconde phrase celui-ci ajouta un clin d'œil taquin, souriant. La voleuse les
rapporta et le sin enfila la tenue d'Agone une nouvelle fois, qui était devenue la sienne, mais qui resterait tout de même celle de son ancien propriétaire. Encore une fois, l'impression qu'elle lui allait parfaitement fut ressentie, et quelques mouvements ne lui firent pas de mal juste pour se sentir complètement à l'aise dedans. La demoiselle ténébreuse les téléporta tous les deux au début d'un chemin. La montée avait l'air intéressante à faire en tous les cas. Mais avant qu'il n'ait put faire la moindre remarque, les paroles de sa petite amie changèrent un peu l'atmosphère. le cadet des jumeaux se rapprocha et prit sa main.

- Ne t'excuses pas. Ce n'est rien. Au contraire, je suis heureux de partager ce moment avec toi. De plus on est censé se soutenir dans un couple, non ?

Alors qu'elle regardait son visage, celle-ci le vit lui sourire doucement avant qu'il ne l'embrasse sur le front. Le symbole du fait qu'il la protègerait, et se montrerait là pour elle. La jeune Scarlet n'avait pas à s'en faire, lui se montrerait là, peu importait ce qui les attendait en haut de cette falaise, même si celui-ci se demanda un instant si le fait de porter la tenue du voleur n'allait il pas semer le trouble parmi les villageois. Tant pis. Celui-ci verrait bien comment cela se passerait. La plus jeune des goutes d'eau se devait d'être là pour sa reine des voleuses, et le serait, sans faute.

- Allons-y.

C'est ainsi que tous les deux commencèrent donc à traverser la route qui longeait la falaise et se trouvait assez étroite, à peine assez large pour une personne, offrant une jolie vue sur du vide du coté où celle-ci ne se trouvait pas. Mieux valait ne pas faire de faux mouvements. Pourtant, déjà là le paysage en contrebas semblait assez beau, brut, dangereux, mais d'une beauté pourtant certaine malgré cette apparence aride. En tous les cas, c'était une partie de l'histoire d'Oul qui se trouvait sans aucun doute au bout de ce chemin. La voleuse semblait comme toujours à son aise, et Clark l'était aussi, réfrénant son obsession d'observer ses mouvements au cas où il arriverait quelque chose, se répétant que la jeune femme savait parfaitement se débrouiller et que contrairement à lui, l'ancienne Muss avait déjà parcouru ce chemin.

- Je parie que la plupart de eux qui y venaient devaient être contents quand ils voyaient le point d'arrivée, non ?

Autant essayer de chasser un peu de cette chape de brume nostalgique par une blague innocente. Puisque sans aucun doute la voleuse était plus belle avec un sourire sur le visage.

_________________


Attention à la couleur du regard avec nous, car il n'y a pas loin de l'un à l'autre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



Messages : 509
Date d'inscription : 11/06/2011
Age : 26
Localisation : Devant mon ordinateur, assise sur ma chaise.


MessageSujet: Re: Découvertes diverses et variées (suite réacteur...) (hent') [Oul]   Dim 21 Aoû - 19:55

La solitude apportait son lot de liberté qui plaisait à la voleuse puisque l’enfermer reviendrait à la tuer à petit feu. Et sa liberté, elle y tenait.

Le fait de d’apprendre l’autre était à la fois un moment de découverte pour l’autre, mais aussi pour soit même. En étant avec Clark, la voleuse se découvrait de nouvelles caractéristiques auxquelles elle n’avait jamais réellement fait attention. Elle n’aurait jamais crut être capable de douceur envers une personne, ni d’attention, enfin, plus qu’il n’en était nécessaire. En même temps, être amnésique ne l’aidait pas trop… Un désavantage contre lequel elle ne pouvait rien. Et contre lequel le Sin non plus ne pourrait pas lutter. Déjà qu’elle savait très peu de choses sur elle-même, alors pour que lui les découvre…

- Je suis une voleuse, je suis habituée à chercher… Par contre si tu découvres des choses sur moi, fais moi signe, j’en apprendrais surement autant que toi.

Ayant bien déjeuné, et s’étant permit une bonne demi heure de repos à la crique, Oul finit néanmoins par proposer quelque chose à son compagnon, ayant encore en tête le chemin qu’Agone et elle avaient parcouru. Elle tira la langue au Sin à sa remarque perverse et passa par la case maison afin de s’habiller. Une fois prêts, tous deux en tenue de voleurs, la jeune Scarlet les déposa au pied d’une falaise, face à un chemin assez dangereux. Elle expliqua à Clark où ils étaient, et passa d’un pied à l’autre, gênée de lui avouer se servir de lui pour oser retourner au village.
Le fait qu’il la rassure en l’embrassant sur le front calma la voleuse qui serra sa main reconnaissante.

- Un couple… ça fait bizarre d’entendre ça quand même, fit elle pour se remonter elle-même le moral. En tout cas, merci Clark, merci beaucoup… Revenir ici représente beaucoup pour moi… C’était une sorte de point de rendez vous pour Agone… Je ne sais pas qui il rencontrait, mais… l’année dernière j’ai voulu y venir mais… mais… sa mor… disparition était encore trop douloureuse pour moi. Je me dois de prévenir la personne de ce qu’il est devenu…

A présent résignée, la jeune femme fut prête à commencer l’ascension de la falaise.
Guidant le Sin derrière elle, Oul longeait la falaise comme si elle marchait sur une route beaucoup plus large, pas gênée le moins du monde par les rétrécissements, les trous dans le sol, ou encore les éboulements de falaise. La route, enfin le fin chemin était en mauvais état, ça se voyait que personne ne l’avait parcouru depuis quelques années. Même Agone avait avoué finir en escaladant. Mais elle voulait le faire en marchant, sauf si la route devenait vraiment impraticable, alors elle les téléporterait voilà tout.
S’arrêtant de temps en temps pour montrer la vue à son compagnon, racontant une anecdote de son dernier voyage, Oul eut un sourire à sa remarque.

- Ceux qui y venaient sont morts… Le village est désert depuis plus de vingt ans… Alors je ne peux pas dire… mais peut être avaient-ils une autre entrée…

Le couple finit par arriver en haut de la falaise au bout de plus d’une heure et demi de marche, s’arrêtant quelques instant pour boire. Ensuite, Oul se releva et observa de loin les ruines du village à présent plus proche d’eux. Elle fronça les sourcils en voyant une forme au loin ressemblant étrangement à une silhouette masculine. Une silhouette masculine connue.
Perturbée, la jeune femme commença à courir vers le village, n’osant pas réellement croire sa vision. Non, ce n’était pas possible… ça ne pouvait pas être vrai…
Ayant complètement oublié son compagnon, la voleuse se téléporta au plus proche, courant après l’ombre. Se rapprochant de plus en plus, restant néanmoins silencieuse, la voleuse crut reconnaitre de dos la personne et…

- Agone !

Ces cheveux noirs commençant à grisonner, cette façon de marcher, cette musculature et position… De dos la jeune femme n’aurait pas pu se tromper, c’était exactement son mentor, mais quand l’homme se retourna vers elle, posant ses yeux bleus (comme ceux d’Agone) sur elle, Oul se figea, s’arrêtant brusquement dans sa course.

- Eléa ?

A présent immobile, fixant de ses yeux rouges l’homme en face d’elle, Oul se rendit compte de son erreur. Non, ce n’était pas Agone… Ce ne pouvait pas être Agone. Agone était mort.
Certes, elle faisait face à son double exact, mais ce n’était pas lui.

- Je… Vous… tu… toi... tu...

A présent, Oul regrettait. Elle n’aurait pas du laisser Clark seul, elle n’aurait pas du suivre la silhouette, pas dû se retrouver face au Muss.
Par pur réflexe, elle recula d’un pas, prête à disparaitre à la moindre tentative d’approche. Par précaution, elle n’avait pas sortie d’armes, de toute façon, il aurait été capable de contrôler le métal… Autant rester prudente.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



Messages : 767
Date d'inscription : 24/04/2011
Age : 29
Localisation : Oasis


MessageSujet: Re: Découvertes diverses et variées (suite réacteur...) (hent') [Oul]   Dim 21 Aoû - 21:45

Tous les deux avaient le temps pour se découvrir. Cela se ferait au fur et à mesure des jours qu'ils allaient passer ensemble, et de leurs prochaines rencontres par la suite. Seul le temps faisait avancer les choses, c'était bien connu et personne ne pouvait rien y changer. Mais plus longtemps l'un et l'autre seraient ensemble, plus ils se connaitraient de mieux en mieux. La réponse ne l'étonna pas vraiment et celui-ci assura qu'il le ferait, avant que tous les deux ne prennent leur petit déjeuner, puis ne partent vers la crique. Le tirage de langue l'avait amusé, tout comme sa manière de réagir en général dans ces moments là. C'était tout à fait comme lui, a la fois mature et incroyablement gamine, mais c'était ça qui lui plaisait. Sa gêne lui avait presque tiré un sourire mais celui-ci l'avait retenu, sentait que sa position lui semblait vraiment délicate.

- Tu finiras par t'y faire, je n'en doute pas. Pas besoin de me remercier, franchement. C'est toujours un plaisir de t'accompagner. Et n'hésites pas si tu as besoin à un autre moment, d'accord ?

Après tout n'importe qui avait besoin, à un moment ou un autre d'être soutenu. Peu importe la taille de la fierté imbécile que l'on pouvait avoir en soi, certaines choses ne pouvaient pas vraiment s'affronter seules. Là, c'était son rôle d'être présent, c'était tout. Donc lui l'acceptait, avec le sourire par ailleurs. Tous les deux se lancèrent donc à l'escalade de cette route, et même si le sin n'avait pas l'habitude, ela ne lui semblait guère trop difficile, ayant connu pire, de plus ayant juste besoin de suivre et de reproduire les mouvements de sa voleuse, cela semblait presque d'une simplicité enfantine. Mais alors qu'ils venaient d'arriver en haut, celle-ci commença soudainement à courir sans prévenir et si au départ le sin put suivre, quand celle-ci se téléporta, ce fut tout de suite plus dur.

*Pourquoi je n'aime pas le pressentiment qui m'arrive ?*

Sans doute parce que celui-ci ne semblait pas être fait pour lui dire que la suite allait être plaisante. Le berserk l'avait déjà affirmé, il était un instinctif, et là celui-ci lui disait que ça partait en vrille. Utilisant son pouvoir, celui-ci ne tarda pas à apercevoir deux ombres, reconnaissant aisément celui de sa petite amie, mais ignorant à qui appartenait l'autre. A voir la position de celle-ci, quelque chose n'allait pas. Il accéléra donc et ne tarda pas donc à se retrouver aux cotés d'Oul, alors que l'homme semblait surprit de le voir là. Pourtant l'un et l'autre ne s'étaient pas vu... ou du moins à peine entraperçus. Puisque Clark malgré le faible moment où ça avait duré reconnaissait le visage de cet homme que tous avaient vu dans leur saut dans le vide. King. Le père d'Oul, ou d'Éléa plutôt.

- Ainsi donc tu n'es pas venu seul cette fois-ci, mon frère.


La raison du trouble devint alors claire. Tout comme la jeune femme la première fois qu'elle l'avait vu dans cet habit, King l'assimilait au mentor de la jeune femme, qui se révélait suite à cette phrase être son oncle. Le sin fit tomber sa capuche, révélant son visage.

- Désolé, je crois qu'il y a erreur sur la personne.


_________________


Attention à la couleur du regard avec nous, car il n'y a pas loin de l'un à l'autre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



Messages : 509
Date d'inscription : 11/06/2011
Age : 26
Localisation : Devant mon ordinateur, assise sur ma chaise.


MessageSujet: Re: Découvertes diverses et variées (suite réacteur...) (hent') [Oul]   Dim 21 Aoû - 22:27

La voleuse n’était pas personne à demander de l’aide, même à ses … amis ou tout du moins, aux personnes les plus proche d’elle. Alors même en cas de besoin, elle ne se voyait pas aller prévenir Clark. Ce n’était pas du tout son style.
La voleuse avouait facilement qu’elle pouvait être dure à vivre, sa solitude ayant forgé un ego monstrueux qu’elle détestait remettre en cause. Elle détestait avoir besoin de quelqu’un, paraitre faible ou montrer ses émotions. Tout cela ne pouvait que signifier qu’elle se perdait, et cela, Oul le redoutait plus qu’autre chose… non en fait elle redoutait avant tout de perdre sa liberté, ça, c’était le second choix.

Grimpant facilement la montée, la voleuse avançait aussi facilement sur un terrain escarpé, que sur un fil, ou une route plate. Après tout, les parcours du combattant, ça la connaissait…
Mais arrivé en haut, après un rapide coup d’œil à leur montée, elle se mit à courir, disparaissant dans les ruines du village.

A présent face au grand Muss, le portrait craché de son ancien tuteur, la voleuse ne parvenait plus à penser. Elle fixait King sans bouger, sans même cligner des yeux, comme si le fait de se retrouver en face de sa vraie vie la bouleversait.
Il l’avait appelé Eléa. Eléa… Comme dans ses maigres souvenirs…
Sa tentative de faire une vraie phrase échoua et elle se mit à bégayer, ne sachant pas trop quoi dire de toute manière.
Cela faisait cinq ans d’après sa mémoire, cinq années depuis sa chute de la tour, cinq années sans voir le Muss. Devait-elle l’appeler « papa » ? Devait-elle mettre une distance prudente entre eux d’eux et le considérer comme un inconnu malgré leur lien de parenté ? Elle ne savait pas, elle ne savait plus. Agone aurait surement su quoi faire… Il le savait toujours…
La jeune femme sentit une présence apparaitre à ses côtés, et en voyant la tenue de voleur et la carrure de son compagnon, elle crut réellement voir son ancien tuteur… Mais ce n’était que Clark.

Cependant, la remarque du Muss la figea encore plus. Surprise, la voleuse resta bouche bée, devenant pâle comme un linge. Agone… Agone le frère de King. Agone, le frère du Muss. Agone, le frère de son père. Agone était réellement son oncle.
Oul se crispa, serrant les poings et releva la tête en rejetant les mèches, venues de balader devant ses yeux, en arrière.

- Tu… Agone ? C’est impo-po-possible ! Ce ne peut pas être vrai ! c’est impossible,
murmura t-elle.
- Eléa… Tu connais Agone ?

Reprenant un visage impassible, la jeune femme rétorqua plutôt de mauvaise humeur.

- Je ne m’appelle pas Eléa, je ne suis plus cette fille ! Je ne suis plus Eléa ! fit elle comme pour se convaincre elle-même.
- Bien sur que si tu es Eléa, tu veux bien arrêter de te moquer de moi maintenant ? On peut en discuter à la maison ?

La voleuse frissonna à cette voix. Inconsciemment, elle attrapa la main de son compagnon, comme si avoir un contact lui permettait de résister. De rester elle-même et de refuser de retourner auprès du Muss. Ce qu’elle risquait de faire suite à sa demande.

- Je… je ne… Non. Et « la maison » n’est certainement plus pour moi à Gamma. Pas quand on essaie de me tuer. Agone est … était… a été comme un père pour moi… Il est mort.


Énoncer cette vérité de manière aussi abrupte fut surement aussi difficile pour la voleuse que pour son père. Elle recula d’un pas, comme pour intimer à son petit ami de faire de même et alors que le Muss allait à nouveau prendre la parole, elle disparut, se matérialisant avec Clark à côté de l’endroit où Agone était enterré.
Abandonnant le Sin, elle s’éloigna jusqu’à s’agenouiller près d’une roche, et de s’immobiliser, fixant devant elle un point inconnu. Elle était forte, elle devait l’être… Elle ne montrerait pas ses émotions… Non…

Pourtant c’est ce qui arriva. Alors qu’elle fixait la tombe, murmurant des choses à l’ancien voleur, la jeune femme sentit des larmes couler sur ses joues, avant d’éclater en sanglot, semblant enfin assimiler les conséquences de son acte.
D’un, elle venait d’apprendre qu’Agone était son oncle. De deux, elle avait revu le Muss. De trois… elle allait devoir avoir une discussion avec lui, elle en avait besoin. Ils en avaient besoin tout deux.
Oul sentit son compagnon s’approcher, et d’un coup de crayon, écrivit un mot au Muss qu’elle lui téléporta, lui donnant un rendez-vous au même endroit, seul et cette nuit.
Alors que Clark était à présent près d’elle, la voleuse baissa la tête pour cacher ses yeux rouges et ses larmes. Elle devait avoir l’air idiote de pleurer pour ça… Alors ce qu’il fit l’étonna. Elle se retrouva dans ses bras, à pleurer sur son torse, alors que ce dernier lui caressait le dos pour la rassurer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



Messages : 767
Date d'inscription : 24/04/2011
Age : 29
Localisation : Oasis


MessageSujet: Re: Découvertes diverses et variées (suite réacteur...) (hent') [Oul]   Lun 22 Aoû - 6:30

Ce n'était pas le style de la jeune femme de l'aide. Clark le savait très bien, après tout lui savait très bien comment fonctionnait les gens qui avaient l'habitude de s'en sortir par eux-mêmes, puisque c'était son cas, ainsi que celui de son frère, et que tous les deux ne voulaient pas tellement d'aide non plus, même si lui l'acceptait plus facilement que son ainé, qui se montrait justement si renfermé et secret. Alors lui-même savait très bien ce qui pouvait la traverser sur ce point. la montée s'était faite tranquillement et le couple avait observé certains points de vue qui se trouvaient être véritablement magnifiques. Finalement une fois arrivés au village, une ombre avait poussé sa petite amie à aller vers l'avant, et le sin ne rejoignit celle-ci que quelques minutes plus tard, se retrouvant face à l'un des quatorze.

Le berserk se rappelait de ce que sa petite amie avait put lui confier concernant Agone, et avait vu son portrait parmi ceux dessinés dans le calepin. Cet homme en face de lui était véritablement entièrement son portrait craché, trait pour trait. Donc la thèse du jumeau était maintenant amplement vérifiée. Ce qui amenait aussi à prendre en compte qu'indubitablement celui-ci ne pouvait que savoir qui était vraiment la jeune femme amnésique, et qu'Agone était l'oncle de la voleuse, ce que confirma le Muss qui l'avait prit pour lui. Le Johnson ne se mêla pas de la discussion, après tout lui n'avait pas vraiment son mot à dire, mais serra la main de la jeune femme dans la sienne quand elle la prit.

Après des paroles qui furent sans aucun doute difficile, le couple recula d'un pas, la demoiselle d'abord puis lui ensuite, avant de disparaitre. Le nouvel endroit où ils atterrirent ne disait, comme bien souvent, rien au jeune homme, mais il reconnu l'apparence d'une tombe et laissa la Scarlet partir se recueillir, avant de finalement s'approcher et la prendre dans ses bras, la laissant pleurer et caressant son dos pour tenter de l'apaiser.


- Comment nous a-t-il quitté ? Agone.

Dire les bons mots n'était pas une spécialité du cadet des jumeaux. Non, ce n'était pas lui l'habitué des grands discours. Celui-ci trouvait les actes bien plus emprunts de signification, et la garder contre lui ainsi était une bonne manière de lui prouver son soutien. Il n'y avait aucune honte à pleurer des êtres chers, à souffrir de leur absence, ou en découvrant des choses qui ne faisaient que rendre cette perte encore plus douloureuse. Combien de temps restèrent ils là, à ne rien faire d'autre qu'être dans les bras l'un de l'autre ? Aucune idée. mais tous les deux finirent par rentrer chez la jeune femme et lui prépara un peu de thé pour eux deux. La journée passa de manière plutôt silencieuse et morose. Cependant c'était normal. physiquement Oul était avec lui, mais mentalement son esprit était ailleurs, sans doute perdu entre ce qu'elle se souvenait de sa vie passée, et ces paroles de tout à l'heure qui venaient tout changer.

Peu importe la volonté avec laquelle le plus jeune des deux frères de l'Oasis souhaitait l'aider, celui-ci ne pouvait rien faire d'autre que constater les évidences. Ainsi que comprendre le pourquoi de la phrase du mentor de la jeune femme pour celle-ci. Voir son père lui aurait sans aucun doute fait autant de mal qu'aujourd'hui, même voir plus, parce que le vieux voleur n'avait pas tout révélé de ce qu'il pouvait savoir. Tout devait se bousculer dans l'esprit de celle qu'il aimait, mais celle-ci n'en parla pas. Le repas du midi et du soir se passa dans le silence, et tous les deux partirent se coucher. Le jeune adulte essaya bien de lui transmettre sa force et son soutien, mais c'était comme s'il y avait un mur pour le moment entre eux. Le mur de l'incompréhension de celle-ci par rapport à tout ça. Oul avait besoin de savoir. L'homme à pouvoir finit par faire semblant de s'être endormi, approfondissant sa respiration, se déplaçant légèrement dans son "sommeil" et ce fut sans réelle surprise qu'il sentit celle-ci se lever, l'entendit s'habiller puis comprit qu'elle venait de se téléporter ailleurs. Lui se redressa dans la lit et s'assit.


- Tu as besoin de connaitre ton passé... c'est entièrement naturel. Tout le monde réagirait comme ça. Tout ce que j'espère, c'est que tu seras prudente.

Paroles prononcées à voix haute bien qu'il soit maintenant seul, comme si le vent allait les transporter jusque la jeune femme, dont Clark respectait les souhaits et l'indépendance, même si c'était dur de la laisser partir ainsi, la sachant livrée à elle-même dans une situation troublante qui la laissait en déséquilibre, à un pas d'un gouffre. C'était horrible de se sentir impuissant dans ces moments là. Mais la seule à pouvoir trouver ses réponses était la jeune femme elle-même.

_________________


Attention à la couleur du regard avec nous, car il n'y a pas loin de l'un à l'autre.


Dernière édition par Ethan / Clark Johnson le Lun 22 Aoû - 16:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



Messages : 509
Date d'inscription : 11/06/2011
Age : 26
Localisation : Devant mon ordinateur, assise sur ma chaise.


MessageSujet: Re: Découvertes diverses et variées (suite réacteur...) (hent') [Oul]   Lun 22 Aoû - 15:54

Encore sous le choc de sa rencontre inattendue, la voleuse resta un moment silencieuse avant d’être « consolée » par son compagnon. Essuyant ses joues avec la paume de ses mains, Oul prit une bouffée d’air et ne réagit pas immédiatement à la question.
Elle tourna les yeux vers la tombe, et se mordit les lèvres, l’air de revoir la scène…

- Une mission. Une putain de mission… Je n’étais pas encore revenue d’une des miennes, alors je ne l’ai appris qu’à mon retour. On m’a dit qu’il en avait prit une qui devait me revenir. Ils sont partis à plusieurs, plusieurs voleurs entraînés, seul l’un d’entre eux à pu revenir, mais blessé. Il a succombé à ses blessures quelques jours après mon retour. La seule chose que j’ai réussit à lui soutirer, c’était que leur groupe avait été décimé par des inconnus. Ce n’était pas un accident, c’était un meurtre…


La jeune femme serra les poings. Elle se revit, à peine plus jeune, devant le « conseil », les sages de leur tribu, à demander l’autorisation de venger les leurs et de faire payer le meurtrier d’Agone. Ils avaient refusé. Elle avait tout essayé, mais puisque l’objet avait été ramené, les voleurs ne souhaitaient pas perdre plus des leurs… Alors elle était partie. Après avoir enterré son mentor à cet endroit, elle avait quitté la tribu, perdant à la fois ses protecteurs et ses gardiens. Depuis, elle était sur les routes tout le temps, et sous couverts de la voleuse écarlate, continuait de chercher le meurtrier. Un jour, elle finirait pas le retrouver, elle en était sure.

Oul ne vit pas la journée passer. Elle resta silencieuse, le regard dans le vague, ne bougeant que par automatisme et habitude. Elle se sentait blessée. Blessée par le fait que l’homme qu’elle respectait et qui l’avait « élevée » ou tout du moins réapprit à vivre, lui ait menti, lui ait caché ce qu’il était réellement. Le fait de savoir que ces trois années aient été mensongères la fit frissonner. Agone lui avait toujours dit qu’un jour, elle retrouverait la mémoire, et que ce jour là changerait beaucoup de chose pour elle. Jamais elle n’aura cru que ce serait à ce point.
Préoccupée, et semblant déconnectée, la jeune femme resta plongée dans ses pensées, ne mangeant que très peu aux repas que son compagnon avait préparé. D’ailleurs, elle était désolée que le Sin doive supporter cette attitude, elle ne voulait pas le blesser, ni lui peser, cependant elle ne pouvait rien faire. Qu’il soit présent ou non, n’aurait pas changé grand-chose… elle serait aussi restée immobile, fixant un point devant elle, sans rien faire… excepté le fait qu’il la force un peu à manger, et à se coucher le soir venu.
Pensant son petit ami endormi, la jeune femme finit par se relever, enfilant ses vêtements silencieusement, et mettant ses chaussures toujours aussi discrètement. Une fois prête, elle sembla hésiter un moment, voulant embrasser rapidement son compagnon, et lui laisser un message pour le prévenir de sa… sortie, mais elle s’arrêta. De toute façon elle serait revenue avant son réveil. Mieux valait ne pas l’inquiéter…

Apparaissant dans la nuit sur le bord de la falaise, la voleuse inspira profondément avant de se diriger vers le village en ruine, restant sur ses gardes. Le Muss avait beau être son père, elle n’oubliait pas qu’elle était recherchée.
En voyant devant elle la silhouette bien connue, elle s’arrêta, le laissant s’approcher, reculant d’un pas quand il fut trop près d’après ses critères. Le Muss s’immobilisa et fixa sa fille.

- Il faut qu’on parle, déclara t-elle doucement, d’Agone, de ma disparition, de ces fichues affiches… enfin, de tout.
- Agone est…
- Depuis deux ans,
murmura t-elle.

Le père et la fille se mirent à marcher sans même se concerter et toujours en restant sur le qui vive, et surveillant le moindre de ses paroles, pour ne pas donner d’informations trop personnelles, la voleuse accepta néanmoins de répondre à ses questions.
Au début de leur « promenade », ils discutèrent de l’ancien voleur, elle apprenant qu’il était bien son oncle, même si elle n’avait plus de doute depuis ce matin même, lui réalisant que son frère, s’était occupé de sa fille, la protégeant, lui apprenant de nouvelles choses. La voleuse raconta quelques anecdotes sur sa vie avec son… oncle, de façon à faire partager très peu de choses. Le fait qu’Oul, enfin Eléa ait été durant trois ans avec son jumeau et que ce dernier n’ait rien dit, sembla contrarier le Muss. La jeune femme restant toujours à distance respectable, (plus de deux bras d’écart entre eux), finit par aborder le sujet plus difficile, de sa chute de la tour cinq ans plus tôt.
Son père parut plus que surpris de l’entendre parler d’une chute, d’après lui, tout le monde à la tour avait cru qu’elle s’était enfuie, voir avait fugué, à cause du poids qui avait pesé sur les « frêles » épaules de l’adolescente.

- Je n’ai en aucun cas fugué, je ne me souviens de rien de tout ça, mais tout ce que je sais c’est qu’on a voulu me faire disparaître… Justement pour ne pas que je … vous rejoigne.
- Qui aurait pu oser faire une chose pareille ?


Le regard glacial de la voleuse se posa sur le Muss mais elle ne répondit pas. C’était à elle de se venger, à elle seulement de faire payer au Muss qui avait tenté de la tuer, à elle seule et personne d’autre.
Reconnaissant cet air déterminé qu’il avait bien souvent vu lorsqu’elle était plus jeune, King, ne la força pas à en dire plus, se disant que la méthode douce la ferait peut être revenir plus facilement.
Ils passèrent environ une bonne heure à parler, apprenant à se (re)connaître, bien qu’Oul omette beaucoup de détails, comme où elle vivait, où elle allait, ce qu’elle faisait… Elle finit par s’arrêter, signifiant ainsi la fin de leur conversation.

- Je vais y aller…
- Tu ne veux pas rentrer avec moi ? Tu as toujours ta place qui t’attend… tu vivrais confortablement, tu aurais du pouvoir, de la liberté dans tes actes, la technologie à portée de main…
- Non… J’ai… des choses à faire avant. Plus tard qui sait…


L’argument du confort ne marchait pas sur elle, elle avait prit le partit de vivre sa vie plus ou moins en nomade, et cela lui convenait pour le moment. Pourtant, elle ne refusa pas l’offre au final, préférant ne pas offenser ou être trop définitive, car on ne savait jamais ce qui pouvait arriver. Mais en tout cas, bien que sur la défensive, l’attitude du Muss la rassura. Il avait du être un bon père puisqu’il s’inquiétait pour elle, enfin, pour ce qu’elle s’en souvenait.
Finissant par partir, se matérialisant chez elle après un bref salut à son père, la voleuse se posa doucement sur le bord de la table, passant une main sur son visage, comme pour réaliser.
Elle se déshabilla et se recoucha prêt du Sin qui avait du se rendormir entre temps, et l’embrassa doucement sur la joue, avant se blottir contre lui, ressentant le besoin d’avoir un corps chaud près d’elle.
Cette discussion avec son père avait comme apaisé la jeune femme qui finit par s’endormir beaucoup moins tendue que durant la journée maussade qu’elle avait du faire subir à son compagnon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Découvertes diverses et variées (suite réacteur...) (hent') [Oul]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Découvertes diverses et variées (suite réacteur...) (hent') [Oul]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

 Sujets similaires

-
» Relations diverses et variées.
» Écritures (et lectures !) diverses et variées...
» Décès « suite à un malaise » du numéro deux de la police dans le Nord-Ouest.
» urgent caniche de 12ans à placer suite décés ADOPTE
» Questions de jeu diverses

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Isisnahl :: Zones Dissimulées  :: La Shora-